Test : Tales from the Borderlands [PSN]


Tales from the Borderlands [PSN]
  • 1
  • 5
  • 10
  • 20
Note des joueurs :
4.4/5 - 130 notes
Note des platineurs :
4.4/5 - 129 notes

Tales from the Borderlands [PSN]

ps4


36 trophées au total
0 trophée caché

6311 joueurs possèdent ce jeu

Platiné par : 4445 joueurs (70 %)
100% par : 4445 joueurs (70 %)
Note du jeu
16/20
Discuter du test

Test du jeu
Tales from the Borderlands

  • Test rédigé par Miflin111 le 23-01-2016 - Modifié le 07-12-2016


Introduction


Les deux protagonistes que vous incarnerez. Beaucoup de choses les opposent mais ils vont devoir faire équipe pour s'en sortir.
Cross-over sans Carlos Ghosn

Le croisement - ou cross-over pour les plus scientifiques - est une chose qui n'est pas récente, et l'histoire nous a montré bien des tentatives dans ce domaine, qu'elles soient couronnées de succès ou non. On retiendra cependant les prises de risques qui, loin de rester dans un confort tout tracé, contribuent au progrès. Dans le cas qui nous intéresse, il s'agira de mélanger un univers avec un savoir-faire... Et pas n'importe lesquels : imaginez l'univers de Borderlands dans un point and click développé par Telltale. Un pari risqué que nous allons décortiquer ici même.

Contenu du jeu


Les séquences d'introduction seront en réalité de l'animation dans le plus grand respect de l'univers de Borderlands.
Le grand écart

Comme tout jeu Telltale qui se respecte, le jeu sera exclusivement solo pour une expérience de jeu optimale. Loin de se reposer sur ses acquis, le jeu nous propose de suivre deux personnages principaux que vous incarnerez : un employé d'Hyperion répondant au nom de Rhys et une arnaqueuse vivant sur Pandora qui se nomme Fiona. Le premier, se voyant voler le poste très convoité de patron de la station spatiale d'Hyperion par son détestable rival Vasquez, va tenter de doubler ce dernier en subtilisant 10 millions pour acheter l'une des très rares clés d'abri dont Fiona semble être la détentrice. Leurs destins vont alors se croiser et l'équipe s'agrandira au fur et à mesure des rencontres faites en chemin pour non seulement survivre en terre hostile mais aussi pour mettre la main sur un lieu secret : un abri.

Le fait de pouvoir jouer deux personnages est une brillante idée, que ce soit pour suivre deux cheminements et éviter une récit linéaire mais aussi des gameplays différents. Ainsi Fiona pourra utiliser son pistolet pour progresser et affronter des adversaires tandis que Rhys aura un Loader Bot salvateur pour bien des situations. Le jeu se découpe sur 5 cinq épisodes qui tiendront le joueur en haleine entre 1h30 et 2h30 par épisode selon l'empressement de chacun, pour une durée de vie totale correcte sachant que le jeu contient beaucoup de dialogues, les sempiternels choix qui feront avancer les relations entre les personnages et détermineront vos alliés lors de la dernière mission et, dernier point qui n'est pas des moindres, des phases de recherche et d'exploration de lieux comme on les aime car ils sont dans la même lignée que les jeux Telltale, c'est-à-dire qu'il n'y a rien d'insurmontable et que les indices sont assez évidents pour ne jamais être bloqués. Enfin, que serait un jeu Telltale sans ses indéboulonnables QTE ? Pas toujours bien placés mais une séquence mémorable met ce système en avant comme il faut.

 

Note : 4/5

Aspect technique du jeu


Les personnages principaux seront très souvent en situation de danger. Logique quand on se trouve sur Pandora.
Graphiquement, c'est du bon

Vous en conviendrez, Borderlands et les productions Telltale maîtrisent parfaitement le cel-shading, donc la fusion des deux n'est certainement pas une prise de risque. Cependant nous n'allons pas bouder notre plaisir, et nous retrouver avec les environnements désertiques et sauvages de Pandora en passant par le métal - hurlant - de la station spatiale d'Hyperion crée un dépaysement qui souligne avec soin la perte de repère de nos protagonistes. Le fourmillement de détails se fera sentir tout au long du jeu mais on déplorera un affichage des textures parfois lent entre deux scènes. L'animation est fluide dans son ensemble dont l'apothéose de ce travail d'orfèvre tient en une séquence de QTE concernant Rhys qui doit affronter tous les employés d'Hyperion. Quelle délectation !

Une invitation musicale royale

Les adeptes des jeux Telltale savent que l'ambiance sonore est une composante capitale pour l'immersion et Tales From the Borderlands ne fait pas exception à la règle. Mieux, il parvient à capter l'essence des thèmes trépidants et du rythme effrénés tout en imposant des compositions de qualité ! Il suffit d'écouter les openings et endings de chaque épisode pour s'en convaincre ainsi que les mélopées présentes tout au long du jeu qui renforcent une mise en scène impeccable et savent amener les émotions au bon moment pour la séquence adéquate. Le doublage anglais est, quant à lui, magistral avec des vétérans comme Troy Baker et Laura Bailey qui n'ont plus à prouver leur talent de comédien de doublage, avec des dialogues bourrés d'humour et des expressions pas piquées des hannetons qui, pour la plupart, ne pourront pas être comprises aisément, quitte à perturber quelque peu la compréhension totale du jeu.

La routine habituelle, quoi

Le gameplay ne réserve aucun secret : on retrouve nos indécrottables QTE, des phases de recherche dans une zone restreinte, la possibilité d'effectuer différentes actions et beaucoup de dialogues avec de nombreux choix qui feront évoluer vos affinités et détermineront vos alliés disponibles lors de la bataille finale. Une recette qui fait encore et toujours mouche pour notre plus grand plaisir.
Mais rien n'est tout rose et on notera des problèmes gênants, à commencer par les lignes de dialogues qui s'enchaînent parfois si vite qu'il est impossible de tout lire et/ou écouter, biaisant quelque peu la compréhension et cassant la fluidité du jeu. Aucun problème de sauvegarde mais un léger freeze entre le chargement de deux scènes peut parfois se faire ressentir.

 

Note : 4/5

Plaisir à jouer et à rejouer


Vous y retrouverez de vieilles connaissances sans pour autant tomber dans le fan-service le plus gratuit.
Le summum de l'hybridation

On pouvait craindre qu'un point and click sur la franchise Borderlands ne soit pas une réussite ; c'est tout le contraire ! Prise en main immédiate, durée de vie correcte et surtout une immersion totale font de chaque partie un véritable plaisir. Telltale s'est efforcé de respecter au maximum la franchise et ça se retrouve à tous les étages, que ce soit au niveau des dialogues, des décors respirant l'insécurité constante de la planète Pandora et sa décrépitude, des clins d’œil à la licence et de l'action. Pour autant, le savoir-faire de Telltale est aussi de la partie avec un développement continu des personnages et des choix qui affecteront le cours de votre progression.
On s'attache à tous ces protagonistes qui, malgré leurs faiblesses, s'unissent pour survivre dans un milieu où la pitié est un mot disparu depuis longtemps et où le plus fort fait loi. On a joie de les suivre dans leur périple pour découvrir un fabuleux trésor. Une trame qui, bien que pouvant être qualifiée d'assez classique, s'avère redoutablement efficace.

Malheureusement, absolument aucun élément n'incitera à retourner sur le jeu une fois l'aventure terminée, si ce n'est le plaisir de rejouer en toute modestie au jeu. C'est bien dommage car il y avait pourtant de quoi faire pour une potentielle rejouabilité.

 

Note : 4/5

Plaisir à faire les trophées, le Platine / 100%


L'équipe s'agrandira au fur et à mesure de vos choix, idéal pour créer le suspense.
La force tranquille

Là-encore, rien ne change. Tous les trophées sont liés à la progression de l'histoire et terminer une fois le jeu suffit à débloquer le platine. On reste donc dans les canons classiques des trophées des jeux Telltale, ce qui est à la fois une bonne et une mauvaise chose. Cependant, le plaisir de jeu fait pardonner ce détail et on ne verra pas le temps passer en étant absorbé par ce scénario palpitant.

 

Note : 4/5

Contenu du jeu
Aspect technique du jeu
Plaisir à jouer et à rejouer
Plaisir à faire les trophées
16/20

Pari réussi haut la main pour une adaptation de Borderlands sous la houlette de Telltale : graphiquement plaisant, le jeu nous capte du début à la fin avec de multiples rebondissements dans une intrigue bien ficelée, le tout accompagné par une bande son admirable, un gameplay qui répond parfaitement à ce qu'on est en droit d'exiger des point and click et une durée de vie correcte. On pourra cependant regretter de légers soucis de synchronisation textuelle et freezes qui n'entacheront pas votre plaisir de jeu.

Je recommande ce jeu :
À tous, Aux chasseurs de trophées/platine facile