Test : FIFA 15


FIFA 15
  • 1
  • 3
  • 6
  • 36
Note des joueurs :
3.8/5 - 112 notes
Note des platineurs :
4/5 - 32 notes

FIFA 15

ps4


46 trophées au total
0 trophée caché

7366 joueurs possèdent ce jeu

Platiné par : 728 joueurs (10 %)
100% par : 728 joueurs (10 %)
Note du jeu
14/20
Discuter du test

Test du jeu
FIFA 15

  • Test rédigé par Warriortidus le 05-10-2014 - Modifié le 07-12-2016


Introduction


C'est parti pour une nouvelle saison !
Est-il encore nécessaire de présenter FIFA, célèbre série de jeux vidéo sur le football ? Voilà maintenant plus de 20 ans que cette franchise est née dans les studios d'Electronic Arts. Fort de son succès, Fifa deviendra rapidement un jeu à sortie annuelle, l'occasion pour EA Sports de mettre à jour sa base de données et de proposer (ou pas) des rajouts pour améliorer son jeu.

Fans du ballon rond, voici donc l'arrivée de la cuvée 2015, mais aussi du second FIFA à sortir sur la nouvelle génération de consoles. Faut-il du coup craquer pour cette nouvelle édition ? Propose-t-elle suffisamment de nouveautés qui justifient de repasser à la caisse ? Cette version 2015 enterre-t-elle la version 2014 ? Qu'en est-il des trophées ? Nous allons tâcher de répondre à ces questions tout au long du test.

Contenu du jeu


Pour vous mesdames...
EA Sports nous a habitué à un contenu dantesque, avec notamment les licences de tous les grands championnats (Angleterre, Espagne, Allemagne, France,...), mais aussi de championnats plus exotiques comme l'Australie, les Etats-Unis ou encore le Chili. Le championnat Anglais sera d'ailleurs mis à l'honneur cette année, avec la présence des 20 stades de la Barclays Premier League, des incrustations comme à la TV, du système de validation de buts (utilisé en cas de doute) ou encore de nouveaux visages de joueurs fidèlement modélisés. Au cas où cela vous indiffère, sachez que nous pouvons noter aussi l'arrivée des licences pour tous les clubs de Serie A, mais aussi du championnat Turc. Cependant, le changement de gestion des droits des joueurs fait que le championnat brésilien disparaît cette année... les managers en herbe devront donc aller chercher des pépites dans d'autres championnats.

Au niveau des modes de jeu, nous retrouvons nos marques avec la possibilité de jouer de toutes les façons possibles et imaginables. Vous retrouverez des modes solo comme la carrière (que ce soit en tant que Manager ou Joueur), les compétitions (officielles ou personnalisées), la journée en direct (pour jouer le match à venir avec votre club de cœur), les jeux techniques ou le traditionnel coup d'envoi. Du grand classique en somme, mais difficile de faire plus en solo, il faudra donc regarder du côté du jeu en ligne si vous souhaitez jouer différemment. Vous pourrez ainsi jouer pour la montée ou pour ne pas descendre dans le mode Saisons, jouer avec votre joueur qui fera partie d'un Club Pro, ou encore créer votre équipe de rêve en cherchant les meilleures cartes dans le mode Ultimate Team. On trouvera d'ailleurs quelques nouveautés dans le mode Ultimate Team, comme les équipes concepts (vous permettant de "tester" avant d'acheter vos joueurs), ou la possibilité d'avoir des joueurs en prêt par le biais du catalogue.

Ces modes de jeu en ligne auront l'avantage de proposer différentes façons de jouer en ligne. Par exemple, le mode Saisons vous proposera forcément de jouer contre des inconnus pour progresser dans les différentes divisions, mais vous pouvez tout aussi bien faire des Saisons en coopération avec un ami, où vous défierez deux autres personnes. Et si cela ne suffisait pas, vous aurez la possibilité d'affronter ce même ami sur une Saison de 5 matchs, pour montrer qui est le patron ! En mode Ultimate Team, vous aurez aussi la possibilité de jouer contre l'IA, un joueur aléatoire, ou désormais en Saisons FUT contre un ami, vous permettant de varier les plaisirs.

Au final, on trouve donc quelques nouveautés dans la base de données du jeu, au contraire des modes de jeu qui existaient déjà par le passé, mais le contenu reste impressionnant et il y en aura pour tous les goûts. Pour peu que vous vous y investissiez, un mode de jeu comme Ultimate Team par exemple, peut vite devenir addictif, et vous occupera de longues heures. Ce n'est pas pour rien que c'est le mode de jeu le plus populaire de FIFA, avec plus de 12 millions de matchs joués chaque jour !

 

Note : 4/5

Aspect technique du jeu


You'll Never Walk Alone...
À défaut de pouvoir vraiment proposer plus sur le contenu, EA Sports fait en sorte d'apporter son lot d'améliorations à chaque nouvelle édition. Au niveau de la technique, cette édition 2015 reste sur la bonne impression qu'a pu laissé la version précédente ; on est sur la nouvelle génération et cela se voit ! Si c'est votre premier FIFA sur new-gen, vous aurez beaucoup de mal à revenir sur la version PS3 de FIFA par la suite. C'est beau, c'est fluide, on apprécie le rendu de la pelouse (qui laisse apparaître quelques stigmates au fil du match), des maillots qui se salissent (c'est maman qui va être contente), des supporters plus réalistes qui portent le maillot de leur club, etc.. Pour ceux qui avaient déjà essayé FIFA 14 sur PS4, vous remarquerez sans doute l'ajout d'animations supplémentaires (notamment sur les "relations" entre les joueurs) ou de nouveaux gestes (le défenseur qui met les mains dans le dos quand il défend dans sa surface). Les nouvelles scènes permettent de se rapprocher de plus en plus d'une retransmission TV, le seul bémol étant que ces dernières sont finalement peu variées, et qu'on les retrouvera régulièrement d'un match à l'autre. Globalement, c'est donc très beau, et très agréable à l’œil, bien qu'il y ait moyen de faire encore mieux, comme peuvent témoigner certains jeux sportifs comme NBA2K.

Cette année, l'accent a été mis sur le comportement des gardiens de but, et effectivement cela se ressent une fois la manette en main. Concrètement, les gardiens seront capable de réflexes ou d'arrêts héroïques grâce aux nouvelles animations apportées, tout en gardant un côté assez réaliste. Cependant, il arrivera que suite à un gros arrêt sur une frappe puissante de loin, votre gardien sera aussi capable de prendre un but sur un tir anodin pour peu qu'il anticipe mal, ou soit pris à contre-pied. Au delà des goals, des (légères) améliorations ont été apportées aussi sur la physique et la technique des joueurs. Pour faire simple, les impacts et le contrôle de balle ont été améliorés, notamment au niveau de leur précision ; c'est léger, on sent quand même la différence par rapport à avant, mais on ne peut pas parler de réelle révolution non plus.

Au niveau de la bande-son du jeu, nous avons à boire et à manger. Tout d'abord, vous remarquerez les chants de supporters dans les tribunes lors des gros matchs. Essayez donc de jouer à Liverpool, écoutez et savourez le You'll Never Walk Alone... vous serez tout de suite dans l'ambiance. Pour peu que vous meniez au score à la fin du match, les supporters sauront aussi vous remercier, en chantant cet hymne qui vous donnera des frissons. De manière générale, vous reconnaîtrez plusieurs chants célèbres si vous jouez avec les plus grands clubs. Mais la bande-son, c'est aussi les commentaires ; et là c'est plus inégal. Vous retrouverez Franck Sauzée et Hervé Mathoux, qui sont plutôt au point niveau commentaires, avec quelques nouvelles répliques...mais aussi des anciennes. Et c'est ces vieilles répliques qui peuvent gêner, car au-delà de les avoir déjà entendu l'année dernière (voire les années précédentes), certaines s'avèrent du coup inexactes cette année. Il y a par exemple la réplique qui dit qu'Arsenal n'a rien gagné depuis plusieurs années, alors qu'ils ont gagné la FA Cup la saison dernière. Rien de dramatique, mais on sent que la priorité n'a pas forcément été accordée aux commentaires cette année. Enfin, comme chaque année, vous retrouverez encore une bonne playlist dynamique, avec de futurs tubes qui passeront sans nul doute rapidement en radio.

 

Note : 4/5

Plaisir à jouer et à rejouer


Je passe à la télé maman !
À moins de n'avoir pris FIFA que pour ses trophées, il reste typiquement le genre de jeu que vous pouvez sortir à tout moment dans l'année. Autant une certaine lassitude peut se faire sentir en solo, autant FIFA 15 reste le jeu idéal quand on veut jouer sur le canapé avec des amis. Quoi de mieux que de refaire le match manette en main, et de prouver à vos amis que votre équipe est bien la meilleure. Le jeu en ligne promet aussi de longues heures de jeu, que ce soit en Saisons, en Club Pro ou encore en Ultimate Team. C'est d'ailleurs peut-être ce dernier mode de jeu qui vous fera revenir régulièrement sur FIFA. Si vous souhaitez acheter les meilleures cartes, il faudra aussi en vendre, et donc surveiller vos enchères en cours. D'autant plus que chaque semaine, une "Team of The Week" est mise à disposition, avec une quinzaine de joueurs qui voient leurs statistiques légèrement boostées. Ces cartes super rares seront très prisées, et peuvent vous amener à dépenser vos crédits (ou vos euros) dans les packs de cartes afin d'obtenir ces "précieuses"... et donc vous faire revenir sur FIFA.

La seule limite à la rejouabilité dans ces modes en ligne sera lorsque vous arriverez dans les plus hautes divisions, contre les meilleur(e)s joueurs/équipes. Il peut être rapidement frustrant en club pro par exemple, de tomber sur des équipes qui défendent à 10 derrière et se contentent d'envoyer de long ballons, en direction d'un attaquant rapide. De même que de manière générale, si vous êtes un peu mauvais suite à une défaite imméritée, vous pourriez avoir envie de mettre le jeu de côté pendant un moment. Le football déchaîne les passions que ça soit au stade ou devant sa télé, mais aussi manette en main.

 

Note : 4/5

Plaisir à faire les trophées, le Platine / 100%


Tiens, encore un trophée qui tombe tout seul...
Bien que le jeu soit globalement très bon, c'est dans les trophées que le bât blesse. En effet, le principal problème est que la plupart des trophées ne s'obtient pas "naturellement", et que leur difficulté est mal dosée. Vous aurez déjà un premier groupe de trophées qui sont liés uniquement à des actions dans les menus du jeu. Bien que ces trophées permettent de découvrir les nouvelles fonctionnalités, gagner environ 1/3 des trophées du jeu "sans jouer" ne relève pas d'un quelconque exploit ; on a quand même connu plus intéressant comme trophées.

Passons donc aux trophées qui doivent nous permettre d'avoir un peu de défi... mais les trophées concernés n'en apporteront aucun non plus. Il y a plusieurs trophées liés à la difficulté Légende (le niveau le plus élevé de l'IA dans FIFA), mais vous aurez la possibilité de changer les paramètres de sorte que l'IA sera totalement passive, réduisant la difficulté de ces trophées à néant. Et que dire des deux seuls trophées en mode Carrière ? Celui de votre carrière pro ne vous demandera même pas de jouer le moindre match, pendant que celui en tant que Manager est possible à obtenir... sans jouer le moindre match aussi.

Finalement, c'est dans les trophées liés à des actions à réaliser en match que vous allez trouver le summum de la frustration. Certains gestes (marquer en étant au sol, ou du pointu par exemple) ne viendront tout simplement pas en match. Vous allez donc vous retrouvez à répéter les mêmes gestes en boucle, en bidouillant l'IA, avec l'espoir de décrocher ces trophées. Et à moins d'avoir la réussite avec vous, préparez-vous à passer quelques heures sur ces trophées.

Heureusement, il reste tout de même quelques trophées demandant de "jouer normalement" (comme remporter un titre de division en FUT) qui sauvent légèrement la mise... mais ce n'est clairement pas le point fort de ce FIFA.

 

Note : 2/5

Contenu du jeu
Aspect technique du jeu
Plaisir à jouer et à rejouer
Plaisir à faire les trophées
14/20

Au final, FIFA 15 est un bon jeu, à recommander aux amoureux du ballon rond, bien que pas forcément indispensable si vous possédiez déjà FIFA 14 sur PS4, les nouveautés restant agréables mais assez peu nombreuses. Il reste cependant difficilement recommandable si seul le platine vous intéresse, tant les trophées peuvent vous gâcher l'expérience de jeu.

Je recommande ce jeu :
Aux acharnés, Aux spécialistes du genre, Aux fans de la série