Test : Fortnite


Fortnite
  • 1
  • 3
  • 10
  • 32
Note des joueurs :
4.5/5 - 13 notes
Pas de note
des platineurs

Fortnite

ps4


46 trophées au total
6 trophées cachés

5251 joueurs possèdent ce jeu

Platiné par : 14 joueurs (0 %)
100% par : 14 joueurs (0 %)
Note du jeu
16/20
Discuter du test

Test du jeu
Fortnite

  • Test rédigé par Miflin111 le 26-08-2017 - Modifié le 26-08-2017


Introduction


Nos 4 personnages de base, tous différents mais déterminés à éradiquer les carcasses.
Dans le milieu très compétitif qu'est le jeu vidéo, les prises de risque se font de plus en plus rares. Suite au départ d'une célèbre tête pensante dont la simple évocation ressasse les souvenirs des amateurs de la franchise Gears of War, le studio Epic Games se devait de frapper fort avec une œuvre nouvelle qui a pris forme sous le modèle du free-to-play : Fortnite.

Si on doit résumer Fortnite, ce qui est chose ardue, c'est un TPS d'exploration, bac à sable et survie qui dévoile tout son sens en coopération, seule et unique possibilité si on excepte les joueurs solitaires. Aux commandes d'un héros qui possède des compétences particulières, votre mission sera de remplir les objectifs indiqués tout en survivant aux vagues de cadavres qui ont décimé un énorme pourcentage de la populace.

Contenu du jeu


Vous vous réconcilierez avec les lamas qui vous octroieront de nombreux contenus.
L'arbre qui cache la forêt

Pour débuter en douceur, le jeu propose sa cinématique d'introduction qui fait office d'exposition, le tout appuyé par des dialogues savoureusement teintés d'humour pour renforcer l'immersion et surtout vous initier au didacticiel qui ne sera pas de trop. Pas à pas et en solo, vous apprendrez le maniement de vos armes, comment construire votre forteresse, récupérer des ressources pour fabriquer des objets afin d'accomplir les missions demandées.
Bien assez vite, vous aurez alors la possibilité de jouer avec des joueurs qui effectuent la même mission que vous en coopération, ce qui donnera toute sa saveur au soft et vous permettra d'avoir plus d'opportunités d'explorer la carte entièrement, de découvrir des éléments intéressants et d'obtenir un meilleur score en fin de partie afin de décrocher une grosse récompense.

Son gros point fort ici est de donner accès, à la manière d'un compte-goutte, à une panoplie de plus en plus large de possibilités, que ce soit le nombre d'armes à forger, de nouveaux pièges à fabriquer, de défenseurs à engager pour protéger votre fort, de gadgets à équiper pour renforcer votre personnage qui rendront jaloux l'inspecteur du même acabit. Encore mieux, vous aurez aussi accès à différents arbres de compétences pour améliorer votre héros et ses caractéristiques dans l'optique de tenir tête aux carcasses et débloquer de nouvelles possibilités d'amélioration pour vos armes et les différentes classes de héros.

Pour couronner le tout, il existe différents lieux à explorer qui se débloqueront au cours de votre avancée, tout comme les défis qui ponctueront de manière quotidienne vos parties et ajouteront un intérêt supplémentaire tandis que l'expérience amassée servira à augmenter le niveau de vos armes et vos personnages; n'oublions pas aussi les pinatas en forme de lamas qui se feront un plaisir de délivrer de ravissantes surprises en échange d'un bon coup d'objet coupant ou contondant. N'oublions pas non plus le système de micro-paiements qui concerne uniquement l'acquisition de la monnaie qui permettra d'acquérir des lamas pour les tabasser et récolter des récompenses tandis qu'un autre système vous donne la possibilité d'acquérir des packs pour obtenir un arsenal conséquent et des bonus pour vous avantager un tantinet sans pour autant être obligatoire.

Vous l'aurez compris : plus on avance dans Fortnite, plus le jeu devient riche en on se prend au jeu de vouloir tout découvrir sur de très, très nombreuses heures.

 

Note : 5/5

Aspect technique du jeu


Les designs chamboulent les standards, pour notre plus grand bonheur.
Rester vigilant et ouvrir l’œil

La direction artistique réussit à nous surprendre dès la première minute de jeu : à une interface moderne et colorée se joint un design cartoon sans franchir le pas du cel-shading pour un mariage très intelligent et pour cause : cette fusion souligne avec brio l'humour omniprésent du soft, que ce soit dans les expressions faciales des protagonistes, les dialogues hilarants ou les décès des carcasses qui voient leurs pupilles se muer en croix lors du coup fatal. Cet aspect se retrouve aussi dans les éléments du décor qui donnent un cachet digne des cartoons de la Warner où, détail jubilatoire, tout est destructible. Du mur en passant par les véhicules, les arbres et même les boîtes aux lettres, tout est bon pour récolter des ressources et des matériaux nécessaires pour créer.

Cette avalanche de bonnes idées n'entache pas la lisibilité du soft : les ennemis se repèrent aisément grâce à un radar et une carte qui permettent de garder un œil sur l'écran du jeu et qui sont riches en détails pour avoir accès au maximum d'informations. Le jeu de couleurs et de formes permet donc d'évaluer rapidement ce qui nous entoure et de réagir en conséquence. Par exemple, les appels au secours d'un survivant vont nous inciter à fouiller la zone à proximité afin de détecter la pauvre hère sur la carte afin de lui venir en aide tandis qu'une onde orange voire rouge nous indique qu'une infrastructure de la forteresse est attaquée par des ennemis, signifiant implicitement qu'il faut neutraliser la zone et réparer la forteresse.

Le design évite les poncifs trop vécus par les joueurs, au revoir apollons et autres bombes "c'est-que-su-elles" et bonjour à des héros un peu plus ancrés dans la réalité. Preuve à l'appui, on retrouve un soldat d'assaut au physique bien mais pas top, un ninja noir, une fonceuse rondelette et un jeunot aventurier au look de fashion victim. Un parti pris que certains accuseront de "fade et sans saveur" mais à titre personnel, je salue cette initiative, à plus forte raison quand la liste des héros s'allonge et qu'aucun ne se ressemble, brassant moult origines.

Cependant, vous vous doutez bien que ce point n'est pas parfait et que si on devait pinailler sur cette section, on pourrait évoquer que certaines textures paraissent bien ternes malgré l'abondance des éléments et peut-être une certaine redondance qui peut lasser les plus contemplatifs d'entre nous.

Un gameplay aussi "rich" que Claude

Le plus gros atout de Fortnite réside dans son gameplay qui, principalement sera un jeu de tir à la troisième personne, fait aussi la part belle à l'exploration et à la construction d'une forteresse. D'une simple pression du bouton, on passe de l'arme à feu au mode construction qui permet, comme son nom l'indique, de concevoir des murs, des sols, des escaliers et des podiums à assembler selon vos envies; cependant ça ne s'arrête pas là car en modifiant la forme de ces entités, vous pourrez alors créer des portes, des balcons, des ponts, etc... Bref, tout ce qui vous aidera à construire une infrastructure efficace pour repousser l'invasion à venir.

L'exploration n'est pas en reste non plus avec une place importante qui lui est accordée : en effet, c'est en tout début de chaque mission que seront affichés les objectifs à accomplir et l'occasion vous sera donnée d'explorer au maximum la zone pour sauver les survivants ou découvrir de nouveaux objectifs à réaliser qui vous rapporteront des médailles et donc des coffres de plus grande valeur, sans oublier la collecte des matériaux en défonçant tout ce qui se trouve sur votre chemin avec votre pioche.

Enfin, lorsque vous ou un allié déclencherez le mécanisme pour survivre à l'assaut des carcasses, l'acronyme TPS prendra tout son sens en faisant preuve de coordination avec vos équipiers pour tenir bon jusqu'à la fin du temps imparti où les ennemis ne cesseront d'apparaître et de s'en prendre à vous ou à l'objectif à défendre. Ce mélange rend alors le jeu plus profond et peut concilier les différentes envies, preuve de réussite sur ce domaine.


Sur la bonne voix

Le doublage français parvient à rendre hommage à l'humour omniprésent des dialogues avec des intonations très justes et un ton adapté pour chaque personnage; le plus probant exemple vient des lamas qui sortiront avant chaque massacre une phrase bien sentie ou des mots sans équivoque dès lors qu'on les chatouille. Autant de détails qui renforcent le travail fourni dont les bruitages et les effets sonores ne sont pas en reste et participent à l'immersion du jeu. Malheureusement, tous ces bons points éclipsent dès lors la musique qui, derrière cette montagne de voix et d'effets sonores, sera complètement couverte et la bande-son paraîtra alors anecdotique, dommage !


Des débuts difficiles

Si bon nombre des carcasses dirigées par l'I.A. chercheront le chemin le plus court pour détruire l'entité à défendre, certains prendront d'autres chemins pour échapper à votre vigilance; heureusement que la variété des ennemis rajoute un challenge supplémentaire et modifie la priorité des ennemis à neutraliser selon la situation.

Mais il fallait bien des défauts et c'est sur le bon fonctionnement du jeu que le jeu pèche parfois : sans les mises à jour, les invitations ne marchaient pas toujours, les lags en partie étaient de la partie de temps à autre ou encore un jeu qui bloque sur l'ouverture d'une récompense, vous obligeant à quitter le jeu pour le relancer. Un démarrage certes raté mais rattrapé très vite par de nombreuses mises à jour qui ont rapidement suivies la sortie.

 

Note : 4/5

Plaisir à jouer et à rejouer


Plus les équipiers sont nombreux, plus vous aurez le loisir de dénicher les trésors pendant qu'ils s'affairent sur d'autres tâches.
Plus on est de fous, plus on rit

Avec une prise en main rendue aisée grâce au didacticiel, une difficulté progressive qui ne rebutera pas les joueurs, une durée de vie conséquente grâce aux défis quotidiens, aux nombreuses quêtes et au looting omniprésent, les raisons de jouer et rejouer sont nombreuses. Que ce soit en rencontrant des joueurs inconnus lors d'une partie ou avec des amis, l'amusement est toujours au rendez-vous grâce à une recette qui fonctionne à merveille; les nombreuses mises à jour, régulières, renforcent le contenu et la stabilité du jeu qui décuplera le plaisir de jeu.

Malheureusement, ce plaisir sera amoindri si vous êtes un joueur solitaire : en effet, c'est à plusieurs que les parties deviennent plus simples et plus endiablées de par l'aspect coopératif que possède le jeu. On explore plus vite les cartes, on gagne du temps et surtout les récompenses sont bien plus alléchantes en réussissant un maximum d'objectifs. On peut aussi regretter l'absence totale du moindre élément compétitif dans une moindre mesure, sans omettre qu'il est indispensable d'apprécier l'aléatoire parmi les armes, survivants, héros et autres éléments à collecter. Bonne nouvelle aussi pour ceux qui craignent que ceux qui dépensent le plus sont ceux qui réussissent le plus, il n'en est rien; certes le fait de dépenser des sous pour acquérir des pinatas et du matos des packs rendent les parties plus aisées mais n'est pas indispensable pour vous amuser et gagner sans vous sentir lésé.

 

Note : 4/5

Plaisir à faire les trophées, le Platine / 100%


Si vous vous sentez l'âme d'un constructeur, vous pourrez créer des architetures complexes et artistiques.
On évite le pire pour la longueur

Commençons avec la meilleure des nouvelles parmi les trophées à acquérir : aucun ne demandera d'obtenir tous les objets à collecter, ni d'acquérir toutes les armes légendaires, ce qui soulagera d'un énorme facteur chance pour l'obtention du platine. Nous avons les trophées classiques qui témoigneront de votre progression mais aussi le déblocage de certaines classes de personnages ou l'amélioration des pièges.
Le reste des trophées concernera alors le cumul, assez longuet, de constructions, d'ennemis abattus, de survivants sauvés, de zones explorées et l'achèvement de 1000 parties réussies à plusieurs.
Pour finir, vous aurez même un trophée qui consiste à décéder, ce qui sera une formalité si vous vous laissez faire.

Rien de bien compliqué au final mais les trophées vont gonfler inéluctablement la durée de vie mais au vu de tout ce qu'il y a à faire sur Fortnite, vous ne verrez pas le temps passer.

 

Note : 3/5

Contenu du jeu
Aspect technique du jeu
Plaisir à jouer et à rejouer
Plaisir à faire les trophées
16/20

Free-to-Play ayant bénéficié d'un véritable travail de fond, Fortnite allie parfaitement l'exploration, le bac à sable et le siège en vue TPS. Graphismes cartoon qui soulèvent l'humour omniprésent, gameplay riche qui se dévoile au fur et à mesure, dialogues dignes de Michel Audiard et contenu dantesque font de ce Fortnite une valeur sûre. Sa durée de vie conséquente et son aspect majoritairement coopératif rendent les parties à plusieurs amusantes et donnent envie d'y retourner régulièrement. Les seuls défauts concernent donc une possible redondance pour les plus impatients, une bande-son bien trop en retrait, des textures pas toujours au top niveau et beaucoup de soucis techniques au départ rapidement corrigés par les mises à jour.

Je recommande ce jeu :
À tous