Alice : Retour au Pays de la Folie

Alice : Retour au Pays de la Folie

ps3

1
3
13
34
17
6

Infos complémentaires

+ -
Date de sortie : 16/06/2011
Genre(s) : Action , Plates-formes
Territoire(s) : FRANCE

1643 joueurs possèdent ce jeu
51 trophées au total
0 trophée online
17 trophées cachés
1 DLC

Platiné par : 709 joueurs (43 %)

100% par : 330 joueurs (20 %)


Note des joueurs :
4.3/5 - 119 notes

Note des platineurs :
4.3/5 - 50 notes

Test rédigé par ElaStickK le 19-07-2020 - Modifié le 19-07-2020

Introduction

Sortit en 2009, développé par Spicy Horse et édité par Electronic Arts, Alice : Madness Return est la suite du American McGee's Alice.

On découvre une Alice orpheline et perturbée à la recherche de la vérité concernant l'incendie qui a tué sa sœur. Elle est aidée par le Dr Bumby, son psychiatre. Cependant, les souvenirs d'Alice semblent disparaître petit à petit , et sa santé mental se dégrade. Elle va alors se réfugier dans son imagination pour échapper à cette réalité et découvrir ce qu'il s'était réellement passé. Cependant, son merveilleux monde commence lui aussi à se dégrader. Son imagination donnera des paysages magnifiques, et parfois des univers chaotiques.

On y retrouve des personnages connus, tel que le Chapelier Fou, le Lapin Blanc ou bien la Reine de Cœur. Alice sera accompagnée du Chat de Cheshire, qui l'aidera de temps en temps durant l'aventure.

Contenu du jeu

Le jeu est exclusivement solo. La campagne se découpe en 6 chapitres qui sont plus au moins longs. Chaque chapitre débute à Londres, puis nous emmène au pays imaginaire dans différents environnements, allant d'une forêt enchantée à un château de carte dans le ciel, mais aussi une maison de poupée. Les niveaux sont plutôt linéaires, mais ils sont suffisamment fournis en environnements, en ennemis et en collectibles. Comptez entre 14-15h pour finir le jeu un première fois. Vous pourrez une fois votre première partie effectuée, refaire le jeu en New Game+ afin d'y rejouer avec les améliorations déjà débloquées.

Dans chaque chapitre, vous pourrez trouvez des salles radula, qui vous amèneront à un mini-jeu. Vous devrez alors soit survivre dans une sorte d'arène contre plusieurs ennemis, soit répondre à une énigme du Chat de Cheshire. Vous aurez alors accès à quelques bonus si vous réussissez.

Durant le jeu, vous pourrez ramasser plusieurs armes, tel que votre couteau, un moulin à poivre ou bien même un parapluie, ce dernier vous permettant de vous protéger des ennemis et de leurs projectiles. Vous pouvez améliorer ces différentes armes en échange de dents, que vous pouvez ramasser tout au long des chapitres. Il vous en faudra beaucoup pour tout améliorer.

Pour ce qui est du Gameplay , on joue Alice à la troisième personne dans un jeu type platforme/beat'em all. Le but est simple : traverser chaque chapitre en tuant tous les ennemis qui se dresseront sur votre passage. Lorsque Alice est proche de la mort, elle peut activer l'hystérie, qui lui rendra toute sa vie, et lui conférera beaucoup de puissance, permettant de tuer plus rapidement les ennemis. Parfois, le gameplay changera quelque peu, notamment avec un passage de shoot en navire, ou bien un autre sous la forme d'un jeu de plateformes classique, et même un petit parcours d'adresse où vous devrez faire rouler votre tête sans la faire tomber des différentes plateformes. Plutôt original de ce coté la donc ! Vous pouvez également rétrécir Alice, afin qu'elle puisse accéder à certains passages inaccessibles en tant normal. C'est généralement ici que se cache beaucoup de dents et de collectibles.

Alice peut également revêtir plusieurs robes lui conférant différents pouvoirs et autres bonus. Celles-ci se débloquent en terminant les différents chapitres du jeu, chaque robe correspondant à un chapitre.

Vous pouvez également observer les différents collectibles dans le menu bonus. Il s'agit des cinématiques du jeu, ainsi que les souvenirs d'Alice, qui peuvent vous permettent de mieux comprendre l'histoire.

En somme, un très bon contenu pour un jeu qui se veut uniquement solo et qu'on ne fait généralement qu'une fois pour l'histoire !

A noter que le premier jeu Alice (American McGee's Alice) est offert gratuitement en téléchargement sur le store si vous possédez Alice : Madness Returns. Ce premier opus, bien qu'un peu daté graphiquement, est tout aussi fabuleux tant l'univers reste magique. Comptez environ 6 à 7h pour le finir.
Note : 5/5

Aspect technique du jeu

Inutile de tourner autour du pot : le jeu est d'une incroyable qualité.

Commençons par le commencement, les graphismes. Même pour une PS3 les environnements sont très propres. Le jeu bénéficie d'une direction artistique aux petits oignons, et chaque chapitre ne vous laissera pas indifférent. Certains décors sont féeriques, d'autres sont très glauques et sordides. Chacun y trouvera son compte de ce coté la. On n'a pas la sensation de refaire inlassablement les mêmes niveaux comme dans d’autres jeux. Ici, chaque chapitre est vraiment différent dans son style, ses ennemis, ainsi que son gameplay. Le jeu nous transporte sans problème dans le monde merveilleux du pays des merveilles.

Pour le son, c'est tout bon, et de loin ! Les musiques du jeu collent parfaitement à l’ambiance des niveaux auxquelles elles ont été attribuées. Encore une fois celles-ci bénéficient d'une attention toute particulière, on sent que la bande son a été travaillée. La VF est également de qualité et ne gâche absolument pas l'immersion dans ce monde féerique.

En terme de plaisir de gameplay, pas de soucis ici non plus. Les mouvements d'Alice sont plutôt fluides malgré les 30fps constants, on a même une certaine sensation de légèreté, puisque qu'Alice est assez agile et peut sauter plutôt facilement et flotter dans l'air. En combat, pour peu que l'on fasse attention au rythme d'attaque des ennemis, on prend rapidement le coup de main pour se débarrasser de chaque ennemi. Les armes sont simples à manier, et les mini esquives qu'Alice peut effectuer vous permettent de facilement vous en sortir lors de fâcheuses situations en combat. A noter que si vous tombez lors d'une phase de plateforme délicate, vous serez simplement replacé un peu avant votre chute, donc rien de punitif de ce coté la.

Concernant l'IA, les ennemis peuvent rapidement devenir dangereux si on prend leur attaques à la légère, surtout si ils attaquent en groupe.

Enfin, pas de problèmes concernant des bugs ou des freezes. Le jeu a bien été optimisé et soigné de ce coté la. Cependant, et ce uniquement pour la version PS3, dans de très rares cas lorsque beaucoup d'ennemis sont à l'écran, le jeu descend à 25fps, mais c'est peu gênant et cela n'entache en rien l'expérience de jeu.

L'aspect technique du jeu est juste excellent. McGee ainsi que les autres développeurs ont énormément peaufiné l'univers et le jeu en lui même, et le travail est très bien réussi. Rien à redire de ce coté la !
Note : 5/5

Plaisir à jouer et à rejouer

La rejouabilité est souvent ce qui pose problème sur les jeux uniquement solo. Alors, comment s'en sort Alice ?

Débutons en parlant de l'expérience de jeu lors de la première partie. On passe clairement un excellent moment. En plus d'une jouabilité agréable, les magnifiques décors évoqués plus haut donnent envie d'avancer dans le jeu. On est tout de suite plongé dans cette univers féerique, si bien qu'on en veut toujours plus. Chaque chapitre vous demandera environ 2h si vous jouez normalement, ce qui est plutôt pas mal.

Une fois le jeu achevé, vos pouvez refaire certains chapitres avec une des robes bonus pour modifier le gameplay, et vous pourrez ramasser des dents pour finir d'améliorer vos armes. Malheureusement comme tout jeu solo et bien que celui-ci soit très bien fourni, si l'on ne cherche pas le platine ou qu'on l'a déjà obtenu, on ne rejouera au jeu que pour le plaisir de replonger dans cet univers incroyable, ce qui peut limiter la rejouabilité du titre.
Note : 3/5

Plaisir à faire les trophées, le Platine / 100%

Du grand classique de ce coté là. Des trophées de progression de chapitres, de collectibles et d'améliorations d'armes. Quelques trophées demandent des actions bien particulières, comme tuer certains boss sans se faire toucher, ou trouver toutes les pêches dans un des minis-jeux de plateformes.

Aucun trophée n'est à proprement parler pénible. Bien que les collectibles soient bien cachés pour certains, la sélection de chapitre permet de les récupérer rapidement. Concernant l'amélioration entière de toutes les armes, il faudra très probablement retourner dans certains chapitres pour en ramasser de nouveau, mais rien de bien long, surtout si vous avez fait un minimum attention à bien en ramasser durant votre première partie.

La note de difficulté du guide actuel est de 6/10, mais sachez qu'une petite manipulation permet de faire les trophées difficiles sans problème. Terminer le jeu en mode cauchemar et en utilisant l'hystérie qu'une seul fois ne vous demandera pas beaucoup d'efforts, si ce n'est finir le jeu normalement une fois et relancer quelques chapitres par le menu de sélection.

Le jeu étant très agréable à parcourir et les quelques trophées difficiles étant facilement contournables, le platine ne vous demandera pas d'être un fou furieux mais de fouiller correctement le jeu sans pour autant pousser le vice à gonfler artificiellement la durée de vie de celui-ci, tout en proposant tout de même quelques petits challenges dans certains mini-jeux ou boss.
Note : 4/5

Conclusion

Comment résumer cet excellent jeu ? Un univers incroyable, profitant d'une belle direction artistique, que ce soit visuelle et sonore, tout en proposant bien sûr un gameplay à la hauteur. Alice : Retour au pays de la Folie fait partie de ces petits bijoux du jeu vidéo que l'on oublie bien souvent, car ce ne sont que des jeux solo. Il serait vraiment dommage de passer à coté d'une aussi belle pépite, d'autant plus que le platine ne demande absolument pas de rompre avec votre vie IRL, comme le demande certains jeux avec des niveaux de difficulté absurdes. Non ici le jeu se parcourt sans soucis avec cette envie de vouloir continuer sans s'arrêter, surtout si l'on accroche à l'univers. Le jeu en vaut donc la chandelle. D'autant plus que vous pouvez sans frais supplémentaire découvrir le première opus de l'incroyable univers crée pas McGee. En bref, le genre de jeu que l'on voudrait voir plus souvent, tant les univers aussi réfléchis, accrocheurs et agréables son rares de nos jours.
Contenu du jeu
Aspect technique du jeu
Plaisir à jouer et à rejouer
Plaisir à faire les trophées
17
Je recommande ce jeu : Aux spécialistes du genre, Aux fans de la série, Aux curieux

ElaStickK (ilorraine2002)

75
435
1072
3818