Test : Far Cry 3


Far Cry 3
  • 1
  • 2
  • 10
  • 38
Note des joueurs :
4.7/5 - 305 notes
Note des platineurs :
4.7/5 - 152 notes

Far Cry 3

ps3


51 trophées au total
12 trophées cachés

6087 joueurs possèdent ce jeu

Platiné par : 3501 joueurs (58 %)
100% par : 3501 joueurs (58 %)
Note du jeu
17/20
Discuter du test

Test du jeu
Far Cry 3

  • Test rédigé par iSharks le 03-08-2015 - Modifié le 07-12-2016


Introduction


Sorti en 2012 sur current-gen et PC, Far Cry 3 s'inscrit comme étant le meilleur de la série des Far Cry.
Far Cry 3 est un FPS de type open world, où un groupe d'amis, après des vacances tumultueuses et une partie de parachute qui ne se passe pas comme prévue, se retrouve en proie avec des pirates trafiquants d'êtres humains sur une île paradisiaque. Le joueur évolue dans un vaste monde, avec des décors idylliques qui lui feraient presque oublier la dangerosité du lieu. Le titre s'inspire des aventures de Jack Carver de Far Cry en proposant de nouveau un cadre de jeu quasi similaire au premier opus, à savoir une île du Pacifique, et utilise des mécanismes de gameplay directement issus de Far Cry 2.

Suite à la capture de ses amis par les pirates de l'île et de leur chef Vaas, Jason Brody, un jeune californien, aura pour mission de sauver ces derniers de leurs griffes. En cours de chemin, se sentant investi d'une mission personnelle et humanitaire, il décidera d'éradiquer la menace pirate qui pullule sur l'île pour venger la mort de son frère et sauver les habitants de cette dictature improvisée. Mais c'est tout un réseau qu'il faudra détruire, et celui qui tire les ficelles de tout ce trafic n'est pas celui que vous croyez...

Allant de surprises en surprises, pour parvenir à sauver l'île et ses habitants, vous devrez ne faire qu'un avec la nature pour laisser place à votre instinct guerrier et primitif, enfoui au plus profond de vous.

Contenu du jeu


L'île de Rook Island est de toute beauté, au même titre que Lingshan Islands de Crysis ! Ah, les îles...
Après les terres arides d'Afrique Centrale à combattre le fléau de la Malaria et la guerre civile, vous voici éjecté sur un petit coin de paradis se situant dans le pacifique. La nostalgie du premier Far Cry est bien présente, le joueur est bel et bien de retour dans les eaux turquoises de l'océan Pacifique ! Mais vous n'êtes pas ici pour vous baigner ! Ou du moins, pas tout de suite. Qui aurait cru que cet endroit serait infesté de mercenaires qui se livrent au trafic d'êtres humains ? Les habitants de l'île, sous le joug de ces horribles tyrans, ont besoin de votre aide pour ne plus vivre dans la peur et la crainte. Suite à la capture de vos amis, vous acceptez la main qui vous est tendue par le chef d'un petit village. Ce dernier vous proposera d'associer ses forces aux vôtres, et vous donnera la possibilité d'explorer votre potentiel enfoui pour survivre dans la nature et faire face à vos ennemis. Vous rejoignez les guerriers Rakyat, et à compter d'aujourd'hui, vous n'êtes plus un simple citoyen de Californie mais bel et bien un héros ! Instaurer la paix pour assurer l'avenir de tous sera votre principal objectif.

Solo

La campagne solo est bien évidemment le point fort de la série des Far Cry, le multijoueur passant en second plan.

Mieux que celle de Far Cry 2, la campagne solo de Far Cry 3 nous livre son lot de rebondissements et de retournements de situation, le tout agrémenté de personnages charismatiques aux répliques cinglantes. Le cadre nous évoquerait presque un Crysis, et force est de reconnaître qu'il nous plonge dans une somptueuse ambiance de vacances d'été qui virent au cauchemars. Le joueur à la recherche des trophées associés au solo, dont ceux de la recherche de collectibles, sera maintenu en haleine une bonne quinzaine d'heures, d'autant plus qu'il existe plusieurs îles à visiter.

Multi

Comme Far Cry 2, les joueurs auront accès à un éditeur de cartes très complet pour booster leurs parties multijoueurs en laissant place à leur imagination. On constatera avec plaisir que tout le charme du multijoueur réside dans la possibilité de mettre au point sa propre map en y intégrant divers types d'éléments  : véhicules, humains, animaux etc... tout en apportant une modification du terrain selon les goûts de tout un chacun. Ces cartes seront accessibles par le menu multijoueur et pourront être entamées en online seul ou avec d'autres joueurs.

Face à la concurrence, le multi de Far Cry 3 ne transcende pas les codes du genre, mais offre tout de même son lot de parties dynamiques et nerveuses, au plus grand plaisir des adeptes. Il est possible de choisir divers classes (Assaut, Rush, Soutien et Sniper), avec chacune des armes spécifiques qui y sont associées, mais aussi d'améliorer son personnage avec un système de compétences (au même titre que le solo) qui fera office d'attribut durant la partie. Le tout est cependant trop classique pour venir parler d'innovation, autant en contenu qu'en apparence, et ne se démarque pas des fps multi actuels : le level up, les modes de jeu, et la personnalisation du personnage malheureusement minimaliste (un éditeur de tatouages seulement) ne justifient en rien l'achat du titre pour profiter pleinement d'un multijoueur qui n'aura rien à envier aux invétérés de Call of Duty, Battlefied ou encore Counter Strike.

Mais il ne faut pas oublier que Far Cry 3 est avant tout un jeu axé solo, on retiendra cependant de son mode multijoueur son éditeur de cartes qui le rend si particulier.

Coop

La coop est un point fort, car elle propose 6 cartes entièrement scénarisées jouables en ligne/hors-ligne et même en local. On pourra choisir parmi 4 personnages qui auront chacun des compétences propres activables avec (L3) et (R3), et l'aide de l'un et de l'autre sera impérative pour la réalisation des divers objectifs. Comptez 4h de jeu supplémentaire !

Le mode en écran splitté vient cependant ternir le rendu graphique général du jeu, c'est-à-dire que visuellement les textures semblent moins jolies que durant le solo. Détail non important car le tout reste cependant très beau. Dommage également de ne pas pouvoir personnaliser ses armes en début de partie, même si il est agréable de pouvoir choisir parmi 4 classes différentes. Mais qu'importe, la coop s'inscrit dans la continuité de la campagne solo et procure son lot de bonnes surprises, notamment durant les phases de défis entre le joueur 1 et 2, où il s'agira de tuer le plus d'ennemis possible. C'est fun, convivial, on en demande pas mieux !

Le contenu de jeu de Far Cry 3 est tout ce qu'un joueur peut demander. Entre un solo en béton qui justifie à lui seul l'achat du titre et une coop très intéressante entièrement scénarisée, on en oublie presque le multi anecdotique écrasé par la concurrence actuelle. Un très bon solo, une bonne coop : les critères sont remplis !

 

Note : 4/5

Aspect technique du jeu


Vous ne tarderez pas à rejoindre les guerrier Rakyat pour éradiquer la menace qui pese sur l'île.
Gameplay

Le gameplay est somme toute classique mais diablement efficace. Classique dans le sens où de nombreux mécanismes de jeux sortent tout droit du précédent opus, comme la capacité du personnage de se soigner de lui-même, la capture de points stratégiques sur l'île (qui feront office de save point) et certaines quêtes secondaires (les quêtes d’assassinats). Le bestiaire est très hétérogène : du fusil d'assaut à l'arc, libre à vous d'utiliser tout ceci comme bon vous semble ! On remarquera aussi l'abondance de véhicules sur l'île. Moyen efficace de se déplacer, on pourra aussi utiliser les camps de mercenaires capturés pour y accéder immédiatement par l'intermédiaire de notre carte. Une bonne chose (comme sur Far Cry 2) si l'on veut passer rapidement d'un endroit à l'autre de l'île. Les véhicules sont plus importants que le précédent Far Cry : des quads, des jet-ski, des camions, des deltaplanes... J'espère que vous avez votre permis !

La faune et la flore du titre sont variées et offrent un cadre idyllique absolument remarquable. Couper des plantes de diverses variétés à l'aide de notre couteau pour confectionner des seringues médicales est un point fort du gameplay, car il s'agira ici d'exploiter l'environnement à votre avantage ! Si vous êtes un ami des bêtes, vous sortirez de vos gonds quand l'on vous demandera de tuer 4 sangliers ou 2 ours pour récupérer leur peau. Mais n'oubliez pas que vous êtes un guerrier, si vous voulez mettre hors d'état de nuire un ennemi nuisible, il va falloir oser ! En effet, améliorer votre équipement grâce à des peaux d'animaux sera un critère indispensable pour la suite de vos tribulations.

Graphismes

Visuellement superbe, les développeurs ont eu l'excellente idée de donner un background à l'île du jeu. Cette dernière a une histoire qui lui est propre : on y découvrira des ruines de bunkers, des vestiges d'une civilisation ancestrale... Votre recherche de collectibles vous permettra d'en savoir plus sur le lieu dans lequel vous évoluez ! Graphiquement, Far Cry 3 est parfait sur toute la ligne. Rien de mieux que de monter en haut d'une colline verdoyante et observer le soleil se coucher au loin. Des effets de lumière magnifiques offrent une immersion quasi totale dans ce milieu naturel que tout le monde aimerait visiter au moins une fois dans sa vie. Le cycle jour/nuit d'une durée approximative de 40 minutes est parfaitement bien géré. Excellente surprise également de faire face, par moment, à une météo qui fait des siennes : ne vous attendez pas à du soleil en permanence, il vous faudra affronter les imprévus climatiques, comme des pluies diluviennes ou des tempêtes. Les visages sont eux aussi criants de réalisme et pour la plupart atypiques. Tout à fait normal quand l'on sait qu'Ubisoft a recours à des profilers professionnels pour mettre au point des personnages complexes à la personnalité digne de grands sociopathes... Mention spéciale à Vaas, qui vous réservera bien des surprises !

Ennemis et PNJ

Les PNJ sont tout ce qu'il y a de plus banal. Comptez sur certains d'entre eux pour entreprendre des quêtes secondaires pas si folichonnes que ça... La diversité des lieux visités offre une population et des villages différents à chaque endroit de l'île. Il faut cependant noter quelques PNJ ''clonés'' (surtout les ennemis) mais rien de bien méchant. L’IA est bien optimisée et fait preuve d'un comportement étonnant. En effet, lorsque vous devrez prendre d'assaut un camp de mercenaires, observez le comportement des ennemis montrera à quel point les développeurs ont bien peaufiné ces derniers. Certains joueront aux cartes, d'autres joueront à ''je te tiens par la barbichette'', d'autres fumeront une cigarette pendant que d'autres écouteront de la musique.. Ainsi, pendant que vous, vous faites votre petite promenade, les ennemis stationnés dans leurs camps respectifs mèneront leur propre vie, et s'adonneront à leur passe-temps favoris. Une fois en action, c'est du très bon : visée précise, ennemi qui prend à revers, stratégie de groupe. Le joueur pourra également opter entre l'assaut et l’infiltration, d'où part le fait qu'il sera possible de distraire les ennemis en jetant des pierres dans les fourrés. On rencontrera également des animaux dangereux qui n'hésiteront pas à nous foncer dessus pour nous attaquer, comme des dragons de Komodo ou des léopards. Les pirates ne seront pas le seul danger de l'île, il faudra aussi affronter les terribles bêtes qui s'efforceront de défendre leur territoire ! En bref, l'IA remplit sa part du marché et ne vient que renforcer l'expérience de jeu déjà énormissime.

Bande son

Le dernier point, pas des moindres ! Jeu explosif, donc bande son explosive ! Mélange de musiques d'ambiances et de Dubstep made in Skrillex, le tout colle parfaitement bien à l'ambiance ! Le joueur verra d'un bon œil (ou d'un mauvais) de pouvoir brûler des plantations entières de cannabis sous fond de Dubstep survitaminé. Pas de doute, l'esprit du jeu est bien particulier ! On ne peut qu'y adhérer. Ajoutez à cela des voix françaises parfaites, une sonorité de l'environnement très réaliste, et vous obtiendrez au final une bande son qui accentuera de manière conséquente l'immersion.

Un excellent gameplay, une excellente durée de vie, des graphismes superbes, une île avec une histoire mystérieuse, une très bonne bande son et une IA redoutable, tout semble être en adéquation pour former un tout particulièrement réussi ! Les bons ingrédients sont réunis, il ne reste plus qu'à savourer !

 

Note : 5/5

Plaisir à jouer et à rejouer


Cet homme est fou ! Il n'a pas hésité une seule seconde à gâcher vos vacances...
La campagne est suffisamment longue pour ne pas y retourner dessus une fois terminée. De plus, il sera impossible de passer par la sélection des missions principales via le menu. En revanche, il sera possible au joueur une fois le jeu terminé de visiter l'intégralité des deux îles mises à sa disposition (et ce n'est pas rien) pour réaliser certaines quêtes mises en suspens ou compléter sa recherche de collectibles. Avec sa durée de vie conséquente, Far Cry 3 ne sera pas immédiatement relancé, hormis pour récupérer les items manquants. D'autant plus qu'une fois le scénario achevé et la trame dévoilée dans son intégralité, l'immersion de jeu sera sans conteste bien moindre que durant la première partie.

Le joueur pourra pester contre la rébarbitivité des quêtes secondaires, qui ne se renouvellent quasiment pas au fur et à mesure de la progression. Il existe en tout 5 types de quêtes :

D'assassinats = tuer un mercenaire dans une zone clé puis quitter la zone.
De ravitaillements = apporter du matériel d'un point A à un point B avant la fin du temps imparti.
De chasseurs = tuer un animal rare ou dangereux qui menace le troupeau d'un agriculteur ou qui attaque des villageois, puis récolter sa peau pour améliorer son équipement.
De défis Rakyat = tuer un maximum d'ennemis avant la fin du chrono, chaque meurtre fait gagner un bonus de temps, le but étant de faire mieux que le premier score du défis.
De venir en aide à un PNJ dans la détresse = Des quêtes narratives sans grand intérêt, bien que comiques par moment.

Bien que nombreuses, un sentiment de lassitude pourra éventuellement gagner certains joueurs, principalement à cause du fait que ces dernières proposent toujours et toujours la même chose. Il aurait été plus judicieux d'intégrer des quêtes plus variées dans leur déroulement et jouabilité, ou même en proposer de nouvelles une fois arrivé sur la deuxième île. On regrette ainsi le manque d'originalité des développeurs, d'autant plus que certaines, dans leur concept, viennent tout droit de Far Cry 2 (celles de ravitaillements et d'assassinats). Le joueur peinera donc à toutes les réaliser, hormis quelques unes plutôt sympathiques. Ainsi, certaines ne seront entamées qu'à la fin du jeu ou seront simplement mises de côté, sans que l'on n'y prête attention. Mais l'immersion de jeu n'en est pas moins remise en question, grâce à l'excellente trame principale qui maintient en haleine jusqu'au bout.

Un système de compétences viendra booster les aptitudes du personnage. Ces compétences seront déblocables soient automatiquement tout le long de l'aventure, soient en réalisant des conditions spécifiques, comme capturer un camp de mercenaires sans se faire repérer. Ces dernières viendront considérablement influencer le gameplay du jeu en donnant à notre personnage de nouvelle façon de se mouvoir et d'appréhender son environnement. Ce système d'évolution de ce dernier renforcera l'immersion de jeu, et l'on découvrira en même temps que lui tout l'étendu de son potentiel ! En effet, il pourra nager plus vite, respirer plus longtemps sous l'eau, mieux résister aux balles, se soigner plus vite, se déplacer plus rapidement tout en étant accroupi ! Bref, vous l'aurez compris, vous vous transformerez peu à peu en un redoutable guerrier !

L'île regorge de dangers et n'a rien à voir avec le cadre de vie que notre personnage semble avoir connu jusqu'à présent. D'apparence tranquille, ne vous fiez surtout pas aux apparences. Remplie de miliciens, de bases militaires, de dangereux pirates et d'animaux carnivores, il va falloir faire vos preuves pour espérer survivre. Le jeu commence très fort en nous présentant d’emblée celui qui sera la cause de l'échec de vos vacances d'été, et le principal responsable de la mort de votre frère. Mais même avec la plus forte des rancunes, il sera difficile de venir à bout de cet homme qui à lui seul incarne la folie pure. C'est ici le point central du jeu, un simple personnage, aussi mystérieux et charismatique que profondément vulgaire et incongru. Nommé Vaas, sa rencontre ne fera que préciser l'esprit déjanté du jeu. Fou et complètement à côté de la plaque, ses dialogues volontairement comiques, servis par un excellent doublage français, lui vaudront d'être considéré comme un ''méchant'' psychopathe/sociopathe à ranger au panthéon du jeu vidéo. Ce n'est pas sans compter la ribambelle d'autres personnages secondaires que l'on croisera au fil de nos péripéties, mais Vaas attirera notre attention plus que d'autres grâce au remarquable travail qui a été effectué sur ce dernier. Autant dire qu'il ne laissera personne indifférent !

Le plaisir de jouer à Far Cry 3 est permanent. On découvre petit à petit l'île, on s'acharne à activer tous les pylônes électriques pour mettre à jour notre carte, capturer les camps de mercenaires pour déverrouiller de nouveaux save point et gagner du terrain, partir à la recherche des collectibles pour dévoiler plus en profondeur l'histoire de l'île ou améliorer son score joueur général. Tout cela couplé à l'aventure principale et à un excellent gameplay : que demander de plus ?! Dans la droite lignée de son prédécesseur, Far Cry 3 propose quelque chose de mieux encore. On regrette cependant des quêtes secondaires pas si intéressantes que ça, pour la plupart recyclées du précédent opus.

 

Note : 4/5

Plaisir à faire les trophées, le Platine / 100%


Ce vaste champ d'action sera minutieusement passé au peigne fin pour espérer décrocher le platine.
L'obtention du platine passera par de longues heures de jeu. Les trophées du jeu peuvent être divisés en quatre groupes : ceux liés à la recherche de collectibles et la capture de la totalité des camps de mercenaires + l'activation de tous les pylônes électriques de l'île, ceux liés à des actions spécifiques du joueur (jouer au poker, faire une chute de plus de 100m, découvrir la faune et la flore etc...), ceux liés au scénario qui se débloqueront automatiquement durant l'aventure, et ceux liés à la coop.

Les trophées ne sont absolument pas pénibles et le joueur les réalisera avec grand plaisir, hormis ceux étant liés à la recherche des objets. Ces derniers viendront considérablement augmenter la durée de vie. Il faut aussi noter que pour en réussir un il faudra impérativement en réussir un autre.

Exemple : pour trouver tous les collectibles, il faudra dévoiler entièrement la carte du jeu, donc de réaliser le trophée associé à l'activation de tous les pylônes électriques.

Cette recherche passera nécessairement par l'acquisition d'une carte, achetable chez un marchand, qui indiquera l'emplacement de tous les objets du jeu. Voici une bonne occasion de visiter l'île dans ses moindres recoins pour y découvrir des endroits insoupçonnés. Les reliques ne sont pas à dénicher intégralement pour espérer débloquer le trophée associé, à l'inverse des lettres des disparus qui elles devront être toutes récupérées. Ces lettres dévoileront également le passé de l'île, autrefois occupée par... je n'en dirai pas plus ! Ainsi, cette recherche fort agréable permet non seulement d'exploiter au maximum l'open world qui s'offre à nous, mais aussi d'en apprendre plus sur l'histoire de l'île. Aucun trophée n'étant lié à la difficulté, le joueur pourra profiter pleinement du titre à la difficulté de son choix sans se faire de soucis ! La facilité des trophées permet également de passer de bonnes heures de jeu sans se prendre la tête. Quant aux actions spécifiques, le bestiaire est mis en avant au même titre que l'exploration de l'environnement naturel (découvrir toutes les espèces de plantes, traquer et trouver des animaux rares etc...). Pour pallier à la redondance des quêtes, aucun trophée ne mentionne de toutes les terminer.

Les trophées de Far Cry 3 ont été spécialement conçus pour permettre au joueur d'explorer au maximum le vaste terrain qui s'offre à lui. Parfaitement abordables et réalisables en une partie, ces derniers auront pour but de faire grimper la durée de vie qui dépassera les 20h de jeu (uniquement pour le solo). Voila une bonne raison pour tenter d'attraper le platine. En revanche, le nombre important d'objets à récupérer tout le long de l'aventure risque d'en rebuter plus d'un, notamment ceux qui n'apprécient guère ce type de recherches. Vous voilà prévenu !

 

Note : 4/5

Contenu du jeu
Aspect technique du jeu
Plaisir à jouer et à rejouer
Plaisir à faire les trophées
17/20

Far Cry 3 est incontestablement un très bon jeu, qui nous offre non seulement un aspect général irréprochable, mais aussi une expérience de jeu intense. Meilleur de la série en tout point, ce dernier s'inscrit véritablement comme pilier du FPS de type open world. Une grosse durée de vie, à laquelle s'ajoute des phases d'explorations et de gameplay explosives, des personnages charismatiques et un scénario palpitant, font de Far Cry 3 un titre incontournable. Il serait dommage de s'en priver !

Je recommande ce jeu :
À un public averti, Aux chasseurs de trophées/platine facile