Test : MX vs ATV All Out


MX vs ATV All Out
  • 1
  • 4
  • 9
  • 26
Pas de note
des joueurs
Pas de note
des platineurs

MX vs ATV All Out

ps4


40 trophées au total
7 trophées online
6 trophées cachés

34 joueurs possèdent ce jeu

Platiné par : 5 joueurs (15 %)
100% par : 5 joueurs (15 %)
Note du jeu
10/20
Discuter du test

Test du jeu
MX vs ATV All Out

  • Test rédigé par yuutsu le 06-04-2018 - Modifié le 06-04-2018


Introduction


Sur la route, toute la sainte journée...
Après un MX VS ATV Alive largement critiqué, THQ Nordic revient, en ce mois de mars 2018, avec un nouvel épisode de la licence intitulé MX VS ATV All Out. De prime abord ce dernier semble suivre la voie tracée par ses prédécesseurs sans trop oser mener une sortie de piste. De peur de décevoir les habitués ? On pourra noter que les développeurs ont abandonné le système d'expérience du volet précédent qui obligeait les joueurs à relancer, encore et toujours, les mêmes courses afin d'acquérir le niveau nécessaire pour débloquer le reste du contenu.

Pour leur premier opus sur la console PS4, le studio a-t-il réussi à faire chauffer la gomme ? Ou a-t-il fait connaître aux joueurs le coup de la panne ?

Contenu du jeu


Des menus, encore des menus avec du contenu, toujours plus de contenu.
Une belle carrosserie accusant quelques défauts

Vous souhaitez disputer des courses avec vos amis en ligne ? Vous pouvez. En local ? De même. Parcourir des courses façon championnat ? Vous l'avez. Affronter votre fantôme dans un Contre-la-Montre ? C'est aussi possible. MX VS ATV All Out vous propose tout ce qu'un jeu de course peut receler. Le mode online présente plusieurs types de courses comme le Supercross, le National, le Freestyle et l'Opencross. Si vous souhaitez sortir des sentiers battus et vous essayer à des pistes moins classiques, vous pouvez lancer une partie de 'Infection' où vous devez fuir un coureur infecté, à l'image d'un zombie. À moins que ce ne soit vous, l'infecté, et que vous souhaitez propager la maladie. Pour les joueurs les plus nostalgiques de leur enfance, le mini-jeu 'Tag' vous permet de vous lancer dans une partie du jeu du chat et de la souris. Serez-vous le chat ?

On notera tout de même que le online contient un léger défaut. Si vous souhaitez rejoindre une course, vous ne saurez jamais si celle-ci est en cours - vous devrez donc attendre qu'elle soit terminée -, ou si elle est en attente de participants pour être lancée.

La partie solo est riche en possibilités. Les événements uniques reprennent ceux que vous pouvez lancer en online (hormis 'Infection' et mini-jeu 'Tag'). Les séries vous proposent, comme son nom l'indique, de mener des séries de courses, à l'image de championnats. Atteignez le meilleur score possible dans chaque course afin de grimper sur le podium final. Le mode Séries est ce qui se rapproche le plus d'un mode Carrière, ici complètement inexistant. Point d'histoire, ni même une vague ligne de scénario : vous êtes un pilote anonyme qui dispute des courses... pour on ne sait quelle raison. On pourra déplorer que, quoi que vous accomplissiez dans les différents modes de jeu, tout ce que vous gagnez sont des Moto Coins, la monnaie du jeu. Votre score influence seulement sur la quantité de monnaie remportée.

Le garage et son concessionnaire vous offrent la possibilité de personnaliser aussi bien votre avatar que votre véhicule. Pour le premier vous pouvez, surtout, changer les couleurs : les différents accessoires comme les casques et les masques se ressemblent tant qu'on voit à peine la différence. Quant aux véhicules, vous pourrez aussi modifier les coloris mais, surtout, monter leurs niveaux en achetant de nouvelles pièces. Là encore on peut déplorer que, au niveau visuel, aucun changement notable n'est à déceler. Quant aux pièces pour monter les compétences d'un véhicule, les changements sont tels que les véhicules ont pratiquement toutes les mêmes statistiques. Ce qui est fort dommage : il aurait été plus intéressant d'avoir des véhicules avec des statistiques les spécialisant dans un style de jeu, afin de diversifier les possibilités.

Par son large contenu aussi bien solo que online, il vous faudra environ 50-60h pour écumer toutes les courses. Ce temps fluctue bien entendu selon votre rapidité de prise en main de MX VS ATV All Out et votre affinité avec le jeu. Comme vu plus haut, les bugs peuvent rapidement doucher la motivation des joueurs et les pousser à abandonner.

En soit MX VS ATV All Out est riche en possibilités avec plusieurs modes de jeu que ce soit en online ou en solo. On notera l'absence d'un mode Carrière qui aurait pu donner plus de consistance à l'ensemble et effacer cette impression de courses sans lien entre les unes et les autres. Il est bon de préciser aussi que, contrairement à ce qu'a vanté le studio, le jeu ne dispose nullement d'un monde ouvert. Ce qui s'en rapproche le plus est le mode Freeride qui est composé de quatre grandes maps dont l'unique utilité est de... ramasser des pignons, tout le reste du jeu étant accessible via des menus.

 

Note : 4/5

Aspect technique du jeu


Oui c'est bien une capture du jeu sorti en 2018.
Retour vers le passé du pixel

La série est connue pour son moteur graphique vieillot et accusant le poids des années : MX VS ATV All Out ne déroge pas à la règle. On a la fâcheuse impression de faire face à un jeu datant de l’époque de la PS3. Les personnages passent pour des ensembles de polygones avec des visages mal dessinés : clairement le public massé aux abords de la piste ne ressemble à rien. Les décors accusent le même coup de vieux : si vous roulez même trop vite, les arbres et autres éléments n'ont pas le temps de charger et apparaissent d'un coup. Pour être tout à fait franc, on pourrait croire que le budget graphisme a surtout été consacré à la modélisation des véhicules qui, eux, restent très présentables. Sans pour autant non plus révolutionner quoi que ce soit. Il est d'ailleurs très dommage de ne pas avoir beaucoup d'effets liés à la course. On aurait aimé voir des éclaboussures lorsque les véhicules roulent à toute vitesse dans une flaque, ou que des jets de sable et de poussière soient soulevés par les opposants. Le graphisme est, malheureusement, très plat.

La bande-son est très oubliable. Elle se range dans le style musical que l'on retrouvera typiquement dans les jeux de course, et même aux abords d'une véritable piste de moto-cross. La musique électrique, voire techno, résonnera au rythme de la gomme.

Le gameplay reprend les mécaniques utilisées par les jeux de courses proposant l'alternative, propres à la moto-cross, d'exécuter des figures acrobatiques. Celles-ci demandent simplement de presser (R1) et de bouger l'un des deux joysticks : le sens vers lequel votre doigt bouge le joystick influera sur la cascade opérée. À noter qu'il est possible de modifier grossièrement les contrôles de la manette et qu'une version pour gauchers est disponible.

Nous venons à la partie la plus épineuse de MX VS ATV All Out : ses bugs. Multiples, ils vont jusqu'à toucher les trophées rendant certains d'entre eux impossibles à obtenir (et, par conséquent, le platine aussi). Votre moto se mettra à faire des wheeling toute seule alors que vous souhaitez simplement rouler, ou se décalera malgré votre insistance à rouler droit. Répondant à la vieille tradition de la licence, MX VS ATV All Out répète les bugs de collisions qui, par leur nombre et leur fréquence, rendront vos courses parfois impossibles ou, du moins, insupportables. Lorsque votre véhicule entre dans un arbre votre pilote flanche de sa moto avec la souplesse d'un pantin de crash-test ou, mieux, vole à l'autre bout de la map. Ce genre d'incident arrive aussi si vous entrez en collision avec d'autres pilotes que ce soit l'IA ou un joueur humain. Quand vous ne heurtez pas le décor de plein-fouet (et qu'il vous renvoie l'ascenseur) vous le traversez de part en part... comme s'il n'existait pas.

Certains joueurs ont aussi fait le retour de sauvegardes supprimées par le jeu. Un bug que je n'ai pas eu la malchance de connaître mais qui révèle le niveau de bugs contenus dans MX VS ATV All Out.

Vous pensiez qu'il n'y en a plus ? Je vais vous décevoir. Il reste encore celui du ralentissement. Au sein des courses contenant de nombreux joueurs, le départ va se dérouler au ralenti et peut s'étendre à toute la course. Ce freeze se fait aussi sentir lors de courses en solitaire. Plus longtemps vous jouez à MX VS ATV All Out, plus ce bug a la chance d'apparaître comme si le jeu lui-même vous disait de stopper les frais.

Quant à l'IA son niveau et son comportement très fluctuants ne sont pas même influencés par le niveau de difficulté choisi. Parfois l'adversaire vous ignore royalement et roule à l'allure d'une grand-mère lors de sa promenade dominicale. Puis, soudainement, comme pris d'une rage meurtrière, il vous fonce dessus, vite suivi de ses comparses. Leurs collisions, tel un jeu d'auto-tamponneuses, vous envoient valser hors de la piste sans que vous puissiez vous défendre.

En résumé les multiples bugs gâchent tout le plaisir du jeu. MX VS ATV All Out se révèle un joli cadeau doré vide : après avoir gratté le vernis offert par le contenu, on remarque que le jeu manque clairement de finitions. Offrant un visuel datant d'un autre temps, les bugs de collisions et les freeze ne font que donner l'impression d'avoir payé, au prix fort, un jeu accusant dix ans d'âge.

 

Note : 2/5

Plaisir à jouer et à rejouer


Rien ne sauvera cette moto des bugs de collision.
Un bel exemple de gâchis

MX VS ATV All Out ne s'adresse clairement pas aux novices voulant se lancer, pour la première fois, dans un jeu de course. La prise en main peut se révéler difficile pour les non-habitués et fluctue selon les courses, certains se révélant plus difficiles que d'autres. Sans compter que les bugs enrayent la maniabilité, la rendant presque poussive. Le jeu peut largement décourager un novice ou une personne n'ayant que peu d'attraits pour ce type de jeu.

MX VS ATV All Out n'est pas de ces jeux qui vous offrent une expérience nantie de sentiments. L'absence d'une histoire, voire d'un mode Carrière, n'aide en rien. Les personnages ne sont que des PNJ sans âmes, des coureurs anonymes, à l'image de votre propre avatar dont on pourrait se demander s'il y a un humain sous ce casque. Tout le principe du jeu reste de mener des courses avec différentes possibilités pour varier les pistes que ce soient via des décors, des modes de jeu comme Infection ou des championnats.

Qui dit jeu de courses dit vitesse, sensations proches d'une véritable course... tout cela dans le confort de votre canapé. Le décor morne, limite terne, n'aura aucune influence sur vous : point de gerbes d'eaux en roulant dans une flaque, ni de boue s'agrippant à vos pneus. On peut noter un léger changement de vitesse selon le sol sur lequel vous roulez jouant sur une sensation d'adhérence. Mais vous n'aurez guère de grandes sensations fortes lors de sprints ou même en effectuant des cascades. Sans oublier que les bugs qui amènent votre véhicule à dériver n'aident en rien à s'imprégner d'une atmosphère de conduite vertigineuse.

À ce jour MX VS ATV All Out s'accompagne de trois mises à jours visant à corriger les bugs. À mon plus grand déplaisir, ces bugs sont encore là et multiples. On ne peut qu'espérer que le studio ne tardera pas à apporter un correctif conséquent afin d'améliorer la qualité du jeu.

Il est fort à parier que si vous relancez MX VS ATV All Out ce sera surtout pour mener des parties online avec des amis. MX VS ATV All Out aurait pu offrir un véritable regain d'intérêt si, en lieu et place d'une simple monnaie, les réussites de courses étaient récompensées par des véhicules spécifiques. Une sorte de carotte qui aurait poussé les joueurs à atteindre le haut du podium afin de détenir un véhicule rare, voire légendaire, qu'il aurait été impossible d'obtenir autrement.

 

Note : 2/5

Plaisir à faire les trophées, le Platine / 100%


Cent pignons à trouver et aucune récompense à la clé.
À la recherche du platine impossible

Vous lancer dans la conquête du platine de MX VS ATV All Out est classé mission impossible. Deux trophées, (Argent) Flambeur et (Bronze) Tenir la distance, ne peuvent être obtenus à l'heure actuelle. Aucun joueur ne les a décrochés et remplir leurs conditions d'obtention ne débloquent... rien. Il vous faudra attendre un sacro-saint correctif pour avoir la chance de les ajouter à votre tableau de chasse.

Hormis ce désagrément, la liste de trophées de MX VS ATV All Out propose de toucher à tout ce qui compose le jeu, exigeant de votre part, d'atteindre le podium de toutes les Séries, d'accomplir toutes les courses possibles en online et même à développer complètement un véhicule. Si vous souhaitez explorer toutes les possibilités du jeu, les trophées tomberont d'eux-mêmes.

En plus des trophées bugués mentionnés plus haut, deux autres se révèlent soit purement inutiles, soit ignobles à décrocher. (Bronze) Collectionneur représente le seul trophée lié à des collectibles, et c'est déjà bien suffisant. Justifiant le Freeride par leur simple existence, les pignons doivent être récoltés par vos soins pour obtenir le trophée... et rien d'autre. Vous n'aurez aucune autre récompense pour ce labeur vous envoyant rouler dans les quatre maps afin de récolter les cent pignons. Quant à (Or) Au vainqueur il vous faudra rassembler quinze joueurs, en plus de vous, afin d'accomplir une course en ligne. Un tel nombre de personnes n'a jamais été encore atteint dans une course (la plupart rassemblant treize pilotes). Vous devrez donc jouer de vos relations et vous aider du topic d'entraide de THC. On peut se demander la raison de tels trophées si ce n'est gonfler le temps passé sur le jeu ou rendre plus difficile d'accès le platine.

Les trophées ne récompensent que votre volonté d'explorer toutes les possibilités du jeu vous octroyant, par la même occasion, quelques défis corsés. De quoi faire lâcher la manette aux moins tenaces des chasseurs d'autant plus que le platine demeure inaccessible en l'absence de patch correctif.

 

Note : 2/5

Contenu du jeu
Aspect technique du jeu
Plaisir à jouer et à rejouer
Plaisir à faire les trophées
10/20

MX VS ATV All Out aurait pu être un jeu de course sympathique, sans grande prétention, mais distrayant... si les bugs n'étaient pas aussi nombreux, pullulant tels des cafards. Le plaisir du jeu en est gâché et ce jusqu'à la chasse aux trophées devenue impossible. Seul un correctif puissant pourra sauver ce dernier volet de la série MX VS.

Je recommande ce jeu :
À personne