Coffin Dodgers

Coffin Dodgers

ps4

1
7
10
5
10
2

Infos complémentaires

+ -
Date de sortie : 03/05/2016
Genre(s) : Action , Course
Territoire(s) : FRANCE

749 joueurs possèdent ce jeu
23 trophées au total
0 trophée online
0 trophée caché

Platiné par : 692 joueurs (92 %)

100% par : 692 joueurs (92 %)


Note des joueurs :
3.6/5 - 31 notes

Note des platineurs :
3.7/5 - 30 notes

Test rédigé par Warriortidus le 22-05-2016 - Modifié le 07-12-2016

Introduction

Coffin Dodgers est un jeu de courses (type Mario Kart-like) développé par le studio Milkytea et sorti le 3 mai 2016 sur le Playstation Store. Le titre met en scène un village, où 7 retraités vont devoir lutter dans des courses "endiablées" face à la Faucheuse en personne.

Pour cela, chaque personne âgée sera équipée de sa voiturette, qui pourra être améliorée, et de ses gadgets en tout genre pour faire face à la Mort et son armée de zombies. Seul l'âme du meilleur pilote sera sauvée au terme des 13 courses du mode Histoire...serez vous l'Élu ?

Contenu du jeu

Papy fait de la résistance.

Le cœur du jeu réside donc dans son mode Histoire, scénarisé et mettant en scène nos vaillants retraités face à la Faucheuse. Vous pourrez choisir le retraité que vous souhaitez sauver, car seul un d'entre eux pourra voir son âme sauvée lors du duel final face à la Mort. Les autres pourront reposer en paix... Ou presque, puisqu'ils seront rappelés par la mort en tant que zombies, pour vous mettre des cannes dans les roues jusqu'à la fin. Afin d'arriver à survivre, vous aurez quelques armes à votre disposition, comme un pistolet mitrailleur, un bouclier, ou encore le traditionnel turbo (sans oublier votre canne !). Du très classique en somme, et pas d'arme particulièrement loufoque au final, ce qui est dommage vu l'esprit du jeu. De même, si on apprécie que le jeu soit traduit dans la langue de Molière (qui a peut-être connu nos pilotes du dimanche), le développeur souffre sans doute d'Alzheimer, puisqu'il a oublié que le français contient des accents en tout genre. Du coup, on se retrouve avec des blancs dans les dialogues des scènes du mode Histoire, et on doit parfois deviner les mots (c'est bon pour faire travailler la mémoire paraît-il). Rien de trop méchant non plus, le scénario se voulant très léger, mais ça sent le manque de finition.

Réunion d'anciens combattants.

Au delà du mode Histoire, on sera agréablement surpris par la présence d'un mode multijoueur local jusqu'à 4, le genre de mode de jeux que les moins de 20 ans ne connaissent peut-être même pas ! Pour nos petites têtes blondes, ça veut dire que vous pourrez jouer avec vos copains, mais sur un même canapé. Pas besoin d'avoir une connexion internet pour jouer entre amis donc, d'autant que le jeu ne propose pas de multijoueur en ligne. Si vous n'avez pas de Curly, il vous restera toujours les modes de jeu classique comme le Contre-la-montre ou encore la Course rapide qui ne représentent, en soi, pas un grand intérêt. Même son de cloche pour le mode Open World et son "Grand-Père Fou", où il faudra trouver et récupérer des objets en tout genre avant la fin du temps imparti, sauf que vous aurez une grosse flèche (pour les malvoyants sans doute) qui vous indiquera où trouver l'objet. On fera ce dernier mode de jeu une fois juste pour le fun... Enfin surtout pour le trophée, c'est plus probable.

Au final, même si sur le papier le jeu semble quand même proposer suffisamment de contenu par rapport à son prix, il faut bien voir que les courses sont peu nombreuses (13 circuits), et surtout très courtes. Finir le mode Histoire ne vous occupera qu'une petite heure, donc à moins de le refaire encore et encore ou de trouver régulièrement des joueurs voulant jouer au multi dans votre maison (de retraite), le jeu ne vous gardera pas longtemps devant votre écran.
Note : 2/5

Aspect technique du jeu

On s'amusait avec un caillou et un bout de ficelle à notre époque !

Même si le prix ne doit pas définir la qualité de la réalisation d'un jeu, on peut se douter que pour 12€, il ne faut pas s'attendre non plus d'avoir le plus beau jeu de la console... Et heureusement, car nous ne seront pas surpris ici. Si le côté "cartoon" colle bien avec l'esprit du jeu, les graphismes restent digne d'une PS2 (voir même d'une PS1) compatible HD. Ne cherchez pas d'effets de lumière époustouflants, ou des détails qui fourmillent un peu partout, il n'y en a pas. De même, on a la sensation que le jeu n'est pas toujours fluide (ne cherchez pas les 60 fps), ce qui est presque dommageable pour un jeu du genre.

Heureusement, le jeu reste tout à fait jouable, mais le gameplay ne déboîte pas la rotule de mémé ou un soir de bal populaire pour autant. La conduite manque quand même de punch, même si ça peut s'expliquer par les véhicules utilisés (bien que tant qu'à faire dans la surenchère, il aurait été fun d’exagérer encore plus la puissance des voiturettes). Ceci dit, pas besoin de talent ou d'entrainement pour maîtriser les véhicules, c'est à la portée de n'importe quel joueur, c'est déjà pas mal (notamment si vous comptez jouer avec des potes).
Note : 2/5

Plaisir à jouer et à rejouer

Pour votre santé, ne jouez pas trop longtemps.

Au début, on rigole du thème du jeu ; jouer à un Mario Kart-like avec des petits vieux luttant contre la Mort, reste peu commun et original. Puis on se rend compte qu'il y a un mode histoire, avec un petit scénario, c'est toujours agréable pour se mettre dans l'ambiance. Mais rapidement, dès les premières courses, le jeu se veut trop accessible, pas assez punchy, avec une réalisation pas au niveau de ce qu'on pourrait attendre aujourd'hui. De plus, le jeu sera vite terminé, et le temps de jeu ne dépassera pas les 2/3h, pour faire 2 fois le mode Histoire (1 avec un retraité, 1 autre avec la Faucheuse), et découvrir les deux fins du jeu.

Ceci dit, vous n'aurez pas le temps de trop vous ennuyer non plus pendant ce laps de temps, même si du coup, on a la sensation que le jeu n'est pas forcément rentabilisé au prix fort. Il reste que Coffin Dodgers propose un multijoueur local, et pourra être relancé de temps à autre, quand vous aurez du monde à la maison. Même s'il n'y a pas forcément de quoi occuper une soirée entière, le jeu peut divertir l'histoire de quelques parties.
Note : 2/5

Plaisir à faire les trophées, le Platine / 100%

Platine ? Mais laisse les 45 tours de Papy tranquilles !

Pour le plaisir à faire le platine, tout dépendra de votre approche. Si pour vous, l'objectif est juste d'obtenir un platine simple et rapide, sans se prendre la tête, vous êtes tombé sur le bon jeu. Malgré ses défauts, le jeu ne posera pas de soucis, vous n'avez pas de bugs de trophées ni même de trophées online, et surtout un bon paquet de trophées (Or) (7) et (Argent) (10) ! Vous pouvez donc faire le platine quand vous voulez et en toute quiétude.

En revanche, si vous aimez le challenge et sentir que le platine se mérite, il est clair que Coffin Dodgers vous décevra, il reste un des jeux les plus faciles et rapides à platiner. A réserver si vous sortez d'un jeu très long et/ou difficile éventuellement dans ce cas, mais c'est tout.
Note : 4/5

Conclusion

Difficile de recommander ou de déconseiller Coffin Dodgers au final. Si vous chassez le platine ou que vous voulez jouer pour le trip de contrôler des retraités sur des voiturettes, vous prenez pas de risques, au pire le jeu ne vous fera pas perdre trop de temps. Pour les autres, réfléchissez bien, et ne vous attendez pas à voir un jeu qui va vous divertir pendant des dizaines d'heures.
Contenu du jeu
Aspect technique du jeu
Plaisir à jouer et à rejouer
Plaisir à faire les trophées
10
Je recommande ce jeu : À tous, Aux chasseurs de trophées/platine facile

Warriortidus (Warriortidus)

143
836
1957
6476