Test : Amnesia Collection


Amnesia Collection
  • 1
  • 8
  • 8
  • 6
Note des joueurs :
4.1/5 - 14 notes
Note des platineurs :
4.3/5 - 9 notes

Amnesia Collection

ps4


23 trophées au total
19 trophées cachés 1 DLC

1441 joueurs possèdent ce jeu

Platiné par : 174 joueurs (12 %)
100% par : 13 joueurs (1 %)
Note du jeu
12/20
Discuter du test

Test du jeu
Amnesia Collection

  • Test rédigé par Crimson_R le 16-11-2017 - Modifié le 16-11-2017


Introduction


Amnesia : The Dark Descent était l'un des meilleurs jeux d'horreur quand il est sorti en 2010 sur PC et fait désormais son apparition sur console PS4. Ce que Frictional Games nous propose ici est un ensemble complet des trois jeux Amnesia, à savoir Amnesia : The Dark Descent, Amnesia : Justine (qui fait office de DLC du premier opus) et A Machine for Pigs. Il faut savoir aussi que The Dark descent et Amnesia Justine a été créé par Frictional alors que The Chinese Room, créateur entre autres de Everybody’s Gone to the Rapture, s'est occupé de A Machine For Pigs tout en y ajoutant leur petite touche personnelle.

Frictional Games est composé de développeurs suédois indépendants basés à Helsingborg. Le groupe a été fondé le 1er janvier 2007 et s'est spécialisé dans le développement de jeux d'horreur tel que Amnesia, SOMA et bien d’autres. The Chinese Room est quant à lui un studio indépendant connu pour ses jeux à la première personne tel que Everybody’s Gone to the Rapture (sorti en 2015). Studio qui a été dissous depuis.

Contenu du jeu


Regardez l’appareil photo et souriez !
The Dark Descent
Un beau matin, vous vous réveillez sous la peau de Daniel armé de rien de plus qu'une lanterne et un nombre limité de briquets. Vous essayez tant bien que mal de vous frayer un chemin parmi vos ennemis souvent en vous cachant, éteignant votre lampe pour éviter d'être repéré. Daniel n’a aucun souvenir de son passé et il n’a aucune idée du comment il a atterri dans cet immense château. Pendant que vous explorez celui-ci, vous allez tomber sur des notes que vous devez lire afin de comprendre qui il est et comment il a atterri dans cette situation, ce qui lui donnera des indices pour atteindre les étapes suivantes. Le plus excitant dans The Dark Descent est que quand vous êtes dans l’obscurité, vous pouvez voir, entendre et penser à des choses sans même savoir si elles sont là ou non. La santé mentale de Daniel commence à se détériorer à force de passer trop de temps dans le noir... les tableaux se transforment en visages épouvantables et sa vision s'obscurcit lentement. Comptez entre 8h et 9 heures de jeu pour compléter ce premier volet de la saga.

Amnesia Justine
C'est le jeu le plus court et la partie la plus facile de la collection. Vous incarnez une femme qui se nomme Justine. Celle-ci se réveille dans une cellule où elle doit passer une série d’épreuve (un peu comme dans SAW). Vous progresserez dans un donjon sombre ou vous allez devoir choisir entre la vie des prisonniers qui s’y trouvent... et la vôtre. Vous n'aurez pas le droit à l'erreur dans car, si vous mourrez, vous serez dans l’obligation de recommencer depuis le début. Comptez entre 1h et 1h30 de jeu pour compléter ce second volet.

A Machine For Pigs
Dans cette partie, nous incarnons Oswald Mandus, industriel et inventeur, qui tentera de porter secours à ses deux enfants en danger. AMFP est, selon moi, le plus terrifiant des trois opus. En un seul et même endroit, The Chinese Room a su implanter beaucoup de couloirs cachés et de puzzles à résoudre. Ce qui est dommage dans ce jeu, c’est qu’il n’'a pas le même niveau de peur mentale de The Dark Descent. L’histoire est palpitante, certainement plus intéressante que celle de ses deux prédécesseurs. Comptez entre 3 et 4 heures de jeu pour compléter le dernier des trois opus.

 

Note : 3/5

Aspect technique du jeu


Une esthétique plutôt correcte.
Cette lutte constante entre le besoin de lumière et l'obscurité est la principale raison pour laquelle The Dark Descent est toujours considéré comme un classique moderne du genre survival horror. Vous participez à une « descente » bien orchestrée dans l'enceinte du château qui dégage une forte intensité horrifique dont le design est très réussi. Lorsque vous apparaissez dans le château vous verrez différents décors mais ceux-ci peuvent changer aléatoirement selon votre état de santé car vous allez avoir des moments où vous serez impuissant, et même obligé de vous arrêter un moment avant de pouvoir continuer votre avancée. L’apparence est parfois trompeuse, les environnements du château sont réellement la seule chose étonnante dans The Dark Descent. Le constat est à peu près le même en ce qui concerne A. Justine. La troisième partie de cette collection, qui se déroule à Londres, est un peu plus soignée graphiquement que ses prédécesseurs.

La bande-son est globalement plutôt bien travaillée. Lors des moments d'action, quand par exemple nous devons fuir lorsque qu'une créature est dans notre dos, la musique s'emballe et accentue quelque peu l'ambiance de terreur voulue par les développeurs. Si la bande sonore des trois jeux est assez immersive, ceux-ci souffrent parfois de brefs moment de silence agaçants après quelques dialogues. La maniabilité des personnages est très minimaliste. En plus du stick directionnel, vous pourrez interagir avec des portes et des objets grâce à la touche (R2).

 

Note : 3/5

Plaisir à jouer et à rejouer


Qui est partant pour du bacon ?
Peu importe la difficulté que vous choisirez, peu importe les décisions vous prendrez, vous parviendrez toujours à finir l’histoire. Le but dans Amnesia est de savoir si vous êtes capable de résoudre des énigmes en y réfléchissant soigneusement. Les différentes aventures sont plutôt excitantes et intrigantes car elles vous emmènent dans des lieux sinistres, sombres et hantés. L'atmosphère de cette collection est globalement terrifiante et oppressante. Vous ressentirez le besoin constant de vous approvisionner en huile (pour votre lanterne) afin de ne pas être dans le noir total. Faire des pauses sera salvateur afin de rafraîchir votre esprit.

AMFP, quant à lui, a malheureusement laissé tombé la jauge mentale et le farming d'huile pour ne pas être dans le noir total comme dans The Dark Descent. C'est relativement dommage mais personnellement, ce que j'ai particulièrement apprécié dans ce troisième opus, c'est sa musique et son ambiance assez dynamique et terrifiante, ce qui contribue partiellement à ressentir un certain plaisir de jeu, même limité.

 

Note : 3/5

Plaisir à faire les trophées, le Platine / 100%


Aimez-vous chasser les cochons ?
Les trophées sont pour la plupart assez simples à obtenir car une majorité d'entre eux sont liés à l'histoire. Notez cependant que huit trophées peuvent être manqués. Le guide complet d'Amnesia collection vous sera très certainement très utile puisqu'il dispose de toutes les informations qui vous permettront d'avancer sans encombre dans le jeu.

À n'en pas douter, certains autres vous demanderont du temps et de la patience, ils rendent le jeu plus palpitant car de nombreux défis vous sont proposés dans le but de les décrocher. Néanmoins, sachez que si vous ratez un trophée prouvant être manqué (si vous oubliez des objets à collecter par exemple), vous serez dans l'obligation de recommencer le jeu. N'oubliez pas non plus que dans A. Justine où vous n'avez aucune possibilité de sauvegarder votre avancée dans la partie.

 

Note : 3/5

Contenu du jeu
Aspect technique du jeu
Plaisir à jouer et à rejouer
Plaisir à faire les trophées
12/20

Malgré le fait que rien dans Amnesia Collection n'a été vraiment remasterisé, sa sortie sur PS4 devrait ravir les amateurs du genre peu regardant sur la qualité technique. Ainsi, malgré qu'aucun des trois jeux ne disposent de réelle nouveauté, les développeurs s'efforcent malgré tout de montrer que la saga a toujours une bonne place dans la catégorie des jeux d'horreur les plus populaires de cette dernière décennie.

Je recommande ce jeu :
Aux acharnés, Aux fans de la série, Aux curieux