Naruto Shippuden : Ultimate Ninja Storm Revolution

Naruto Shippuden : Ultimate Ninja Storm Revolution

ps3

1
2
7
40
13
4

Infos complémentaires

+ -
Date de sortie : 12/09/2014
Genre(s) : Combat
Territoire(s) : FRANCE

1025 joueurs possèdent ce jeu
50 trophées au total
0 trophée online
0 trophée caché

Platiné par : 511 joueurs (50 %)

100% par : 511 joueurs (50 %)


Note des joueurs :
4.2/5 - 58 notes

Note des platineurs :
4.6/5 - 34 notes

Test rédigé par le 16-10-2014 - Modifié le 07-12-2016

Introduction

Sortie le 12 septembre 2014, Naruto Shippuden : Ultimate Ninja Storm Revolution est la suite de Naruto Shippuden : Ultimate Ninja Storm 3. Adapté du manga de Masashi Kishimoto, le jeu retrace assez fidèlement l'histoire de la série via des combats dynamiques et - parfois - un mode scénario immersif. Développé par CyberConnect2 et édité par Bandai Namco, il s'agit du cinquième opus de la série Ultimate Ninja Storm.

Le jeu se déroule lors de la Quatrième Grande Guerre Shinobi. La Quatrième Grande Guerre Shinobi est un conflit opposant l'Alliance Shinobi à Tobi (qui n'est autre qu'Obito Uchiha). Celui-ci déclara cette guerre ouverte suite au refus des cinq Kages et du dirigeant du Pays du Fer de lui livrer les Jinchûriki Hachibi et Kyûbi pour son projet Tsuki no Me Keikaku (Plan Œil de la Lune). Ce plan consiste à lancer la technique Mugen Tsukuyomi (Les Arcanes Lunaires Infinis) qui permet à l'utilisateur de créer une dimension parallèle qu'il peut paramétrer comme il le souhaite grâce au chakra du Shinju (« Arbre Divin »), plus connu sous le nom de Jûbi.

Fâcheusement, sans être une véritable suite, le jeu fait plus preuve de transition entre Storm 3 et Storm 4 ; mode scénario inexistant, la seule possibilité qu'offre le jeu est un mode « tournoi mondial des ninjas » qui nécessitera d'affronter plusieurs ninjas en même temps dans une arène pour y récolter des orbes d'énergie. Le principal intérêt se trouve donc dans son mode Online où vous pourrez combattre des joueurs du monde entier.

Alors, ce Naruto... Est-ce vraiment une révolution?

Contenu du jeu

Une escapade succincte


Un des gros points noirs du jeu... En effet, le mode histoire a été remplacé par le mode « Escapade des ninjas ». Ce nouveau « mode de jeu » n'est autre qu'une succession de trois scénarios inédits à travers des cinématiques créées spécialement pour le jeu. Ces dernières se présentent sous forme d'épisodes animés (d'une durée de 50 minutes environ en tout), entrecoupés de combats jouables en jeu. Parmi elles :

La fondation de l'Akatsuki : Grâce à cette histoire vous pourrez découvrir l'envers du décor sur cette organisation, et, plus particulièrement, sur le recrutement de ses membres via Pain et Konan, tous deux soutenu par Tobi et Zetsu.

Les deux Uchiha : Lumière cette fois sur le meilleur ami d'Itachi Uchiha, j'ai nommé Shisui Uchiha. Sa vie tragique au sein du clan, son dévouement pour Konoha, en passant par le coup d'État du clan Uchiha, jusqu'à sa triste mort teintée d'espoirs.

Au bout des rêves : Petite cinématique où l'on rencontre Kushina Uzumaki ainsi que Minato Namikaze et son équipe : Kakashi Hatake, Obito Uchiha, et Rin Nohara.


Un mode tournoi mondial des ninjas répétitif


Voici le fondamental du jeu, le tournoi mondial des ninjas. Afin de savoir qui est le shinobi le plus puissant de l'Univers, vous atterrissez sur une île après avoir, au préalable, choisi un personnage parmi votre liste de personnages disponibles pour réaliser une succession de tournois allant du rang D au rang S+. Ces tournois consistent à affronter plusieurs ninjas en même temps (trois) dans une arène pour y récupérer plus d'orbes d'énergie qu'eux. Si l'idée de base peut être intéressante, cela devient rapidement rébarbatif et ennuyeux tant les tournois se ressemblent entre eux ; que ce soit les défis liés aux tournois, les tournois eux-même, ou aux requêtes réalisables via les PNJ, une seule impression viendra à votre esprit : un désolant air de déjà-vu. Les seuls intérêts de ce mode de jeu sont avant tout de débloquer des personnages, et de combler votre âme de collectionneur afin de débloquer divers accessoires (qui permettront de customiser votre clone ou vos personnages préférés dans le mode Online) ou des images ninjas et autres frivolités.

Parlons-en de la customisation des personnages et du clone qui sont deux nouveautés de ce Naruto Revolution. La customisation est une excellente chose ; plus de 150 objets vous permettront de rendre vos ninjas favoris uniques lors d'affrontements endiablés sur le mode Online, et ainsi ne plus avoir l'impression de voir toujours les mêmes personnages ou les mêmes tenues.

Le clone, quant à lui, est un personnage (choisi par vous-même) que vous devrez envoyer combattre en lui attitrant des actions spécifiques (lancer des jutsu, faire des ruées de chakra, passer en mode éveil...). Celui-ci affrontera d'autres joueurs sur le mode Online ou dans le mode tournoi mondial des ninjas, et pourra ainsi gagner de l'expérience et apporter des objets plus ou moins rares. Si l'idée est plaisante (surtout le fait de croiser des clones dans le mode aventure) elle devient vite fatigante sur le mode Online ; presque après chaque combat, un clone d'un autre joueur viendra demander un duel ce qui rendra vos sessions ralenties par ces demandes incessantes que vous devrez, ou non, refuser.

Après avoir terminé le premier tournoi de rang D, une toute nouvelle « histoire » se débloquera. Il s'agit de l'histoire de Mecha-Naruto, personnage inventé par Masashi Kishimoto spécialement pour l'occasion. Rien d'extraordinaire dans tout ça, ce n'est qu'une suite de requêtes et de tournois. Déjà-vu, donc.


Du contenu vu et revu


Discutons un peu du mode « combat libre », si celui-ci est présent dans tous les opus de cette série, une petite nouveauté s'ajoutera dans celui-ci : le mode Ligue. Outre l'entraînement contre l'IA, le J1 VS J2, et autres tournois et survies que l'on connait déjà tous, ce nouveau système de jeu mettra en place une suite d'affrontement contre trois autres personnages où vous gagnerez des points après chaque victoire. Plus vous engendrez de victoires consécutives, plus vous aurez des bonus de points qui vous permettront d'atteindre la première place. Rien de fou, en somme.


L'infatigable « unique » intérêt


Et bien évidemment, le mode Online. Saint Graal de tous les épisodes de la série depuis Storm 2, c'est l'endroit où vous passerez le plus d'heures. Vous n'avez plus qu'à constituer vos équipes favorites, personnaliser vos ninjas préférés, prendre une mutuelle chez Groupama, et, surtout, remercier Cerise pour ces doux moments de douilles qu'on aime tant. À bientôt Online, peut-être!
Note : 3/5

Aspect technique du jeu

Petit à petit, la nouvelle génération arrive


Si l'évolution graphique des jeux Naruto n'est pas vraiment flagrante, elle est néanmoins présente. Force est de constater qu'à chaque opus de la série, diverses améliorations aussi minimes soit-elles arrivent ; les cinématiques lors des techniques secrètes sont magnifiques et de plus en plus travaillées, les combos des personnages sont retravaillés pour la plupart d'entre-eux, et ça fait du bien. Là où on était habitué à voir les mêmes combos encore et encore depuis les premiers opus de la série, il est plaisant de voir ces évolutions, ce qui ne présage que du bon pour la prochaine génération. Les terrains y trouvent eux-aussi de petites améliorations techniques : le terrain change du tout au tout lors d'un passage en éveil total, et ce sans aucun lag. Lag qui faisait défaut lui à Naruto Storm 3, se retrouve complètement corrigé dans ce Naruto Revolution, et ça, c'en est une belle, de révolution!


Toujours la même musique...


La bande-son du jeu est quant à elle... douceâtre. Si l'on apprécie la jolie mélodie des jeux Naruto, elle devient vite lassante à la longue. En effet, ce sont plus ou moins toujours les mêmes mélopées depuis les prémices des jeux qui reviennent encore et encore hanter nos pauvres petites oreilles. On aurait aimé avoir les musiques de l'animé, ou au moins un petit changement... Ce n'est visiblement pas pour tout de suite. On est néanmoins heureux de retrouver une fois de plus les voix japonaises pour les puristes, c'est bien plus agréable à l'écoute et plus immersif lors des combats.


Un gameplay changeant... Mais déroutant


Mon avis est un peu partagé sur la question, mais je vais essayer d'y répondre le plus sincèrement possible. Tout d'abord, il faut savoir que le gameplay dans un Naruto a presque toujours changé d'épisode en épisode. Et, pour moi qui ai commencé avec Naruto Generations, ce changement est assez mauvais ; plus les opus passent, plus les mouvements des personnages sont rigides. Ça se ressent aussi à « haut niveau », il y a moins de possibilité de cancel (de véritables cancels ou l'on ne se contente pas d'appuyer sur la TS en plein milieu du combo), déplacements plus restreints... Ce qui rend les combats un peu moins dynamiques.

À l'inverse, pour les nouveaux joueurs, le gameplay et la prise en main du jeu doivent être d'une facilité déconcertante ; il n'y a pas la période de « sevrage » des autres jeux Naruto où un joueur qui aura passé la plupart de son temps sur le mode Online à apprendre toutes les mécaniques, devra lui, tout désapprendre (ce qui est loin d'être aisé) pour se concentrer uniquement au nouveau gameplay. En résumé... Ce n'est qu'une question de point de vue.

Dans les nouveautés concernant le système de jeu, il y en a trois. Tout d'abord, l'apparition du système de contre ; ce nouveau système vous permettra de stun votre adversaire durant un long moment pour l'attaquer. Si la contre-attaque est en soit une bonne idée, il vous faudra un très long temps d'adaptation pour savoir comment et quand l'activer. En effet, chaque utilisation « loupée » vous fera perdre du chakra et vous immobilisera durant quelque instants. Attention aussi à l'utilisation adverse, la partie peut vite être terminée grâce à celle-ci. De plus, l'IA a été amélioré, et celle-ci n'hésitera pas à vous mettre des TS après un contre.

L'extra-hit de Naruto Storm 3 a été remplacé par deux objets activables via la touche haut de votre croix directionnelle, cet objet a pour but de stun lui aussi l'adversaire, mais pour une durée beaucoup plus courte. À utiliser avec parcimonie.

Et le plus gros changement est sans doute dans l'organisation des équipes. Désormais, le style de vos soutiens aura un impact direct sur les compétences de votre combattant, limitant ou augmentant ses possibilités d'actions. Là où avant il était possible de faire des TS, de passer en éveil, et d'avoir des soutiens défensifs en même temps, il faudra maintenant faire un choix entre ces trois catégories. À vous de choisir la stratégie qui vous convient le mieux. Sachez tout de même que les soutiens défensifs du type équilibré sont toujours aussi stoppeurs, donnant un avantage certain, mais aussi, et malheureusement, en tuant le rythme des combats.
Note : 4/5

Plaisir à jouer et à rejouer

Un plaisir à jouer indigeste...


Le plaisir de jeu est malheureusement absent de part le manque de scénario qui se fait ressentir. Si l'on peut apprécier un ou deux tournois dans le mode tournoi mondial des ninjas, on se rend bien vite compte qu'il ne s'agira uniquement que de ça jusqu'à la fin du jeu. Cela devient très vite agaçant, et le plaisir de jeu se transforme vite en contre-la-montre pour tout débloquer au plus vite, et ainsi se concentrer sur le mode multijoueur.

La prise en main du jeu est bonne et intuitive pour peu que nous ne soyons plus sous l'effet « Storm » des autres opus de la série. Autrement, vous n'aurez aucune difficulté à vous imprégnez du jeu et de toutes ses nouvelles fonctionnalités. Attention tout de même aux déplacements hasardeux ; en effet, depuis ce Storm, il est possible de faire vos ninja-move en maintenant la touche garde enfoncée, ce qui peut handicaper par moment, surtout lors des phases de panique qui vous demanderont de rester en garde et où vous devrez tout de même effectuer des déplacements, cela peut s'avérer chaotique.

La difficulté du jeu, et plus particulièrement de l'IA, a été augmentée. Il n'est d'ailleurs plus possible dans les options de diminuer ou d'augmenter cette difficulté. Ce peut être vu comme une bonne chose, l'IA dans les Naruto n'a jamais été incroyable, on ne va pas s'en plaindre!

Pour ce qui est de l'immersion du jeu, elle est superbe dans les « Escapades ninjas » où après des cinématiques incroyablement réalisées vous devrez prendre part aux combats pour poursuivre le scénario. Par contre, lors du « tournoi mondial des ninjas »... C'est plus qu'incohérent ; vous pourrez rencontrer tous les personnages en même temps, au même moment, dans le même lieu. Par exemple, ça ne choquera personne de croiser Sakura Haruno faire un cache-cache avec Madara Uchiha. Bon, d'accord, je pousse un peu, mais l'idée est là. Question immersion, on a vu mieux.

La durée de vie est elle très moyenne, si vous pourrez vite compléter le jeu en enchaînant tous les tournois, elle saura revenir vous mettre un coup de pied aux fesses en vous forçant à terminer tous les défis, toutes les requêtes... Et vous pouvez me croire, il y en a. Je ne considère pas ça comme de la véritable durée de vie, c'est plus un moyen détourné de prolonger le jeu (la torture?). La véritable durée de vie vient ensuite avec le mode Online, d'ailleurs, parlons-en.


... Qui devient un régal sur le mode Online.


Et voilà le mode de jeu le plus intéressant, et sûrement l'unique raison d'acheter le jeu. Si la durée de vie est plus que discutable lors du mode « tournoi mondial des ninjas » et « Escapade des ninjas », vous pourrez passer des centaines et des centaines d'heures sur ces combats en ligne. Et c'est en comptant plus d'une centaines de personnages jouables, tous personnalisables, que vous plongerez dans le cœur du Online. Nous y retrouverons les classiques : le mode tournoi (qui est pour moi le gros défaut de cet opus, en effet, il n'est plus possible de regarder les combats des autres joueurs...), le mode infini, et la dernière nouveauté ayant vu le jour, le mode ligue. Bien évidemment, vous aurez toujours accès à l'essence même du mode multijoueur, le matchmaking d'ami et les combats classés. Nouveau changement d'ailleurs pour les combats classés, la difficulté pour gravir les échelons est beaucoup plus compliquée ; là où dans les autres épisodes de la série il suffisait d'engranger des victoires pour progresser dans le classement, il faudra maintenant combattre des personnes ayant le même rang que vous. Si l'idée peut être bonne, elle devient vite incompréhensible dès l'instant où les joueurs déconnectent en plein combat pour éviter la défaite.

Un petit défaut de ce mode multijoueur, on aurait aimé retrouver la section « ralenti » pour voir et revoir les combats intéressants. Section ayant vu le jour avec Naruto Generations et ayant disparu avec Naruto Storm 3. Bien dommage.

Mais nous n'allons pas cracher sur le front de Sakura, cela reste évidemment extrêmement plaisant, surtout si vous êtes un fan de la série. Et puis, entre nous, à partir du moment où le bug de la TS3 est corrigé, tout est bon! Je ne peux que vous conseiller ce mode Online, plaisir de jeu et rage absolu, tous les ingrédient nécessaires pour faire de ce mode de jeu votre unique raison de vivre. (Enfin... Presque.)
Note : 4/5

Plaisir à faire les trophées, le Platine / 100%

Vous avez obtenu un trophée : Lassitude absolue.


Et là, c'est le drame. En un mot : combat. Une suite de 500 combats pour décrocher tous les trophées d'un coup aurait été moins ennuyeux ; avoir l'illusion d'accomplir des choses alors que ce ne sont qu'une suite de combats... Ça pousse la frustration à son paroxysme. Vous me direz, pour un jeu de versus, ça paraît normal, mais non. Autant sur les autres opus il y avait des trophées liés au mode histoire, obtenir le meilleur rang, là... Ce sera RÉELLEMENT toujours la même chose. Des combats d'orbes en arène, encore et encore... De la survie, encore et encore... Des tournois, encore et encore... Des ligues, encore et encore... J'en ai encore des hauts-le-cœur.

C'est bien dommage de n'avoir aucun trophée lié au mode multijoueur, car, quitte à ne faire que des combats, il est bien évidemment plus plaisant de faire ça contre des vrais joueurs et non une IA.

Pour résumer, la quête des trophées sur ce Naruto Revolution sera rébarbative et ennuyeuse... Je ne peux que vous conseiller de prendre votre temps et d'essayer de vous détendre en mode multijoueur entre deux tournois.
Note : 2/5

Conclusion

Alors, pour répondre à ma question du début, ce Naruto Storm Revolution est-il une révolution? Eh bien non. Ce n'est qu'une entrée en attendant Storm 4 ; si l'on peut apprécier certaines nouveautés, on est loin de la révolution de la série des Storm. Il faudra encore patienter et s'amuser sur le mode multijoueur avant d'avoir un opus digne de ce nom.
Contenu du jeu
Aspect technique du jeu
Plaisir à jouer et à rejouer
Plaisir à faire les trophées
13
Je recommande ce jeu : À tous, Aux fans de la série, Aux chasseurs de trophées/platine facile

()