Test : Riddled Corpses EX


Riddled Corpses EX
  • 1
  • 10
  • 2
  • 5
Note des joueurs :
4/5 - 1 note
Note des platineurs :
5/5 - 1 note

Riddled Corpses EX

ps4


18 trophées au total
0 trophée caché

13 joueurs possèdent ce jeu

Platiné par : 6 joueurs (46 %)
100% par : 6 joueurs (46 %)
Note du jeu
11/20
Discuter du test

Test du jeu
Riddled Corpses EX

  • Test rédigé par aqme le 09-06-2018 - Modifié le 09-06-2018


Introduction


Riddled Corpses EX n'est pas la suite du jeu sorti il y a trois ans sur PC, mais un portage/remake fait par un français, Fabrice Breton, qui n'est rien d'autre que le fondateur du studio Cowcat Games.

Ce jeu est un Twin Stick Shooter, comme il en existait des tonnes au temps des bornes d'arcade, style très apprécié par ailleurs et qui a eu son heure de gloire dans les années 90. Ce titre nous plonge dans une ambiance rétro avec ses graphismes en pixel art colorés et s'appuie sur une bande-son des années 80-90 qui nous rappelle celles de nos consoles 16 bits.

L'histoire est assez basique, digne des nanars de série Z : les portes de l'enfer ont été ouvertes, avec l'aide d'un des cinq héros (six une fois le mode Story fini), à vous d'aller exterminer toutes sortes de zombies, démons, et autres monstruosités pour essayer de les refermer.

Contenu du jeu


Un scénario assez basique
Le jeu vous propose un mode Story composé de six niveaux, chacun ayant un boss de fin. Bien que tous les personnages peuvent se débloquer à tous moments contre une certaine somme d'argent, arriver au bout du mode Story vous débloquera le dernier personnage du jeu, Nora l'énigmatique policière venant du futur.

Le déroulement du mode Story est assez classique, vous affrontez des vagues d'ennemis qui sont plus ou moins résistants à vos tirs, puis, un scrolling vous amène à la prochaine vague, ainsi de suite jusqu'au boss final du niveau. Ces derniers, malgré leur taille considérable représenteront les passages les moins durs de l'aventure, faute à des patterns d'attaque assez simples.

Le jeu en lui-même est très court - six niveaux seulement qui peuvent se finir en une heure - mais dispose d'une difficulté assez corsée. C'est souvent le cas dans ce genre de jeu qui privilégie une difficulté accrue pour étendre la durée de vie. D'ailleurs, pour vous aider, le jeu vous lâche des bonus sous forme d'horloges pour figer le temps, de dynamites pour exploser tous les ennemis présents à l'écran et des trousses de soins pour gagner une vie supplémentaire, et ceci ne sera pas de trop.

Du côté armement du jeu, chaque personnage à sa propre et unique arme ainsi que ses propres capacités, tout est détaillé au moment du choix de votre héros. Plus vous récoltez d'or et plus vous pourrez upgrader votre avatar. Mais ça ne concernera que la puissance de feu de votre arme, pas plus de vie ni de résistance aux dégâts, quelque soit son niveau, un coup reçu et vous perdez une vie. Deux armes de soutien peuvent aussi être débloquées dès le début du jeu, à condition d'avoir assez d'or, le nerf central du jeu .

Les développeurs ont ajouté un scénario agrémenté de cinématiques, faites avec le moteur du jeu, pour en apprendre un peu plus sur nos personnages et le background de Riddled Corpses EX. Le système de combos quant à lui reste un mystère vu qu'il ne fait pas augmenter le score ni la puissance de feu.

Le mode Arcade est identique en tous points au mode Story, par contre il faudra arriver à la fin avec un seul crédit, en plus, peu importe que vous ayez upgradé ou non à fond vos personnages, ils commenceront toujours l'aventure au niveau 1. Il faudra choper les petites sphères volantes pour faire évoluer votre personnage et sa puissance de feu.

Le mode Survival est tout ce qu'il y a de plus classique, il faudra survivre le plus longtemps possible, les vagues sont infinies. À contrario du mode arcade, vous garderez tous les upgrades de vos personnages.

Pour finir, sachez qu'il existe un classement en ligne pour comparer vos scores.

Le contenu du jeu est somme toute un peu vide, les six mêmes niveaux pour le mode Histoire et Arcade et une map pour le mode Survival. La durée de vie est faussement allongée à cause de la difficulté du jeu et du farming énorme pour obtenir l'or. Typique des jeux d'arcade.

 

Note : 2/5

Aspect technique du jeu


Un écran trop chargé visuellement
Notre compatriote Fabrice breton a fourni un gros travail au point que le jeu est plus proche d'un remastered que d'un portage. Le jeu passe de 60 FPS sur la PS4 et présente un ajout de cinématiques, quelques filtres graphiques pour se rapprocher le plus possible d'un écran de borne d'arcade, et enfin d'une bande-son qui vous rappellera certains jeux 8 bits.

Pour les graphismes du jeu, c'est du pixel art donc, on aime ou pas. Mais cela apporte quand même un côté négatif dû au fait que lorsque l'écran est saturé d'ennemis tout cela devient très fouilli et très dur pour le joueur de s'y retrouver, surtout lorsque tous ce monde là commence à tirer un peu partout.

Mais à part ça, il n'y a pas vraiment de défauts sur ce point là, c'est coloré, le tout reste fluide et ne souffre d'aucun ralentissement même lorsque l'écran est rempli d'ennemis. De la 2D bien maîtrisée donc. À noter la présence de filtres graphiques qui vous feront retrouver la joie de jouer sur les télés cathodiques.

Un point sur la musique du jeu : c'est la même pendant toute l'aventure, elle est assez plaisante. Vous avec le choix de lui donner une sonorité plus récente ou de garder son petit côté old school des années 80, voir carrément de la supprimer dans les options du jeu.

La prise en main est simple : le joystick gauche pour bouger les personnages et le joystick droit pour tirer, c'est le principe des Twin Stick Shooters, simple mais efficace. Le jeu est jouable à deux, très bien animé assez rapide et nerveux.

 

Note : 3/5

Plaisir à jouer et à rejouer


Un avant goût du farm qui vous attend
Le jeu en lui-même est très court, six niveaux seulement qui peuvent se finir en une heure, mais dispose d'une difficulté assez corsée. C'est souvent le cas dans ce genre de jeu qui privilégie plutôt le scoring que l'aventure en elle-même ainsi qu'une difficulté accrue pour étendre la durée de vie.

Les premières parties sont très dures, la faute à un personnage faible. Vous risquez de faire le même stage en boucle un bon paquet de fois.

Il vous faudra farmer de l'or dans une quantité gargantuesque pour améliorer vos six personnages. Chacun ayant ses propres habilités mais au final le but sera de récolter assez d'or pour obtenir Ericka - qui se débloque une fois les quatre premiers persos upgradés à fond au niveau 20 - qui réunit toutes les capacités de tous les persos.

Ce côté farming peut devenir très pénible car il sera long et le côté rejouer encore et encore le même niveau peut créer un sentiment d'ennui et de répétition.

Riddled corpses EX est un jeu qui maîtrise son style et devient assez vite addictif, il plaira sans nul doute aux fans des jeux de tir arcade. Mais le peu de contenu à débloquer fait que l'on en a vite fait le tour, par contre on y retournera toujours pour se faire une partie de temps en temps aussi bien seul qu'en coopération. Même une fois le platine obtenu.

 

Note : 3/5

Plaisir à faire les trophées, le Platine / 100%


Vous allez en passer du temps sur ce pont
Riddled Corpses EX, au niveau des trophées est très généreux avec 18 récompenses à débloquer dont 10 en or, 2 en argent, 5 en bronze et bien sûr un platine. Nous avons le droit à six trophées en or pour avoir fini les six niveaux du mode Histoire, ainsi qu'un autre pour avoir fini le mode Arcade et pour avoir atteint la vague 6 en mode Survival.

Il y aura une grosse partie de farming pour l'or à cause des trophées relatifs aux deux armes à débloquer (Bronze) MK 1000 ready, (Bronze) Turrets ready et pour monter au niveau max les quatre personnages (Argent) All the way up. Attendez vous à une grosse session de farm pour ces trophées.

Le reste des récompenses s'obtient naturellement lors de votre cheminement dans le but d'obtenir les autres, comme le fait de mourir une première fois ou de récupérer les dix items collector, bien qu'il apparaissent aléatoirement vous les aurez tous avant d'arriver à la fin du dernier niveau.

Pensez souvent à tirer dans les bidons pour brûler plus de 100 ennemis dans une même partie (vu la quantité d'ennemis dans le niveau 4, le trophée tombera presque tout seul).

Question difficulté, elle est bien présente. Les deux trophées qui vont demander un très bon skill est celui qui réclame de finir le niveau 4 sans utiliser d'item spécial (Or) Nothing special, c'est-à-dire ni l'horloge qui arrête le temps, ni la dynamite qui explose tous les ennemis de l'écran et aucune arme supplémentaire comme les tourelles et le MK 1000.

Et le dernier trophée, certainement le plus dur de la liste : (Or) Arcade winner qui concerne le mode Arcade. Pour rappel, il vous demande de finir les six niveaux d'affilée avec un seul crédit. Autant les trois premiers nécessitent un peu d'attention, les trois derniers par contre, demanderont un skill et des réflexes affutés.

La difficulté vient surtout des vagues d'ennemis à partir du niveau 4 qui sont très grosses et qui risquent de vite vous déborder. Il vous faudra une grosse concentration car en rajoutant les tirs des ennemis, l'écran sera surchargé et vu que le jeu est en pixel art cela rendra l'action très confuse.

Ce sont vraiment ces deux trophées qui risquent de poser beaucoup de problèmes aux joueurs, sinon le reste de la liste est assez simple à obtenir mais cela restera très long et ennuyant vu le farming énorme qu'il faudra faire.

 

Note : 3/5

Contenu du jeu
Aspect technique du jeu
Plaisir à jouer et à rejouer
Plaisir à faire les trophées
11/20

Malgré un contenu maigre et de grosses lacunes évidentes, Riddled Corpses Ex est un très bel hommage au jeux vidéo des années 90, un jeu plaisant, addictif et fun. Si le pixel art, les jeux old school de l'époque 16 bits ainsi que les platines difficiles ne vous rebutent pas, je ne peux que vous conseiller ce jeu.

Je recommande ce jeu :
Aux acharnés, Aux spécialistes du genre, Aux chasseurs de trophées/platine difficile