Test : Dead or Alive 5 Plus


Dead or Alive 5 Plus
  • 1
  • 3
  • 10
  • 32
Note des joueurs :
4.3/5 - 4 notes
Pas de note
des platineurs

Dead or Alive 5 Plus

vita


46 trophées au total
4 trophées cachés

436 joueurs possèdent ce jeu

Platiné par : 1 joueur (0 %)
100% par : 1 joueur (0 %)
Note du jeu
15/20
Discuter du test

Test du jeu
Dead or Alive 5 Plus

  • Test rédigé par Ex-Nihylo le 11-01-2018 - Modifié le 11-01-2018


Introduction


Oui, tiens, pourquoi ?
Dead or Alive 5, jeu de combat connu aussi bien pour la mise en valeur de ses protagonistes féminins ainsi que ses multiples déclinaisons nous revient sur PS Vita dans une mouture surnommée "Plus". Koei Tecmo, l'éditeur, souhaite convaincre tous les férus de baston via cette énième édition, parue le 23 mars 2013 dans nos contrées.

Qu'a t-elle donc de "plus" que ses prédécesseurs ? La Team Ninja, développeur à l'origine du titre, a t-elle accompli un tour de force en nous proposant cette transposition de la mouture PS 3 ? Réponse en 4 rounds : fight !

Contenu du jeu


J'aimerais pas être en dessous.
Que serait un jeu de combat sans ses traditionnels modes Arcade, Survie, Contre-la-montre, Versus et Combat en ligne, ainsi que les traditionnelles options permettant de configurer à outrance les paramètres du jeu ? Et sans sa pléiade de combattants disponibles, ici au nombre de 24 (personnage caché inclus) ? Réjouissez-vous, amateurs de jeux de combat, le contrat est largement rempli ici puisque tous ces modes sont de la partie, et on retrouve même le mode histoire qui était disponible sur les consoles de salon !

Les combats s'enchaînent et se ressemblent peu, selon la difficulté choisie il vous faudra plus ou moins maîtriser vos personnages. Un bouton pour les coups de poing, un autre pour les coups de pied, un pour parer et un pour faire une prise à deux mains, le gameplay semble basique mais tout résidera dans votre capacité à en tirer le meilleur parti. Vous devrez donc apprendre à parer quand il le faut, frapper au bon moment et enchaîner les coups puissants pour réaliser des combos dévastateurs qui mettront à mal votre adversaire. Le premier qui a sa jauge de vie à zéro perd le combat, qui peut se dérouler en une, deux ou trois manches gagnantes. Simple, mais efficace.

Au rayon des nouveautés on note l'amélioration du mode entrainement de la version PS3, qui demeure plus sympathique pour jouer et surtout pour apprendre des combos à la pelle, mais aussi l'apparition d'un mode de combat tactile. On est ainsi placé en mode de vue subjective pour essayer de placer des coups en faisant glisser nos doigts sur l'écran tactile de la PS Vita, bien utilisée pour le coup. Cette alternative apporte un peu de fraîcheur au gameplay originel des jeux de baston dans leur ensemble, mais reste plutôt anecdotique car les joueurs souhaitant maîtriser à fond leurs personnages préférés reviendront vite aux bonnes vieilles commandes habituelles. Enfin, on peut s'amuser des heures à prendre en photo les combattants sous tous les angles possibles ainsi que personnaliser la musique de chaque personnage dans le mode Musique Plus.

À noter qu'un nombre incroyable de DLC existe concernant ce jeu, à l'instar de ce que l'on retrouve sur les versions de salon (pas d'inquiétude, ils sont cross-buy), mais ils sont largement dispensables pour prendre plaisir à jouer. En effet, il s'agit essentiellement d'un grand nombre de nouvelles tenues pour nos personnages, qui mettront encore plus en valeur - mais est-ce vraiment utile ? - en particulier les formes généreuses des combattantes. Le jeu est également cross-save pour permettre de débloquer plus rapidement les tenues du jeu - gratuites - des personnages.

Au final, peu de nouveautés réellement trépidantes, mais le jeu fait le boulot en nous proposant largement assez de contenu pour nous tenir en haleine des heures durant.

 

Note : 4/5

Aspect technique du jeu


Le mode histoire nous rafraîchit la mémoire.
D'un point de vue esthétique le jeu s'en sort honorablement, on a véritablement l'impression de jouer à l'opus PS3 sur notre portable. Arènes, décors, personnages, tout est vraiment joli à voir et les séquences cinématiques présentes dans le jeu sont du même acabit.

Les temps de chargement entre deux combats sont relativement rapides, les combats sont fluides et on prend vraiment du plaisir à tabasser contre un mur ou un rocher nos différents adversaires. La destruction des décors est également de la partie et rend bien à l'écran.

Les musiques collent parfaitement aux divers lieux de combats, et on a droit à de nombreux thèmes dynamiques et fort sympathiques pendant les cinématiques. Les bruitages ne sont pas en reste et l'on se délectera des bruits de nos coups de poings fulgurants et autres coups de pied ravageurs. Les combattants n'oublient pas de nous faire savoir leur douleur en poussant des cris. Mention spéciale aux doublages, de fort bonne facture, à l'instar des versions consoles de salon. Il est d'ailleurs agréable de pouvoir entendre parler nos personnages en japonais ou dans leurs langues d'origine.

Les experts en graphisme constateront un léger aliasing sur les personnages, et un petit peu moins d'effets de lumière en général mais il faut vraiment avoir l'oeil pour débusquer ces "défauts".

 

Note : 4/5

Plaisir à jouer et à rejouer


Effectivement, Sarah ne plaisante pas.
Deux petites nouveautés font leurs apparitions dans cet opus, à savoir le critical burst et le power blow. Le premier vous permet de déstabiliser votre adversaire en brisant sa garde, tandis que le second vous permettra, en cas de difficultés pendant votre combat, de projeter l'adversaire dans le décor puis de lui asséner diverses attaques pendant un laps de temps qui sera d'ailleurs momentanément figé. Impressionnant et utile à la fois, le power blow rendra bien des services à plus d'un d'entre nous.

En prime les développeurs ont eu la sympathique idée d'intégrer le cross-play online Vita / PS3 : idéal vu le faible nombre de Vita installé en Europe, on pourra tout de même se battre en ligne et trouver du monde pour se bastonner !

Que l'on soit un afficionado des jeux de combat ou un simple amateur, on ne peut que prendre son pied à Dead or Alive 5 Plus, étant donné que les gros bourrins comme les plus fines lames y trouveront leur compte. À préciser que ces derniers auront tout de même bien plus de chances de gagner que les premiers cités, le jeu demandant une certaine maîtrise avant d'enchaîner les victoires contre des joueurs aguerris, ou contre l'IA en légendaire - même si il existe toujours des techniques dites de "spam" assez efficaces.

 

Note : 4/5

Plaisir à faire les trophées, le Platine / 100%


Pai et sa classe naturelle.
Le jeu comprend un total de 46 trophées, et certains d'entre eux risquent de donner des sueurs froides aux chasseurs en herbe, y compris pour les rois de la baston : en effet, il faudra faire pas moins de 500 combats en ligne pour débloquer le principal trophée online, heureusement sans obligation de les gagner. De même, il faut pouvoir disposer d'un ami qui possède le jeu sur sa Vita pour obtenir le trophée du (seul) combat en mode ad hoc. Pas évident, vu le peu de consoles portables que Sony écoule par chez nous.

D'autre part, la moitié des trophées restent très abordables, tels que faire le prologue en mode histoire ou encore son premier combat, tandis que d'autres demanderont surtout des heures et des heures de jeu, tel que jouer pendant une heure complète en mode entraînement. Une poignée de trophées ne sera accomplie que par les fous-furieux des jeux de baston, comme réussir le mode survie en difficulté légendaire : ce n'est pas à la portée du premier joueur venu, ni même du joueur aguerri, de réussir l'exploit de défaire 100 adversaires à la suite, en ne regagnant que très peu de vie entre chaque combat sachant qu'en prime l'IA parera aisément vos coups, y compris les techniques de spam.

Pour résumer le platine mérite amplement une note de difficulté de 8/10 minimum. Une patience à toute épreuve sera donc obligatoire pour espérer l'obtenir, ainsi que des dizaines d'heures de jeu devant soi.

 

Note : 3/5

Contenu du jeu
Aspect technique du jeu
Plaisir à jouer et à rejouer
Plaisir à faire les trophées
15/20

Portage de la version de salon (PS3), cet opus apporte quelques petites nouveautés qui perfectionnent le soft d'origine. Cela dit, l'achat demeure néanmoins dispensable si vous avez déjà une version console de salon, sauf si vous souhaitez pouvoir jouer partout avec votre jeu de combat favori. Dans ce dernier cas, il s'agit bel et bien d'un incontournable de la baston sur la nomade made by Sony, si ce n'est le meilleur.

Je recommande ce jeu :
À tous, Aux fans de la série, Aux chasseurs de trophées/platine difficile