Test : Dynasty Warriors 6 : Empires


Dynasty Warriors 6 : Empires
  • 1
  • 2
  • 5
  • 43
Note des joueurs :
3/5 - 30 notes
Note des platineurs :
3/5 - 19 notes

Dynasty Warriors 6 : Empires

ps3


51 trophées au total
0 trophée caché

597 joueurs possèdent ce jeu

Platiné par : 372 joueurs (62 %)
100% par : 372 joueurs (62 %)
Note du jeu
13/20
Discuter du test

Test du jeu
Dynasty Warriors 6 : Empires

  • Test rédigé par Comatosia le 25-09-2015 - Modifié le 07-12-2016


Introduction


Au coeur d'une Chine en guerre, armez-vous de courage pour sauver le peuple et unifier le pays à l'aide de vos alliés
Dynasty Warriors 6 : Empires, connu au Japon sous le nom de Shin Sangoku Musou 5 Empires, est un jeu de type beat'em all saupoudré d'éléments issus de jeux de stratégie développé par Koei et sorti en France le 25 Juin 2009. Cet opus, premier de la série des Empires à paraître sur PlayStation 3, est le spin-off de Dynasty Warriors 6 et s'inscrit dans la continuité de la série : offrir aux joueurs la possibilité de sortir de l'histoire proposée par le jeu pour élever un personnage réel ou créé de toute pièce à la tête de la Chine.

Vous aurez donc la possibilité de créer vous-même un personnage afin de prendre part aux divers scénarios proposés par le jeu et devenir ainsi le personnage principal de votre propre histoire, l'histoire modifiée d'une Chine en proie au chaos de la guerre. Une guerre menée entre plusieurs seigneurs qui cherchent chacun à atteindre leurs propres objectifs en unifiant le pays : la gloire, la richesse, l'amour ou tout simplement la paix. Vous pourrez participer aux événements de la révolte du turban jaune ou même à la bataille de Chi Bi qui opposa les troupes alliées de Liu Bei et Sun Quan face aux nombreux hommes de Cao Cao.

Loin d'être révolutionnaire au niveau du gameplay ou même du scénario, cet opus va malgré tout offrir au joueur une expérience différente de celle des Dynasty Warriors ordinaires en apportant des nouveautés par rapport à son prédécesseur qu'était Dynasty Warriors 5 : Empires. Le jeu, comme tous ses congénères, sera d'autant plus appréciable en y jouant en mode chaos pour contrebalancer la facilité déconcertante du trophée platine que tous aiment tant !

Contenu du jeu


Alors que vous devrez gérer vos officiers ainsi que votre équipement, vous devrez également faire face à des choix dans votre développement. Missions, batailles, évènements aléatoires.
Commençons directement par LE point négatif en terme de contenu de cet opus : le manque de personnages. En effet, le jeu compte un nombre de personnages bien inférieur à ses prédécesseurs, ce qui ne manquera pas de désappointer les fans de certains personnages relégués au second rang, comme c'est le cas de Ma Dai, par exemple, qui se retrouve être un vulgaire officier comme les autres avec un skin basique. Néanmoins, la possibilité offerte de créer son propre officier rattrape le coup puisque l'immersion se fera encore plus en s'insérant soi-même dans l'histoire.

Comptant cinq scénarios différents agrémentés d'un très grand nombre de tâches et missions diverses, Dynasty Warriors 6 : Empires saura vous occuper durant un grand nombre d'heures si vous prenez le temps de tout parcourir afin de bien essayer tout ce qui est disponible dans le jeu. Chacun des scénarios est rejouable à l'infini et deux scénarios ne se ressembleront jamais puisque les événements aléatoires sont toujours différents et les actions de l'I.A en mode stratégie sont pour la plupart du temps impossibles à prévoir. Comptez environ trois heures pour terminer chaque scénario si vous tracez votre route toute droite jusqu'à vous asseoir sur le trône impérial. La création de personnage rallongera également la durée de vie en vous donnant la possibilité d'unifier le pays avec autant de personnages qu'il vous sera possible d'en créer.

Il est également intéressant de noter que le jeu offre la possibilité de jouer à deux en écran partagé afin de pouvoir réaliser vos missions encore plus facilement. Notez quand il est fait allusion de difficulté que le jeu s'avère être très facile dans les niveaux de difficulté les moins élevés. Il est cependant possible d'augmenter la difficulté jusqu'à un niveau nommé chaos qui vous donnera du fil à retordre durant vos premiers essais.

 

Note : 3/5

Aspect technique du jeu


Comme à l'accoutumée, Dynasty Warriors nous propose de nous jeter à corps perdu dans des batailles de grande envergure où le joueur devra affronter des centaines d'adversaires ... Seul ...
Avant toute chose, je vais parler de l'aspect qui me plaît le plus dans cet opus de la série, c'est-à-dire la bande son qui le constitue. Chaque musique représente très bien la situation qu'elle illustre, c'est ainsi que nous aurons des musiques plus calmes durant les phases de gestion, c'est-à-dire les moments où nous devrons gérer nos officiers, notre équipement, ou tout simplement prendre le temps de réfléchir à ce que nous allons faire pour le mois à venir, avec des musiques plus entraînantes, plus nerveuses (du metal pour faire simple) qui va vous accompagner durant les phases de combat, ces moments épiques où vous vous plongerez à corps perdu dans des hordes d'ennemis prêts à tout pour vous étriper.

Du côté du gameplay, toujours positif puisqu'il est accessible à tous. Les combos sont simples à exécuter, la difficulté est également adaptable pour être accessible. Les batailles s'avèrent donc être épiques malgré leur côté répétitif qui consiste à tuer les ennemis en grand nombre à grand coup de combos en ne vous prenant que de rares coups qui ne vous feront perdre que peu de vie (à moins d'être en mode chaos). Il est également à noter lorsque l'on parle des batailles épiques avec beaucoup d'ennemis que le jeu ne rame pas, il est en effet très fluide et aucun ralentissement n'est à déplorer. Au-delà des batailles, vous aurez la phase de gestion où vous pourrez fortifier votre faction grâce à un système de cartes intéressant que je vous laisse le plaisir de découvrir. Le fait de pouvoir commencer avec le rang de vagabond pourra également attirer les joueurs puisque c'est la première fois dans l'histoire des Empires que l'on peut le faire.

Malheureusement, après avoir parlé des points très positifs du jeu, il va falloir s'intéresser aux graphismes vieillissants même au moment de la sortie du jeu. Les graphismes ne se renouvellent que très peu et cela rend le tout vieillissant. Les décors sont tristement vides et n'offrent donc pas l'immersion pour le joueur dans certaines zones où les seules zones visitées seront de grands déserts jusqu'à la base suivante. L'I.A de son côté n'est pas très intelligente puisqu'elle ne vous attaquera que très peu et ne fera pas toujours les choix les plus judicieux, préférant parfois s'attaquer à vos larbins plutôt qu'au véritable danger que vous incarnez. Les ennemis seront la plupart du temps inactifs, dans le vague et se laisseront tuer sans trop de difficulté. Le mode chaos est une bonne alternative à ce défaut puisque chaque coup vous ôtera une grande partie de votre jauge de vie. On notera cependant la beauté des personnages lorsque l'on s'y intéresse de plus prêt dans les menus.

On notera également les quelques fautes d'orthographe présentes dans les menus qui feront parfois sourire.

 

Note : 2/5

Plaisir à jouer et à rejouer


L'éditeur de personnage fait son apparition dans le mode Empire, ce qui vous permettra de créer de multiples personnages afin de partir à la conquête de la Chine.
Dynasty Warriors 6 : Empires offre de par son système d'édition de personnages, par lequel vous pouvez créer un très grand nombre d'officiers, la possibilité de rallonger presque infiniment le temps de jeu donné au joueur. S'inscrivant dans la ligne des beat'em all, il se verra néanmoins devenir quelque peu rébarbatif à force que vous avancerez dans l'aventure car quoi qu'il arrive, c'est un peu toujours la même chose : se battre pour gagner en niveaux, territoires et argent jusqu'à atteindre l'objectif ultime du jeu, unifier la Chine ou aider votre seigneur à le faire par le biais de missions et de batailles qu'il déclenchera.

Outre cet aspect rébarbatif commun à presque tous les beat'em all s'inscrivant dans la lignée Musou, le jeu offre un grand plaisir à jouer, permettant au joueur de choisir lui-même qui seront ses alliés, qui combattra avec lui et surtout de choisir s'il souhaite être sur le devant de la scène ou rester dans l'ombre d'un seigneur. La durée de vie illimitée offerte par la possibilité de créer une multitude de personnages rallonge l'espérance de vie du jeu qui ne finira ainsi pas rapidement au placard comme on pourrait le faire avec d'autres jeux. Parcourir les différents scénario présents afin d'obtenir chacun des trophées relatifs prendra déjà quelques heures et si tout cela vous plait, vous pourrez même rallonger chaque scénario en prenant bien votre temps pour atteindre les sommets. Attention néanmoins au Game Over qui pourra arriver si un autre seigneur que vous ou le seigneur que vous servez unifie le pays.

Chaque personnage possède ses mouvements et bien que les combos se réalisent tous de la même manière à coups de carré et triangle, chaque personnage effectue des mouvements différents, avec un plaisir de tous les découvrir indéniable.

 

Note : 4/5

Plaisir à faire les trophées, le Platine / 100%


Le platine vous tend les bras sans trop de difficulté. Une vraie partie de plaisir, le trophée tombera avant que vous ne soyez lassé, ce qui rend ce dernier agréable à obtenir
Dynasty Warriors 6 : Empires est une jeu que l'on peut considérer comme étant parmi les plus simples et les plus rapides à platiner puisqu'il ne demande en effet pas plus de 15 heures de jeu afin de pouvoir faire tomber le précieux trophée final. Vous pourrez l'obtenir bien plus rapidement si vous utilisez quelques astuces qui sont disponibles dans le guide du jeu fourni sur le site. En effet, la plupart des trophées consistent simplement à remporter une bataille avec l'un ou l'autre des personnages jusqu'à arriver à ce que chacun d'entre eux obtienne cette fameuse victoire désirée. Les autres trophées, liés aux différents scénarios du jeu sont relativement simples à obtenir et ne montreront aucune résistance à moins de tenter de les réaliser en mode chaos, ce qui relèvera un peu le niveau sans pour autant être insurmontable.

Dans cet opus, vous n'aurez pas besoin de devoir farmer et donc aucun aspect chronophage qui pourrait rebuter certains chasseur quant à essayer d'obtenir le platine. Si vous aimez vous faire du mal de temps en temps mais que vous souhaitez une pause, ce jeu est fait pour vous puisqu'il n'opposera pas de résistance.

 

Note : 4/5

Contenu du jeu
Aspect technique du jeu
Plaisir à jouer et à rejouer
Plaisir à faire les trophées
13/20

Dynasty Warriors 6 : Empires s'avère donc être un jeu à la portée de tous tant par son gameplay enfantin que par ses trophées presque offerts sur un plateau d'argent. Les fans de la série pourront ainsi diriger leur personnage principal vers les sommets de la société chinoise tout en détruisant sur leur passage chaque être qui tentera de leur barrer la route. La disparition de certains personnages de la série dans cet opus pourra certainement en attrister certains, mais l'apparition de l'éditeur de personnage saura calmer cette frustration.

Je recommande ce jeu :
Aux fans de la série, Aux curieux, Aux chasseurs de trophées/platine facile