Test : Dead Rising 2


Dead Rising 2
  • 1
  • 3
  • 4
  • 43
Note des joueurs :
4.2/5 - 60 notes
Note des platineurs :
4.5/5 - 16 notes

Dead Rising 2

ps3


51 trophées au total
5 trophées online
1 trophée caché

1714 joueurs possèdent ce jeu

Platiné par : 211 joueurs (12 %)
100% par : 211 joueurs (12 %)
Note du jeu
12/20
Discuter du test

Test du jeu
Dead Rising 2

  • Test rédigé par Drarayne le 21-01-2015 - Modifié le 07-12-2016


Introduction


Fortune City, une ville on ne peut plus accueillante.
S'il vous arrive de penser que vous n'avez jamais de chance, comparez votre situation à celle de Chuck Greene. En l'espace de quelques années, ce dernier perd sa femme. Et sa fille mordue par un cadavre ambulant, se voit destinée à une vie de soins constants au Zombrex. Ruiné, il doit perdre le peu de dignité qui lui reste en participant à un jeu télévisé aussi sanglant qu'un Running Man.

Dead Rising 2 est un jeu de beat'em all développé par Capcom, sorti en France le 24 septembre 2010. Il brise les chaînes de la franchise en débarquant sur Playstation 3, mettant un terme à son exclusivité X Box. Les événements se déroulent suite à l'accident de Willamette, et nous fait endosser la peau d'un autre personnage, dans la ville de Fortune City. Ce concept permet au joueur, d'avoir une toute autre vision sur l'univers du jeu, ce qui n'est pas négligeable.

Contenu du jeu


C'est tout de même plus intéressant que les programmes de TF1!
Caractéristiques du mode solo: Le mode histoire est très similaire à son prédécesseur. Ici, tabasser des hordes de morts vivants et une pincée de psychopathes est toujours de mise. Tout comme les missions de sauvetage de survivants. Le fait qu'il n'y ait pas de réelle nouveauté pourrait être considéré comme regrettable pour certains. Pour d'autres, cela sera, sans aucun doute, compensé par une liste imposante de créations d'armes (dont l'ingéniosité des concepteurs mérite d'être saluée: démembrement au fusil-fourche, foncer la tête en avant avec un moteur de tondeuse à gazon fixé sur le crâne...). La conception de cocktails vous permettra en parallèle de booster, voire d'ajouter, certaines compétences à votre statut. A cela s'ajoute les boutiques qui regorgent de secrets (tenues, armes rares, et survivants cachés).

Néanmoins, le gros point noir du jeu est le temps qui doit s'écouler entre chaque mission de la trame principale. Si au début, ce dernier passe inaperçu, vous verrez qu'avec la montée en puissance de Chuck, vous aurez tôt fait de vous débarrasser du niveau actuel et des missions secondaires. Il ne vous restera alors qu'à faire du shopping, ou laisser tourner la console.

Caractéristiques du mode multijoueur: Le mode multijoueur prend place dans une émission de télévision où quatre rivaux doivent réaliser une course au score. Le concept est tout simplement ingénieux et fort sympathique. Si le nombre d'épreuves ne s'élève qu'à 8, ces dernières sont extrêmement variées. De l'affrontement pur et dur avec les zombies à la course de motos-tronçonneuses et de boules d'hamsters, vous aurez de quoi varier les plaisirs, surtout avec vos amis. Ces jeux vous offriront par la même occasion une aide dans votre mode histoire (argent et tenues). Les compétences mises à l'épreuve seront elles aussi diversifiées: rapidité d’exécuter une combinaison de touches, conduite, tir, gestion de l'inventaire dans le cadre de l'humiliation des cibles...

 

Note : 3/5

Aspect technique du jeu


En attendant la prochaine mission, vous devrez trouver un moyen de vous occuper.
Il est certain que le jeu ne se démarquera pas de la concurrence avec ses graphismes, mais ils s'associent parfaitement avec l'ambiance du jeu qui est une sorte de "survival horror loufoque". Néanmoins la bande-son ne se résume, la plupart du temps, qu'à une musique d'ascenseur qui a le don de s'imprégner dans votre cerveau et de vous énerver assez rapidement. En particulier lorsque vous n'arrivez pas à trouver un personnage caché. La musique ne devient entraînante que lorsque vous ferez face à un psychopathe, et donc sera relativement courte.

Le gameplay quand à lui ne présente aucun problème particulier. Seule ombre au tableau, un chargement à chaque sortie de zone, qui ne fait que vous couper dans votre élan. Ces lieux n'étant pas vastes, les coupures se produisent assez fréquemment.

 

Note : 2/5

Plaisir à jouer et à rejouer


Un lot de psychopathes charismatiques, mais faciles à vaincre dans l'ensemble.
Voici le point fort du jeu, pour tout amateur de mangeurs de chair humaine. Le jeu a beau reprendre les bases qui ont fait son succès, il n'en reste pas moins marrant à jouer. On prendra plaisir à découvrir chaque arme improbable, et à parcourir ces grands casinos et leurs commerces. La possibilité de jouer à deux en mode campagne est possible, et peut même permettre d'organiser des affrontements entre joueurs. Les psychopathes n'ont aucune profondeur dans leur personnage, mais n'en restent pas moins sympathiques et variés.

Toutefois, on ne peut s'empêcher de ressentir comme un sentiment de déjà vu en ce qui concerne les quêtes "survivants". Généralement, cela se résume: à trouver la personne, et à la raccompagner à la planque. Mais le mode multijoueur rattrape aisément ces petits problèmes de déjà-vu, et vous donnera envie de sortir le jeu de son boîtier de temps à autre.

 

Note : 4/5

Plaisir à faire les trophées, le Platine / 100%


La conception d'armes est très originale, et renforce le côté décalé de la licence.
Il faut savoir dans un premier temps qu'il n'y a pas énormément de trophées liés à la trame principale. La majorité d'entre eux se débloquant dans des quêtes annexes, ou dans de l'exploration pure et dure. L'avis que l'on peut avoir sur les trophées de Dead Rising 2 est plus que mitigé. En effet, certains peuvent vous être bénéfiques en vous poussant à découvrir l'intégralité des armes, et des cartes combos. D'autres joueront tout simplement sur le fun de la situation (bal masqué, fallait pas l'inviter).

Néanmoins, de gros trophées vont jouer sur la durée, et seront pour la plupart, dénués d'intérêt. Ils n'auront pour objet que de rallonger inutilement la durée de vie du jeu. Cela allant dans l'extermination de dizaines de milliers de morts vivants ou bien d'essayer chaque tenue du jeu au moins une fois. Si vous êtes en quête de ce platine, sachez que ce dernier ne jouera en aucun cas sur la difficulté, mais bien sur son côté chronophage. De plus, attendez vous à consulter régulièrement les chaînes youtube pour trouver les emplacements de survivants, posters, tenues à porter, magazines, boutiques,...

 

Note : 3/5

Contenu du jeu
Aspect technique du jeu
Plaisir à jouer et à rejouer
Plaisir à faire les trophées
12/20

Dead Rising 2 ne figurera certes pas dans les plus grands jeux de son genre, ni dans le cœur de la majorité des amateurs d'horreur. Mais il est loin d'être mauvais. Si l'on peut regretter son côté rébarbatif lors de ses quêtes, son côté absurde, et sa capacité à se hisser au paroxysme du gore rattrapent ces vilains défauts. Le jeu s'offre un excellent multijoueur et un bon nombre d'originalités au niveau du mode solo, et c'est justement ce qui fait de ce bon vieux Chuck le digne héritier de Frank West.

Je recommande ce jeu :
Aux acharnés, Aux spécialistes du genre, Aux fans de la série