Test de la Nacon Revolution Pro Controller 2


ps4
ACCESSOIRES, ESPORT
Par NicoFantasy, le 11-10-17 à 17:15 1 commentaire

Aujourd’hui je vous parle de la nouvelle manette produite par les Français de Nacon, à savoir la Revolution Pro Controller 2.


 20170923_094738


Il peut paraître surprenant de voir arriver la nouvelle itération de la manette « Pro Gamer » sous licence officielle SONY, à peine un an après la Revolution Pro Controller 1 mais cela répondrait, si l’on en croit Nacon, à des besoins particuliers ainsi qu’à de multiples soucis techniques du 1er modèle.


En effet, la première Pro Controller avait tendance à casser au niveau de la zone d’accroche filaire ainsi qu’au niveau des emplacements des zones de lest. De plus, La manette avait du mal à se faire une place au niveau de la scène e-sport. C’est pourquoi quelques drastiques choix ont été pris par Nacon.


La Revolution Pro controller 2 c’est quoi ?


Il s’agit d’une manette filaire PS4 et PC (nouveauté) aux sticks asymétriques qui se veut paramétrable afin de mieux répondre aux besoins des joueurs les plus chevronnés. Sortie en septembre 2017 au prix indicatif de 129€, c’est une manette qui rappelle fortement la manette Elite de la Xbox.


20170923_094916


Elle est livrée dans une belle boite, avec un câble USB-C tressé de 3 mètres, des lests , une clé pour accéder aux emplacements des petites masses, une pochette de transport.


20170923_094854


20170923_095141


Contrairement aux manettes dualshock, vous avez la possibilité de modifier :


-          La sensibilité du stick gauche (concave)


-          La sensibilité du stick droit (convexe)


-          Gérer la zone morte des 2 sticks


-          Gérer la courbe de réponse des 2 sticks


-          Passer la croix directionnelle en 4 ou 8 directions


-          Modifier la sensibilité des touches R1, L1 et des gâchettes R2, L2


-          Les 4 touches au dos de la manette qui peuvent être attitrées à n’importe quelle autre touche existante


En revanche Exit la possibilité de créer des macros ! J’ai été extrêmement déçu de la perte de cette fonctionnalité qui était pourtant fort utile sur la première génération. Nacon l’explique par le fait que la 1ère manette n’avait pas vraiment pu être homologuée « e-sport » en raison des macros. Je reste personnellement sur ma faim quant à cette explication puisque je ne vois pas pourquoi il ne serait pas possible de désactiver cette fonction lors des compétitions.


Tous les paramétrages se font depuis un logiciel plus ou moins intuitif sur PC ou mac , que ce soit pour le jeu PC ou PS4.


nacon1


nacon2


nacon3


nacon4


nacon5


nacon6


Vous aurez la possibilité de choisir entre 4 profils pré-embarqués dans le logiciel mais si ceux-ci ne vous conviennent pas, vous aurez soit la possibilité de faire vos propres paramétrages ou bien – très intéressant – d’importer les profils pour chaque type de jeu et créés par d’autres joueurs depuis le site : https://nacongaming.com/fr/profils/revolution-pro-controller-2-ps4/


 Au dos de la manette on trouve un petit bouton qui permet de switcher entre 3 modes :


20171011_155420


-          Mode PS4 normal (Paramètres identiques à la dualshock, avec utilisation des palettes en +)


-          Mode PS4 personnalisé


-          Mode PC personnalisé


Et en main ça donne quoi ? Tests en situation :


J’ai pu tester la manette depuis bientôt 1 mois. Les sensations diffèrent selon les jeux.


Test sur Street Fighter 5 :


Le but ici est de tester le passage d’une croix directionnelle de 4 à 8 directions. Autant dire que la différence est flagrante et que les coups sortent bien mieux. Un autre avantage se révèle également : les palettes qui permettent de ne pas avoir recours aux lointains L2 et R2 pour sortir certains coups.


 Test sur GT Sports et Drive Club


Le but est ici de tester la sensibilité et la zone morte du stick gauche. Les voitures répondent très vite à la moindre pression, ce qui nécessite un long temps d’adaptation. Utile à conditions qu’on se donne les moyens de maîtriser la bête. Mais j’imagine que les puristes auront préféré un volant.


 Test sur Final Fantasy 15


Je n’ai pas relevé de réel avantage pour ce jeu.


 Test sur The Witcher 3


J’ai utilisé la config préprogrammée sur le site de  Nacongaming afin d’attribuer des raccourcis à différentes actions du jeu. Très utile même si un peu gadget, le gameplay gagne en clarté malgré tout vu la quantité de choses que l’on peut faire dans the witcher 3, avec une quantité limitée de touches.


 Test du Ratchet et Clanck


Je n’ai pas relevé de réel avantage pour ce jeu. Au contraire même, j’ai été un peu gêné par la croix directionnelle qui ne m’a pas vraiment convaincue.


 Test sur Destiny 2, Doom et Call of Duty


On trouve ici la cible première de la manette. Un bon réglage de sensibilité des sticks associé à un remapping des palettes permet de diversifier son jeu et fait gagner en efficacité. On peut ainsi effectuer certaines actions plus rapidement et mieux en combiner d'autres, comme le fait de tirer avec R2 tout en s’accroupissant avec une touche sur une palette arrière, tout en continuer de se déplacer.


Conclusions


Au final les jeux au gameplay lent ne tireront avantage de la manette que sur des détails qui apporteront du confort au joueur tandis que la manette se révèle performante sur les jeux à action rapide (course, combat , FPS).


J’étais très dubitatif sur le fait de jouer avec une manette filaire après tant d’années sans fil. Au final, cela ne m’a pas gêné plus que ça : je suis resté dans mon canapé sans modifier mon salon pour autant. Les 3m de câble tressé sont très bien pensés et jamais la manette ne s’est déconnectée. En revanche, un petit temps d’adaptation fut nécessaire pour apprivoiser les sticks asymétriques. J’ajouterai également, pour être tout à fait transparent, qu’après 2h de jeux, j’ai eu mal aux mains… peut être que j’me fais un peu trop vieux et que 20 ans à jouer avec des DualShock ne se remet pas en question si facilement que ça ^^’


La manette est clairement orientée sur le gain de performance sur les jeux les plus exigeants et ravira surement les plus « progamer » d’entre vous, ce que je ne suis assurément pas.


Reste que ce gain de confort et de performances à un coût : 129€ et il est clair que pour de très nombreux joueurs, cela sera hors de prix. La manette s'adresse donc à une niche de joueurs prêts à y mettre le prix. De plus, on est en droit d’attendre un peu pour savoir comment la manette vit dans le temps vu les quelques déboires de la Pro Controller 1.


 Vous pouvez vous procurer la manette à 119€ chez amazon en cliquant sur ce lien


20171011_155441


 Merci à l'agence Minuit 12 ainsi qu'à BigBen et Nacon pour l'envoi de la manette afin de réaliser ce test.

1 commentaire

Avatar de issun23
issun23

Le 12-10-17 à 22:41
merci pour le test nico :okayg:
mais a 129€ je passe mon tour et puis je ne suis pas la cible pour ce genre de manette et je trouve dommage qu'il faille un pc pour la paramètrer mais sa c'est peut être inévitable