Test : Gran Turismo Sport


Gran Turismo Sport
  • 1
  • 4
  • 4
  • 32
Note des joueurs :
4/5 - 60 notes
Note des platineurs :
3.8/5 - 8 notes

Gran Turismo Sport

ps4


41 trophées au total
41 trophées online
0 trophée caché

1944 joueurs possèdent ce jeu

Platiné par : 43 joueurs (2 %)
100% par : 43 joueurs (2 %)
Note du jeu
13/20
Discuter du test

Test du jeu
Gran Turismo Sport

  • Test rédigé par sebleo57 le 12-11-2017 - Modifié le 12-11-2017


Introduction


Est-il encore nécessaire de présenter la franchise Gran Turismo, considérée par de nombreux joueurs comme la référence des jeux de simulation de courses automobiles et ce depuis maintenant plus de vingt ans avec un premier opus sorti en 1997 sur Playtation 1. Après douze titres sortis sur toutes les consoles Sony d'anciennes générations, et après une longue attente, Gran Turismo débarque enfin et en exclusivité sur Playstation 4 le 18 octobre 2017 avec un opus sobrement intitulé Sport, toujours développé par Polyphony Digital, mais marquant un tournant dans la franchise avec un titre principalement orienté vers le online compétitif.

En effet, la principale grosse nouveauté du titre réside dans l'introduction d'un mode appelé Sport qui donne aux joueurs la possibilité de prendre part à des courses en ligne. Mais cela ne s'arrête pas là, puisque ceux-ci se rencontrent en fonction d'un certain rang de Fair-Play qui est déterminé par leur façon de piloter et de se comporter sur les circuits. En cumulant des courses, vous finirez donc forcément par rencontrer des adversaires jouant comme vous. Entendez par là que si vous ne souhaitez pas prendre part à des courses de Stock-Cars, vous savez ce qu'il reste à faire.

Contenu du jeu


Lors du démarrage du jeu, les habitués de la franchise ne seront absolument pas dépaysés, que ce soit au niveau de l'interface, des sons utilisés ou même des musiques choisies, le doute n'est pas permis, nous sommes bien en présence d'un Gran Turismo. Une fois dans le menu principal, vous aurez accès à différents modes de jeu mais aussi à quelques petites nouveautés. Premièrement, un fil d'activité vous permettra de voir, de commenter, mais aussi d'aimer ou non les activités de vos amis possédant le jeu. Ces activités seront par exemple les livrées qu'ils auront créées ou encore, et c'est ce qui nous amènera à la seconde nouveauté, les photos qu'ils auront pris grâce au mode Environnement. Vous pourrez ici en effet, prendre vos plus belles voitures en photo dans divers environnements aussi divers que variés et dont le rendu est saisissant de réalisme. Le jeu propose plus de 160 véhicules différents ainsi que plus de 40 circuits, c'est très peu comparé à Gran Turismo 6 qui à l'époque proposait pas loin de 1200 véhicules.

Parlons à présent des modes de jeu à proprement parler, en commençant par le mode Arcade. Vous pourrez ici créer vos propres épreuves que ce soit des courses classiques ou encore des contre-la-montre, mais aussi des défis dérapages qui sont en fait des épreuves de drift où le but sera de marquer le plus de points possible en dérapant dans des zones prédéfinies. Ajoutez à cela que vous aurez également la possibilité de jouer ici à deux joueurs en local en écran splitté. Pour finir, le jeu vous propose aussi, si vous le possédez bien sûr, de participer à des courses avec le casque de réalité virtuelle Playstation VR.

Passons à présent au mode Campagne. C'est ici que les choses sérieuses commencent. C'est une tradition dans tous les Gran Turismo et celui-ci ne déroge pas à la règle, puisque la traditionnelle Ecole de conduite est toujours de la partie. Le but ici sera comme d'habitude de tenter de remporter l'or dans différentes épreuves de conduite dont la difficulté est progressive. Une fois l'Ecole de conduite terminée, vous pourrez vous attaquer au mode Mission, l'une des grosses nouveautés de la franchise. Vous pourrez ici prendre part à de nombreuses épreuves scénarisées où il vous faudra également tenter de remporter l'or à chaque fois. Ces épreuves seront divisées en plusieurs catégories distinctes allant par exemple des défis de roi du secteur aux défis de cônes ou encore des défis de poursuite, pour ne citer qu'eux. Pour finir, vous disposerez encore d'un mode de jeu appelé Expérience, dans lequel vous aurez la possibilité de vous prouver que vous maîtrisez à la perfection chaque circuit que propose le jeu. En effet, il vous sera demandé ici de prendre part à des épreuves de contre-la-montre où vous devrez réaliser un temps prédéfini pour obtenir l'or sur chaque secteur d'un circuit puis une fois sur un tour complet. Une fois l'or obtenu sur tous les secteurs et sur le tour complet d'un circuit, vous pourrez le considérer comme maîtrisé.

Parlons maintenant de la plus grosse nouveauté de ce Gran Turismo, à savoir le mode Sport. Mode dans lequel vous pourrez vous mesurer aux pilotes du monde entier par le biais de courses en ligne compétitives. Il s'agit donc bien entendu du mode online. Vous pourrez ici prendre part à des courses en ligne en vous y inscrivant au préalable. Le jeu commencera alors à préparer la course en recherchant d'autres joueurs. Pendant ce temps, il vous faudra prendre part à une séance de qualification afin d'essayer de signer le meilleur temps possible pour pouvoir avoir la meilleure place possible sur la grille de départ. L'autre particularité de ce online est que vous rencontrerez forcément des joueurs ayant la même façon de jouer que vous. En effet, un grade de réputation vous est octroyé par défaut lorsque vous débutez vos premières courses en ligne, et celui-ci évoluera vers le haut ou vers le bas en fonction de votre comportement avec les autres joueurs sur la piste. Si vous souhaitez donc jouer contre d'autres joueurs fair-play, il vous faudra donc forcément l'être vous aussi.

Pour en finir avec cette section, le contenu de ce Gran Turismo est relativement correct, mais très loin de ce que l'on est en droit d'attendre d'une franchise de ce calibre, entre un mode solo où la répétitivité finira inlassablement par s'installer et un mode online assez poussif où enchaîner les courses s’avérera long et monotone.

 

Note : 3/5

Aspect technique du jeu


Avant toute chose, je tiens à préciser que le jeu a été testé sur PS4 première génération, et non sur PS4 Pro. Ceci étant dit, graphiquement parlant, ce Gran Turismo est très beau. Les voitures sont très bien modélisées et les effets d'ombres et de lumières sur les carrosseries sont de toute beauté. De ce coté ci, pas grand chose à redire, mais en y regardant d'un peu plus près, ces détails ne sont pas aussi bien détaillés lorsque l'on s'attarde sur les décors autour de la piste. La différence est assez flagrante entre le rendu des véhicules et le reste. Comparé à la concurrence, le soft n'est pas à hauteur. Driveclub, pour ne citer que lui, sorti il y a plus de trois maintenant est nettement plus beau graphiquement, c'est dire. Ce constat est d'autant plus marquant de nuit. De plus, le jeu n'offre pas la possibilité de changer les conditions climatiques en cours de course ou encore de passer du jour à la nuit. Plus grave encore, la pluie n'est même pas disponible dans le jeu, une aberration pour un jeu de course automobile. Les temps de chargement sont quant à eux plutôt longs en général, ce qui peut s'avérer vite frustrant lorsque l'on sait que l'on doit attendre aussi longtemps pour une petite épreuve qui ne durera en moyenne pas plus de 30 secondes.

Niveau gameplay, on n'est pas loin du sans faute. Chaque voiture demandera une approche différente quant à sa façon de la conduire, certaines étant très faciles à piloter alors que d'autres seront bien plus difficiles à dompter. Le bruit de chaque moteur est aussi bien retranscrit et différent pour chaque type de voiture. À la manette, le jeu vous proposera plusieurs façons de conduire, et chacun devrait y trouver son compte, que ce soit à l'aide des touches (L2) et (R2) ou encore à l'aide de (carre) et (croix) mais aussi tout simplement à l'aide du Stick Droit.

Déjà mentionné un peu plus haut dans ce test, le mode Environnement tire son épingle du jeu d'un point de vue technique, puisque les photos de vos bolides que vous pourrez prendre grâce à ce dernier sont de toute beauté et assez bluffantes de réalisme. Les décors dans lesquels vous pourrez photographier vos véhicules sont très nombreux et certains paysages sont vraiment magnifiques. Les options de ce mode photo sont en plus très nombreuses, les possibilités offertes ici sont quasi infinies. Alors certes cela n'apporte rien de plus au jeu en terme de gameplay mais le résultat est tout de même suffisamment à la hauteur pour qu'il soit abordé ici.

La bande-son proposée par ce Gran Turismo est plutôt bonne avec des titres variés, dans des styles différents de sorte que tout le monde puisse y trouver son compte. L'ambiance colle parfaitement avec les autres jeux de la franchise sortis jusqu'à aujourd'hui.

Le dernier point que nous allons aborder ici est la possibilité qu'offre le soft d'utiliser le casque de réalité virtuelle Playstation VR. En effet, les possesseurs du fameux casque de la firme japonaise pourront profiter de deux activités grâce à ce dernier. Dans un premier, il vous sera possible de prendre part à des courses d'arcade contre un seul pilote contrôlé par l'IA. Une chose est sûre, les sensations sont là, l'impression de vitesse est vraiment très bonne et on s'y croirait vraiment par moment. La deuxième activité s'intitule le Showroom VR dans le lequel il vous sera possible d'admirer vos bolides en tournant autour ou encore d'en observer les habitacles en les regardant à travers les vitres de ces derniers. Pour les heureux propriétaires du Playstation VR, ce mode offre un plus non négligeable que ce soit d'un point de vue technique que du contenu supplémentaire proposé.

Pour en finir avec cette section, on peut malheureusement aisément affirmer que malgré les petits plus apportés par le mode Environnement et le Playstation VR, le jeu reste loin derrière la concurrence techniquement parlant, et c'est bien dommage pour une franchise de ce calibre.

 

Note : 3/5

Plaisir à jouer et à rejouer


Après quelques heures de jeu dans le mode solo et passée l'euphorie de la découverte du soft, force est de constater qu'on est à des années lumières des précédents opus. En effet, le mode campagne ne sera qu'une succession d'épreuves minimalistes où il vous sera demandé d'atteindre un objectif prédéfini pour obtenir la médaille d'or. Vous aurez malgré tout par moment droit à une petite course de deux ou trois tours ou une petite course d'endurance, mais rien de plus. Le mode Mission ne s'apparenter en fait qu'à un mode Ecole de conduite amélioré, fini les championnats où il fallait d'abord acheter la voiture adéquate et l'améliorer pour espérer les remporter, quel dommage !

Justement, en parlant des améliorations pouvant être apportées aux véhicules, ce Gran Turismo va au plus simple, il nous est uniquement possible d'améliorer la puissance des véhicules et d'en diminuer le poids en échange de Points Miles, et ce de façon très minimaliste. Les nostalgiques de la saga regretteront le fait de pouvoir améliorer chaque partie d'un véhicule (filtre à air, amortisseurs, turbo, etc...) puis de pouvoir constater le gain que cela apporte en terme de puissance ou de perte de poids.

Un petit mot sur l'IA, qui malheureusement est également loin d'être à la hauteur. En effet, en solo, vos adversaires auront des vitesses et des trajectoires prédéfinies et ne s'adapteront absolument pas à votre conduite. Si par exemple, vous tentez un dépassement, ne comptez pas sur l'IA pour s'écarter et dévier de sa trajectoire pour vous laisser de la place pour passer. Si vous avez le malheur d'être sur la même trajectoire qu'un adversaire après un dépassement, vous aurez de fortes chances de finir dans le décor poussé par ce dernier. Vraiment frustrant par moment !

Passons à présent au mode Sport. Mode online, où vous pourrez vous confronter à des joueurs du monde entier dans des courses diverses. Grosse nouveauté donc de ce Gran Turismo, tout a été pensé ici pour que chaque joueur puisse se confronter à d'autres joueurs de son niveau mais aussi et surtout à des joueurs ayant le même comportement sur la route. En effet, un système de Fair-play a été mis en place et vous gagnerez ou perdrez des points de réputation en fonction de vos actions sur la piste. Cela est vraiment une bonne chose pour les joueurs voulant faire des courses sérieuses et pour éviter de se faire rentrer dedans à chaque virage. Le mode Sport propose trois épreuves journalières différentes ainsi que deux championnats hebdomadaires auxquels il faudra vous inscrire au préalable. Les épreuves journalières ont lieu toutes les vingt minutes et en attendant qu'elles démarrent, il vous faudra passer par la case "qualifications" afin d'essayer de faire le meilleur temps possible pour espérer se positionner au mieux sur la grille de départ. N'espérez donc pas enchaîner les courses, puisqu'il faudra à chaque fois repasser par les qualifs en attendant que la prochaine course commence et devoir attendre vingt minutes entre chaque course, c'est long et ça ne donne pas franchement envie d'y rester des heures malheureusement.

Si les premières heures de jeu sont plutôt fun avec le coté découverte du soft et sa prise en main, le tout s’essouffle malheureusement très vite en laissant place à un sentiment de frustration tant le plaisir est à des années lumières de ce que pouvaient proposer les précédents opus de la saga. Le mode Sport, quant à lui, malgré des atouts non négligeables, avec notamment cette notion de Fair-Play, manque cruellement de rythme.

 

Note : 3/5

Plaisir à faire les trophées, le Platine / 100%


La liste des trophées de ce Gran Turismo, englobe parfaitement tout le contenu que propose le jeu. Chaque mode aura droit à un ou plusieurs trophées demandant au joueur voulant obtenir un maximum de récompenses d'aller explorer tout de que le soft est en mesure de proposer.

Dans sa partie solo, en toute logique, on commencera par se faire la main en passant par l'Ecole de conduite. Il vous sera demandé ici dans un premier temps d'essayer d'obtenir au moins le bronze dans chacune des épreuves proposées, puis de tenter d'obtenir l'or. On passera ensuite ensuite par le mode Mission où vous devrez au final obtenir l'or dans chaque épreuve également. Celles-ci sont divisées en plusieurs catégories distinctes, comme par exemple roi du secteur ou encore rallyes spéciaux, pour ne citer qu'eux. Un trophée sera à chaque fois associé à une catégorie et sera décroché une fois l'or obtenu dans toutes les épreuves de ladite catégorie.

En ce qui concerne le mode Arcade le mode Dérapage vous proposera de prendre part à des épreuves de drift et pour les besoins d'un trophée, il vous faudra cumuler un total de 1 000 000 de points de dérapage, ce qui est très long et complètement inutile en soit.

Pour ce qui du mode Environnement dont nous avons déjà parlé auparavant, il vous faudra faire un total de 100 photos différentes pour les besoins d'un trophée. Là aussi c'est beaucoup, même si le rendu des photos est très beau. Différents trophées seront encore dédiés, entre autres, aux améliorations de véhicules même si encore une fois celles-ci sont des plus minimalistes malheureusement, ou encore à l'Éditeur de livrée qui lui vous permettra de personnaliser l'aspect visuel de vos bolides.

En ce qui concerne le mode Sport, c'est ici que vous passerez le plus de temps et ce sera la partie la plus compliquée dans votre quête du Platine tant convoité. En effet, pour les besoins des trophées, il vous faudra au minimum participer à 322 courses, tout en espérant en remporter au moins 91 et décrocher 65 pôle positions. Sachez en plus de cela qu'il n'y aura aucun moyen de vous entraider pour ces trophées car il vous sera impossible d'inviter un ou plusieurs amis dans vos parties et qu'il ne sera pas possible non plus de créer des salons privés. Ici, vous ne pourrez donc compter que sur vos talents de pilotage et rien d'autre !

Tradition oblige, la liste de ce Gran Turismo Sport ne sera pas à la portée de tout le monde, même si dans l'ensemble la quête du platine s'avère bien plus abordable que celle des précédents opus ayant des trophées, n'en déplaise aux puristes. On a affaire là à une liste bien équilibrée où chaque mode de jeu a été mis en avant, et c'est tant mieux.

 

Note : 4/5

Contenu du jeu
Aspect technique du jeu
Plaisir à jouer et à rejouer
Plaisir à faire les trophées
13/20

L'attente fut longue pour ce Gran Turismo Sport, et malheureusement le résultat est loin d'être à la hauteur. Alors bien sûr tout est loin d'être mauvais, mais à trop vouloir orienter le jeu vers le multijoueur en ligne, les développeurs en ont oublié l'essence même de ce qui a fait le succès des précédents opus de la saga, et c'est bien dommage. Avec un mode solo manquant de contenu et d'originalité, où la répétitivité finit inexorablement par se faire ressentir, et un mode online assez poussif et manquant de punch, Gran Turismo Sport reste très loin derrière la concurrence.

Je recommande ce jeu :
Aux acharnés, Aux fans de la série, Aux chasseurs de trophées/platine difficile