Darius Cozmic Collection : Console

Darius Cozmic Collection : Console

ps4

1
2
3
52
11
-

Infos complémentaires

+ -
Date de sortie : Inconnue
Genre(s) : Shoot'em Up
Territoire(s) : FRANCE

2 joueurs possèdent ce jeu
58 trophées au total
0 trophée online
0 trophée caché

Platiné par : 1 joueur (50 %)

100% par : 1 joueur (50 %)


Pas de note
des joueurs

Pas de note
des platineurs

Test rédigé par AngelMJ le 08-07-2020 - Modifié le 08-07-2020

Introduction

Si vous avez grandi dans les années 90 et que vous étiez friands des shoot’em up, peut être avez vous entendu parler de la série Darius. Éditée par les japonais de chez Taito, cette saga vous propose de faire face à une horde de vaisseaux extraterrestres qui semblent avoir une affection toute particulière pour la faune aquatique (…).

La série n’étant pas très connue par chez nous, voici donc une compilation toute fraiche qui vous propose de découvrir quelques épisodes sortis sur consoles Mega Drive, Super NES, Master System et PC Engine. Voyons donc un peu ce qu'elle a à nous proposer.

Contenu du jeu

Une fois l’écran titre passé, le jeu vous propose d’office une liste de neuf jeux. Sauf qu’à y regarder de plus près, on se rend compte que ce n’est pas vraiment le cas. La compilation ne contient en réalité que quatre jeux : Darius II, Darius Twin, Darius Force et enfin Darius Plus. Il s’agit en réalité de versions différentes (localisation ou console) et Darius Alpha est un boss rush de Darius Plus.
C’est très chiche, surtout pour une compilation qui affiche un prix de départ à 55€. En plus, cette dernière ne propose aucun contenu additionnel ou bonus. Pas de galerie d’images, pas de playlist, rien. Bref, ça pique un chouilla. C’est regrettable car au delà de l’aspect purement pécuniaire, les jeux sont majoritairement bons (surtout Darius II Mega Drive et Darius Twin). Mais le rapport contenu/prix peut être un véritable frein pour découvrir la saga et on peut difficilement faire l’impasse dessus.

Tous les jeux de la compilation sont construits sur la même formule : vous êtes aux commandes d'un vaisseau et devez venir à bout d'une horde d'ennemis. On est sur du pur shoot'em up des années 90 : on avance horizontalement, on détruit les vagues d'ennemis, on choppe des bonus pour augmenter son arsenal, etc. Les habitués du genre ne seront donc pas dépaysés. Chaque épisode dispose de ses petites particularités mais globalement l'expérience est la même d'un titre à l'autre.
Note : 2/5

Aspect technique du jeu

Les jeux présents sur la compilation sont issus de quatre consoles de différentes générations. La technique est donc très variable d’un jeu à l’autre.

Darius II sur Master System (portage exclusivement américain) est clairement l’épisode le moins bien loti. Si on peut saluer l’effort d’adaptation (c’est pour ainsi dire le même jeu que sur Mega Drive sur une console deux fois moins puissante), cela se fait au détriment d’un frame rate à la ramasse et de décors qui s’apparentent, pour la majorité, à de la bouillie de pixels. Le jeu est à la limite de l’injouable par moment.
Vient ensuite Darius Plus, sorti sur PC Engine. Si le jeu s’en sort plutôt bien, la surabondance d’éléments graphiques rend certains passages très compliqués (surtout les derniers boss). Mais pour une 8 bits, c’est plutôt honorable.
Reste enfin les versions sur consoles 16 bits. De ce niveau, pour peu que vous ayez un petit faible pour le « retropixel », vous y trouverez votre compte. Les jeux sont fluides, plutôt jolis (même si ça reste très basique par moment) et se parcourent non sans déplaisir. Bref, la qualité technique varie d’un jeu à l’autre.

En terme de maniabilité, chaque jeu se prend en main facilement. On peut assigner ses différentes armes aux boutons de son choix, paramétrer un mode "Auto-fire" et manipuler le vaisseau à la croix ou au joystick. Les jeux étant assez similaires, la transition entre chaque titre se fait très naturellement. Quant au framerate, seul Darius II/Sagaia sur Master System galère à suivre le rythme dès qu'il y a trop d'éléments à l'écran. Les autres jeux sont d'une fluidité exemplaire (ce qui est indispensable pour le genre).
Note : 3/5

Plaisir à jouer et à rejouer

L’une des forces de la saga Darius est de proposer des niveaux à embranchements, ce qui permet une rejouabilité plutôt intéressante pour le genre (une partie dure environ une heure). Il y a également quelques modes alternatifs (time attack, boss rush, special mode, etc.) pour varier les plaisirs et tester votre dextérité.
Cependant, on regrettera que le principe d’embranchements soit souvent un écran de fumée pour dissimuler un manque de variété parfois éhonté. Darius Force propose par exemple des niveaux quasi similaires (seuls les couleurs changent). Et dans un autre genre, Darius Plus a la mauvaise tendance à copier/coller des sessions de niveaux à la suite, histoire de grossir artificiellement la durée de vie dudit niveau. Des techniques qui passaient peut être à l’époque mais beaucoup moins en 2020.

À noter que chaque jeu embarque un système de sauvegarde rapide qui vous sera salvateur si vous souhaitez voir les crédits de chaque jeu. On reste en effet sur un genre plutôt exigeant où la moindre erreur se solde souvent par un Game Over. Bref, un petit ajout classique pour ce type de compilation, mais qui simplifie grandement la progression.

En définitif, si on fait l’impasse sur le Sagaia de Master System (surtout avec une version Mega Drive meilleure en tout), chaque jeu propose suffisamment de contenu et d’alternatives pour que les fans de jeux de tir y passent quelques heures (même si dans les faits, seuls deux titres sont vraiment intéressants).
Note : 3/5

Plaisir à faire les trophées, le Platine / 100%

Cette compilation vous propose de récupérer la bagatelle de 58 trophées ! Plutôt généreux donc et en plus rien de bien compliqué.

La grosse majorité des trophées est obtenue en progressant simplement dans chaque jeu. Si la difficulté générale de ces derniers peut être assez élevée, la présence d'une sauvegarde rapide simplifie grandement la chasse. Reste à l'utiliser à bon escient afin de se frayer un chemin entre les tirs ennemis, ce qui vous demandera tout de même un peu de dextérité.
À cela s’ajoute quelques trophées à obtenir sur des modes spéciaux : un Special Mode bien vénère sur Darius II, un Boss Rush sur Darius Force et un Contre-la-Montre sur Darius Alpha. Là aussi la sauvegarde rapide atténue toute difficulté potentielle.

Rien de bien folichon donc, mais il est tout de même agréable de récupérer une récompense à chaque boss vaincu.
Note : 3/5

Conclusion

Si vous aviez fait l’impasse sur la saga Darius, cette compilation peut être une bonne entrée en matière pour découvrir la série et ses boss si spécifiques. Dommage que son prix puisse être un véritable frein au vu du contenu, et que certaines versions soient à la limite de l’injouable. Les chasseurs quant à eux apprécieront la générosité de la compil qui récompense abondamment le joueur tout au long de sa progression.
Contenu du jeu
Aspect technique du jeu
Plaisir à jouer et à rejouer
Plaisir à faire les trophées
11
Je recommande ce jeu : Aux spécialistes du genre, Aux fans de la série, Aux curieux

AngelMJ (AngelMJ)

117
529
1522
4092