Test : Crayola Scoot


Crayola Scoot
  • 1
  • 3
  • 17
  • 14
Pas de note
des joueurs
Pas de note
des platineurs

Crayola Scoot

ps4


35 trophées au total
0 trophée caché

2 joueurs possèdent ce jeu

Platiné par : 0 joueur (0 %)
100% par : 0 joueur (0 %)
Note du jeu
11/20
Discuter du test

Test du jeu
Crayola Scoot

  • Test rédigé par kambujana le 27-11-2018 - Modifié le 27-11-2018


Introduction


Adapter une boîte de crayon en jeu...une bonne idée ?
Les jeux publicitaires, voilà une idée marketing qui a fait fureur à une époque, entre le plat-former de McDonald, le runner de Pepsi.... Mais à une époque où créer un jeu devient de plus en plus cher, cette pratique semblait avoir complètement disparu, complètement ? Non, car en 2018 la marque de crayon de couleur pour enfant "Crayola" décide de tenter l'expérience avec un jeu de trottinette haut en couleur : Crayola Scoot, alors, entre freestyle et peinture, Pari réussis ?

Contenu du jeu


des niveaux colorés et bien pensés
Le jeu semble, au premier abord, proposer un contenu plutôt dense : 3 mondes composés de chacun 16 niveaux jouables en trois niveaux de difficultés, en plus d'un mode multijoueur, de combat de boss, d'un mode arcade où l'on peut rejouer aux modes de jeux à volonté et d'un magasin pour personnaliser sa trottinette et son équipement. On semblerait bien parti pour des heures et des heures de fun....Mais...
Très vite on déchante, Il n'y a en tout que 3 modes de jeu, peu inspirés.

Au programme donc, "folie des couleurs" seul, ou en équipe il vous faudra recouvrir le plus de terrain possible. Pour y parvenir il vous faudra enchaîner les tricks ou activer des interrupteurs sur la carte qui aspergeront alors une partie de celle-ci.
"Course aux tricks" un mode de jeu entièrement dédier au scoring, Comme le dit le nom : Il vous est demandé d'aligner vos meilleures acrobatie pendant 3 minutes et de finir avec un meilleur score que vos adversaires.
"Chat" Vous rappellera à vos doux souvenirs d'enfance en vous demandant de colorier les autres joueurs présents sur la carte. Ou au contraire, de survivre à un joueur désigné comme chat. Une fois colorié, vous rejoignez l'équipe du chat.
Et enfin comme dernier mode de jeu "Chasse au crayon" : Des crayons Crayola apparaissent aléatoirement sur la carte, le premier qui en rattrape 5 a gagné

Mention honorable toutefois au design des niveaux, toujours bien pensé, jamais frustrant.
Le mode multijoueur consiste en la même chose. Vos amis remplaçant simplement les IA. Chose rare de nos jours, le jeu se joue en local seulement jusqu’à 4 joueurs.
La boutique se contente du stricte minimum, vous pourrez y acheter des pièces pour votre trottinette (8 pièces dans chacune des 4 catégories). Celles-ci auront été préalablement récupérer sur les boss. Chacune d'elles fera varier vos statistiques (à savoir : vitesse, tricks, saut et agilités). Publique enfantin oblige, le jeu ne vous demandera pas un intérêt fou pour les statistiques afin de trouver un bon combo. Plus vous progresserez dans l'histoire, plus les pièces seront bonnes.

 

Note : 2/5

Aspect technique du jeu


Des boss tous différents et décalés
Au niveau graphique, on est forcé d'admirer l'ingéniosité du studio, qui nous offre un superbe jeu dans un style cartoonesque. Joli et coloré (logique lorsqu'on cherche à vendre des crayons de couleurs) Chapeau pour le chara-design des boss, tous très différents (du chevalier au zombie en passant par le robot) tous très bien réalisé, on regrettera de ne les voir que trop peu.
On regrettera cependant notre personnage, qui si il n'est pas "moche" en soi (quoique....ne le regardez pas dans les yeux) est finalement très basique, un humain aspergé de couleurs.

Le jeu nous gratifie d'une bande son plutôt agréable, dynamique, dans un style souvent électro, qui nous accompagne à merveille dans notre périple à trottinette. On l'oubliera toutefois assez vite, la faute à l'absence de pistes marquantes.

Le Gameplay est par contre un gros point noir du jeu. S'il semble dans un premier temps plutôt simple à prendre en main, un tutoriel d'une dizaine de minutes nous explique les bases des commandes.... Et le problème est bien là ! Car si dans les premières minutes de jeu les bases suffisent...très rapidement le jeu nous impose de savoir faire des combos et des tricks beaucoup plus compliqués que les deux trois mouvements connus... Il faudra espérer voir apparaître un nouveau mouvement dans les temps de chargement et le mémoriser pour pouvoir aller plus loin que le mode facile des niveaux.

Un gameplay riche donc, mais mal expliqué, et l'on se retrouve vite bloqué dans l'avancé du jeu, ce qui risque d'en décourager certains. Surtout quand le défaut est couplé à une IA binaire, soit complètement débile, soit une véritable pro de la trottinette vous alignant un score 10 fois supérieur à vous, et ce de manière aléatoire. Vous pourrez parfois vous énerver pendant 30 minutes sur un boss imbattable avant que celui-ci ne se mette à devenir complètement stupide, enchaînant les chutes.

 

Note : 3/5

Plaisir à jouer et à rejouer


Des tricks parfois très agréables à l'oeuil
Comme dit plus haut, le gameplay couplé à l'IA mal expliqué fera raccrocher pas mal de joueur, néanmoins, ces défauts ne sont pas insurmontables, et si vous acceptez de mettre votre frustration de côté, vous finirez par réussir à enchaîner des tricks très plaisant visuellement. Après ne vous attendez pas non plus à des heures et des heures de fun. Une fois l'histoire finie, vous poserez la manette. Le contenu déjà faible de base ne sera pas plus intéressant. Vous pourrez peut-être vous amuser à refaire les niveaux...mais très vite l'ennuie s'installera, comme souligné plus haut, le contenu est faible, et pas de new game+ ou autre pour prolonger l’expérience...Si ce n'est l'obligation de gagner toujours plus d'XP, les niveaux d’expérience ne se gagnant que trop difficilement.

De plus, très vite vous aurez vos petites habitudes, et il deviendra lassant de refaire encore et toujours les mêmes combos, le jeu ne vous encourageant pas à la nouveauté.
Cependant celui-ci restera un bon passe-temps pour jouer avec un petit cousin de passage ou votre enfant. Tout seul et avec des jeux plus intéressant à finir, l'intérêt risque d'être très vite limité.

On regrettera donc que les développeurs n'aient pas approfondie leurs pitch, quelques niveaux plus variés et l’ajout de quelques modes de jeu auraient étoffé le propos. Le tout se visite en un peu moins de cinq heures, les plus acharnés pourront par contre prendre une petite vingtaines d'heures pour essayer d'avoir les trois étoiles et toutes les médailles dans chaque niveau.

 

Note : 2/5

Plaisir à faire les trophées, le Platine / 100%


Montez au sommet !
Les trophées de ce jeu sont surement l'un de ses plus gros points forts. Si vous arrivez à passer outre les points noirs ci-dessus ils seront un vrai régal ! La liste a été pensé pour le publique du jeu : les enfants. Nul besoins de décrocher toutes les étoiles ni de décrocher un score incroyable. Seules quelques actions spécifiques, comme des achats en boutique, un peu de scoring, et une bonne dose de farm vous seront demandés.

Vous n'obtiendrez pas moins de 18 trophées juste en finissant l'histoire, pour être précis 7 trophées seront déblocables au cours de l’histoire, les autres le seront via des achats d'équipements / trottinettes dans la boutique et à leurs combinaisons afin de maximiser telle ou telle statistique. L'or coulant à flot durant vos parties (celui-ci est distribué à la fin des matchs selon votre classement). Vous obtiendrez assez rapidement tous les trophées liés.

Un seul trophée est lié au multijoueur : "Mieux avec des amis". Il consistera tout simplement à lancer une partie à deux (attention, deux manettes requises)

Les derniers trophées se débloqueront dans les différents modes de jeu. Le plus difficile sera sans conteste "Pro riders session". Qui vous obligera à effectuer un score de 50.000 en course aux tricks. Sans être impossible, il vous demandera une certaine maîtrise du jeu, et une bonne connaissance de la map.

 

Note : 4/5

Contenu du jeu
Aspect technique du jeu
Plaisir à jouer et à rejouer
Plaisir à faire les trophées
11/20

Cryola Scoot n'est pas un mauvais jeu, loin de là. Il est un produit complet et on oublierait facilement qu'il est destiné à nous faire acheter des crayons tant la marque est peu cité. Le manque de contenu et ses quelques problèmes d'IA le cantonnera malheureusement aux soirées en famille. Le plaisir de jeu s'estompant rapidement sur la durée.

Je recommande ce jeu :
Aux enfants, Aux spécialistes du genre, Aux chasseurs de trophées/platine facile