Test : Windjammers


Windjammers
  • 1
  • 5
  • 11
  • 12
Note des joueurs :
4.4/5 - 5 notes
Note des platineurs :
5/5 - 1 note

Windjammers

ps4


29 trophées au total
0 trophée caché

64 joueurs possèdent ce jeu

Platiné par : 4 joueurs (6 %)
100% par : 4 joueurs (6 %)
Note du jeu
16/20
Discuter du test

Test du jeu
Windjammers (Flying Power Disc)

  • Test rédigé par MaxKrieger le 11-09-2017 - Modifié le 11-09-2017


Introduction


"La renaissance d'un mythe d'arcade"
Image

Sorti initialement sur borne d'arcade et consoles Neo-Geo en 1994, Windjammers, Flying Power Disc au pays du soleil levant, revient aujourd'hui sur PS4 et PS Vita dans une version enrichie. A l'origine développé par le studio d'édition et de développement japonais Data East et édité par SNK, cette nouvelle mouture doit son développement et sa distribution à la société française DotEmu qui s'est spécialisée dans la sortie de grands classiques rétro sur les plateformes modernes.

Windjammers est un jeu de sport fictif qui consiste en des duels rapides et intenses au frisbee. Les matchs se déroulent sur des terrains rectangulaires, fortement inspirés par ceux de tennis et de beach-volley, où les joueurs, séparés par un filet, se renvoient tour à tour un disque afin d'atteindre le fond de cours et de marquer des points.

Le nombre de points marqués à la fin de l'échange est déterminé en fonction de l'endroit où le frisbee aura terminé sa course. Ainsi, un compétiteur pourra gagner 3 ou 5 points en envoyant le disque respectivement dans les zones jaunes ou rouges de fond de court, ou bien encore 2 en le faisant tomber au sol dans le camp adverse, après un lob par exemple.

Un match se joue en deux sets gagnants qui, eux, peuvent se remporter de deux façons différentes : en étant le premier à atteindre le score cible ou en ayant simplement cumulé le plus de points à l'issue du temps réglementaire. Le trailer de lancement suivant permet justement de découvrir, dans une ambiance délicieusement rétro, le gameplay mais aussi l’intensité dans laquelle se déroule ces matchs.

Contenu du jeu


"Copie conforme mais ajout majeur !"
Image

Soyons clairs, contrairement à ce à quoi l'on pourrait s'attendre, la version proposée par DotEmu sur les consoles de Sony n'est ni un remake, ni un remaster. Nous avons ici affaire à un portage pur et simple de la licence de 1994 dans lequel nous aurons le plaisir de faire s'affronter les 6 athlètes originaux (Hiromi Mita, Steve Miller, Jordi Costa, Loris Biaggi, Gary Scott et Klauss Wessel) sur les 6 surfaces historiques (plage, gazon, carrelage, béton, terre battue et stade) tous déjà présents dans l'édition originale.

Exception faite des menus, qui bénéficient eux d'un petit lifting, l'ensemble reste graphiquement fidèle à son aîné 16 bits. Seules quelques options viennent offrir de légères variations telles que la possibilité de jouer en 16/9 plutôt qu'en 4/3 ou encore celle d'appliquer des filtres, particulièrement connus des amateurs d'émulation, à choisir parmi original, scanlines, lisse ou CRT afin d'améliorer un tant soit peu le rendu et de profiter au mieux de votre téléviseur HD dernier cri.

Ainsi, si le contenu, les graphismes et le gameplay n'ont que très peu bougé, nous sommes en droit de nous demander pourquoi avoir souhaité porter cette légende de l'arcade sur les plateformes modernes ? Et bien, tout simplement, parce que la vraie belle innovation de ce Windjammers millésime 2017 réside dans un mode multijoueur en ligne totalement inédit ! Il est donc aujourd’hui possible d'affronter des jammers du monde entier afin de progresser dans les ligues officielles (bois, bronze...) et ainsi devenir le meilleur de l'univers.

Il est par ailleurs intéressant de noter que le jeu est proposé sur le PSN uniquement en Cross-Buy, ce qui vous permettra de télécharger les versions PS4 et PS Vita, pour la modique somme de 14,99€. Cela peut paraître un peu élevé pour un concept qui a plus de 20 ans simplement enrichi d'un mode online, mais la qualité de ce titre vaut bien un petit effort, surtout lorsque l'on sait que son prix de lancement sur Neo-Geo était de 1500F, soit près de 310€ aujourd'hui en tenant compte de l'inflation !

Les modes de jeu en ligne

- Match rapide : jouez avec un jammer au hasard.
- Match classé : entrez dans la compétition pour devenir le meilleur jammer de l'univers.
- Match personnalisé : invitez un ami à une partie amicale (ou pas).

Les modes de jeu local

- Arcade : devenez champion avec votre personnage préféré.
- Infini : affrontez vos adversaires jusqu’à épuisement (de vos crédits).
- Dog Distance : jouez au frisbee avec votre chien.
- Bowling : enchaînez les strikes avec votre disque.
- Versus : défiez vos amis dans un match local.

 

Note : 3/5

Aspect technique du jeu


"Simple à appréhender mais difficile à maîtriser"
Image

Les commandes de base

(stickG) Déplacement du personnage
(croix) (carre) Tir (attaque) / Glissade (défense)
(rond) (triangle) Lob (attaque)

L'utilisation de seulement 3 commandes, un joystick et 2 boutons, assure à Windjammers une prise en main on ne peut plus simple et rapide. La technicité des échanges réside en réalité dans une gestion exigeante du timing permettant de renvoyer le disque avec force et précision pour tromper son adversaire.

En effet, pour compenser le peu de boutons utilisés et offrir une large variété de coup spéciaux, l'action effectuée par le personnage va différer en fonction du moment où la touche d'action sera pressée. Glissade, tir droit, courbé, supersonic, toss, super custom, super spin et super lob sont ainsi autant de possibilités différentes de renvoyer le frisbee dans l’en-but adverse.

Si le jeu prend toute sa dimension en multijoueur, le mode arcade n'est pas en reste avec une IA de qualité qui donnera au joueur bien du fil à retordre et ne laissera quasi rien passer dans le mode de difficulté maximal. En effet, le mode difficile est assez proche du niveau des matchs en ligne et sera un excellent entrainement avant de se mesurer au reste du monde.

Visuellement le titre n'a pas pris une ride, nous sommes toujours face à de superbes graphismes 16 bits riches en détails, animations et autres effets spéciaux. Les 60 FPS servent également à merveille les duels acharnés que se livrent nos athlètes et permettent de profiter au mieux des frisbees qui s'enflamment ou des jammers qui finissent plaqués au fond des cages après une frappe trop puissante.

Comme sur la majorité des licences d'arcade de l'époque, le menu et les stages proposent chacun leur propre thème musical. Bien qu'un peu répétitive, la bande son est plutôt agréable et surtout en parfaite adéquation avec l'intensité des matchs que l'on dispute. Les bruitages sont, eux aussi, très réussis et transcrivent bien la puissance, ou son absence, lors du lancer de disque par exemple.

 

Note : 4/5

Plaisir à jouer et à rejouer


"Le bonheur c'est addictif, surtout lorsqu'il est partagé !"
Image

Ce n'est pas un hasard si Windjammers a autant marqué toute une génération de joueurs au point qu'un quart de siècle après sa sortie une vaste communauté continue d'y jouer, d'en organiser des tournois et le fasse même renaître sur consoles next-gen. Sa prise en main, d'une facilité déconcertante, le rend très accessible et la compétition qu'il fait naître rend rapidement accro tout ceux qui s'y essaient, qu'ils soient joueurs occasionnels ou chevronnés.

Les parties s’enchaînent à une vitesse folle tant le titre est nerveux et tant la satisfaction qu'il procure est intense lorsqu'est sonnée la fin du match. La marge de progression est énorme mais il faudra beaucoup de pratique pour espérer maîtriser tous les effets et trouver les timings permettant d'écraser son adversaire à chaque fois. Nous sommes face à une source intarissable de fun, tout particulièrement lorsque l'on partage son canapé, ou désormais sa Party, avec quelques amis jammers pour des duels épiques au fresbee.

Un léger bémol vient cependant noircir le tableau des affrontements en ligne, à savoir l'impossibilité de régler, comme il est pourtant possible de le faire en versus local, la durée et le nombre de points de sets. Le temps réglementaire de 99 secondes pour les matchs en ligne évince malheureusement la stratégie visant à temporiser les échanges lorsque l'avance prise sur son adversaire était devenue suffisamment confortable pour gagner au chrono. De plus, ce mode de jeu est assez capricieux et il faudra régulièrement le relancer plusieurs fois pour s'affranchir des problèmes de connexion.

 

Note : 4/5

Plaisir à faire les trophées, le Platine / 100%


"Des trophées qui récompensent majoritairement la pratique"
Image

La liste des trophées de Windjammers est composée de 29 récompenses, platine compris, dont les 2/3 se débloqueront tout naturellement en cumulant les parties. Marquer 50 buts avec un Super Custom, 25 au coup d'envoi, 50 en faisant rentrer l'adversaire dans les cages, 50 fois en lob (spécial ou non)... en sont quelques exemples parmi tant d'autres.

Le dernier tiers, quant à lui, proposera un peu de challenge en récompensant le joueur pour avoir remporté le mode arcade dans les trois modes de difficultés, ses victoires consécutives en match classé ou bien encore quelques actions spécifiques telles que finir le mode Arcade avec chacun des personnages ou réussir un échange avec 5 super shoots consécutifs par exemple.

De fait, les trophées sont plutôt plaisants et relativement simples à décrocher car ils récompensent surtout la progression du joueur qui n'a donc plus vraiment à s'en préoccuper. Il ne lui reste, dès lors, plus qu'à prendre soin de maximiser son plaisir et de travailler sa technique pour tenter de devenir le meilleur jammer de l'univers en évinçant un à un tous ceux qui oseront se mettre sur son chemin.

 

Note : 5/5

Contenu du jeu
Aspect technique du jeu
Plaisir à jouer et à rejouer
Plaisir à faire les trophées
16/20

Un portage fidèle de grande qualité qui ravira aussi bien le joueur curieux de découvrir un titre d'arcade de légende que le fan de la première heure souhaitant s'y replonger.

Quasiment identique à son aîné, il souffre malheureusement des mêmes lacunes en termes de contenu solo mais prend toute sa dimension dans une compétition versus désormais accessible en ligne !

L'objectif d'ailleurs clairement annoncé par DotEmu est de faire de Windjammers un titre eSport qui compte, à l'instar de Rocket League, en poussant l'organisation de tournois internationaux.

Je recommande ce jeu :
Aux spécialistes du genre, Aux curieux, À un public averti