Test : Escape Plan


Escape Plan
  • 4
  • 12
  • 9
Note des joueurs :
3.9/5 - 8 notes
Note des 100% :
5/5 - 2 notes

Escape Plan

ps4


25 trophées au total
0 trophée caché 3 DLC's

885 joueurs possèdent ce jeu

100% par : 34 joueurs (4 %)
Note du jeu
15/20
Discuter du test

Test du jeu
Escape Plan

  • Test rédigé par Flooow37 le 22-05-2015 - Modifié le 07-12-2016


Introduction


Saurez-vous vous enfuir sans trop de peine ?
Escape Plan est apparu dans les ludothèques à l’occasion de la sortie de la PS Vita et sur PS4 le jour de la sortie de la console (29/11/2013). Il est développé par le studio Fun bits interactive et édité par Sony Computer Entertainment.
Vous aurez besoin de réflexion et d’agilité pour franchir les niveaux les uns après les autres.
Rangé dans la catégorie "retro" en raison de son affichage en noir et blanc et de son esthétique légèrement macabre, Escape Plan est avant tout un titre construit autour des fonctions tactiles et gyroscopiques de la Dualshock 4. Uniquement proposé en dématérialisé, ce jeu de réflexion et d'adresse réussit-il à raviver les neurones avec talent ?

Escape Plan a été offert aux membres du PS+ au mois de novembre dernier. Il est également cross-buy pour les deux supports (PS4 et PS Vita).

Contenu du jeu


Eh oui la prison, les gardes au-dessus .. pas facile !
Il faut savoir que dans ce jeu, il n’y a pas de multijoueur, tout se fait en solo.

Malgré l’exclusivité du mode solo, dans ce mode vous avez plusieurs choix qui s’offrent à vous afin d’enrichir un peu le jeu, et de le prolonger par la même occasion. Le premier étant un classique d’un jeu, le mode histoire. Ce mode est lié aux deux premiers DLC, mais pas le dernier (la version du réalisateur), qui lui est une sorte de bonus, et donc les niveaux n’ont rien à voir avec le reste de l’histoire. Le second étant le mode défi, qui est composé de plusieurs styles de défis.

Vous aurez également la possibilité de choisir des tenues pour habiller vos personnages.


Dans l’histoire ...

Vous devrez fuir l'usine de Kipouass de Bakuki, ainsi que l’asile (DLC1) et la station souterraine (DLC2) qui constituen tous les trois une sorte de prison. Il y a un total de 115 niveaux en comptant les deux DLC. Certains niveaux demanderont plus d’agilité et de réflexion de votre part afin de passer au suivant. Dans l’histoire (et dans les défis) vous incarnerez deux personnages (Lil et Laarg) aux pouvoirs différents pour chacun. En plus de vos deux héros, dans certaines pièces vous aurez des moutons qui seront là pour vous aidez, mais aussi pour servir de cobayes. Vu que vous êtes dans une prison, il y a des gardiens, appelés sbires qu'il faudra éliminer de différentes façon pour vous échappez, sinon ce sont eux qui ne se gêneront pas pour vous exterminer.
Dans certaines pièces, vous serez seul sans votre compagnon, et il faudra trouver la sortie sans aide, tandis que des fois vous serez à deux, mais cependant, ce n’est pas toujours plus facile, voire même plus dure pour quelques niveaux. Comme je l’ai dit un peu plus haut dans le paragraphe, chacun de vos personnages a ses particularités. Lil a la capacité de se gonfler pour planer dans les airs, ainsi que d’avaler une substance qui lui permettra de courir sur quelques mètres, alors que Laarg pourra faire des roulé boulé pour casser des barrières mais encore faire un saut au-dessus de planches en bois afin de les détruire et accéder à l’issue de secours. Vous aurez également des collectibles, qui seront des panneaux d’avertissement à récupérer dans le jeu, ainsi que dans les trois DLC. Ces panneaux sont plus ou moins cachés dans les niveaux, à vous de bien ouvrir l’œil !

... Ou dans le défi

Ce mode de jeu est là pour rajouter quelques heures de jeu à votre expérience d'Escape Plan. Comme je l’ai dit dans le premier paragraphe de cette section, ce mode propose deux styles de défis dont un que vous serez obligés de faire (pour les chasseurs), car un trophée du jeu de base y est consacré. D’ailleurs un trophée du troisième DLC est consacré à l’autre style de défi. Il y a un défi (trophée du jeu de base) qui consiste à finir le jeu (les 78 niveaux du jeu de base) en mourant moins de 20 fois au total. L’autre défi (trophée du DLC) consiste à réussir des challenges et à obtenir le score le plus élevé. Pour chaque challenge présent dans la liste, il y a 5 niveaux du jeu à réussir.

Pour conclure, le contenu du jeu n’est pas gigantesque, puisque l’histoire est courte, mais il y a de quoi s’occuper quelques heures quand même. De plus avec le mode défi, ainsi que la collectes des panneaux, il y a de quoi rajouter un peu de piment au jeu.

 

Note : 3/5

Aspect technique du jeu


Pensez à bien pencher la manette sinon ...
En Noir et blanc

Discutons tout de suite des graphismes. Escape Plan à une ambiance « rétro » avec ses couleurs faites de noir et blanc (et de gris surtout), ce qui rend les graphismes généralement monochrome. Malgré ce manque de couleurs, mais qui reste joli à voir, les détails sont plus ou moins présents dans le jeu, mais ceux-ci ne sont pas à la hauteur de dénigrer cette section tout de même.

Ensuite, parlons gameplay. Comme dit dans l’introduction, Escape Plan utilise la fonction tactile ainsi que gyroscopique de la manette, rien d’innovant mais assez sympathique dans l’ensemble car ces derniers ajouts viennent varier les différents niveaux. La fonction tactile aura pour effet d'interagir avec des leviers, tandis que la fonction gyroscopique servira pour diriger Lil une fois qu'il sera comme un ballon.
Outre ces 2 fonctions, la jouabilité de ce jeu est assez spéciale, puisque vous ne contrôlez pas réellement vos personnages, il faudra leur dire quand avancer, quand s’arrêter mais encore leur faire signe pour interagir avec un objet. Cela permet à votre cerveau (en plus de trouver la sortie de la pièce) de bien coordonner vos actions avec vos deux héros et ainsi ne pas les envoyer à l’abattoir par exemple.

Et en musique

Avant-dernier point, la bande son est plutôt surprenante pour un tel jeu. Les musiques classiques peu communes dans le monde du jeu vidéo s’harmonisent vraiment bien avec le jeu en lui-même. De plus tous les effets sonores sont réellement bien faits, et s’accouplent également parfaitement avec l’ambiance du jeu.

Enfin, concernant la présence de bugs dans le jeu, eh bien, ce n'est pas à déplorer puisqu’il n’y aucun souci, que ce soit freeze, lag, sauvegardes corrompues.. Tout ce qui est ancien est costaud.

 

Note : 4/5

Plaisir à jouer et à rejouer


Voilà ce qui arrive quand on ne fait pas attention .. la mort pour un de vos compagnon
S’enfuir encore et toujours

Avec les particularités de contrôle pour vos personnages, Escape Plan est assez différent des autres jeux ce qui donne du plaisir à jouer. De plus pour chaque niveau (malgré que les premières salles du jeu servent plus ou moins de didacticiel), il faudra trouver la sortie sans trébucher, sans se faire asphyxier, ou encore se faire couper en deux. Tout cela varie en fonction des 78 niveaux du jeu de base et les 58 pièces supplémentaires comprises parmi les trois DLC. Cependant vu le nombre de salles, le jeu en lui-même reste court pour la partie histoire, mais d’un côté ce n’est pas plus mal, car sinon le jeu deviendrait lassant.

Comme énoncé dans la section Aspect technique, il y a le mode défi, qui lui rajoute de l’expérience mais surtout du challenge dans le jeu, et pour les chasseurs de trophées. Ces challenges sont vraiment plaisants, car l’histoire n’a rien de bien difficile (à part quelques niveaux) et donc le mode défi vient ajouter de la difficulté au jeu ce qui n’est pas de refus tout de même. Rassurez-vous cette difficulté n’est pas insurmontable, ce qui ne fait pas baisser le plaisir de jouer.

Le dernier point pour le plaisir est, la collection de panneaux, alors oui souvent les collectibles ce n’est pas ce que l’on préfère dans un jeu, mais ceux-là n’ont vraiment rien d’extraordinaire, un peu de neurones (même un seul suffit), surtout une bonne vue et le tour est joué !

 

Note : 4/5

Plaisir à faire les trophées, le Platine / 100%


Vous voilà face à un sbire à éliminer.
La plupart des trophées sont simples et tomberont tout naturellement, sauf ceux des défis (deux trophées en comprenant les DLC) où il vous faudra sans doute plusieurs essais. Dans ces deux derniers trophées, il faudra pour l’un réussir tous les niveaux du jeu de base en mourant moins de 20 fois au total, et pour l’autre (trophée du troisième DLC) réussir deux challenges comportant chacun 5 niveaux. Pour ces challenges vous devez obtenir un certain rang, qui est défini par un nombre de points mais attention si la mort vous attrape, rebelote, il faudra recommencer les 5 niveaux, jusqu’à obtenir le nombre de points nécessaire. Comme dit dans la partie juste au-dessus, il n’y a rien d’insurmontable et donc cela ne peut que donner un peu de sauce au jeu et par la même occasion, du plaisir.

On vous demandera également d’obtenir 3 étoiles sur tous les niveaux, et ce trophée peut pour certaines personnes, poser un léger problème, mais aussi de récupérer quelques collectibles plus ou moins cachés.

Lorsque je vous parlais des trophées simples au début de cette section, c’est qu’ils sont liés à l’histoire, ou à des actions spécifiques que vous ferez machinalement lors de votre aventure, ce n'est donc que du bonheur !

 

Note : 4/5

Contenu du jeu
Aspect technique du jeu
Plaisir à jouer et à rejouer
Plaisir à faire les trophées
15/20

Escape Plan est plutôt une réussite. Avec son ambiance et gameplay très original, le jeu a de quoi nous divertir du début jusqu’à la fin avec sa bande son plus qu’accompagnatrice. On peut ronchonner pour ses quelques niveaux un peu ardus, mais aussi pour son histoire un peu courte et une légère redondance si vous avez les DLC. Escape Plan laisse une bonne image dans votre tête !

Je recommande ce jeu :
À tous, Aux chasseurs de trophées/platine facile