Test : Dark Souls III


Dark Souls III
  • 1
  • 3
  • 13
  • 26
Note des joueurs :
4.7/5 - 90 notes
Note des platineurs :
4.5/5 - 49 notes

Dark Souls III

ps4


43 trophées au total
31 trophées cachés

3231 joueurs possèdent ce jeu

Platiné par : 1000 joueurs (31 %)
100% par : 1000 joueurs (31 %)
Note du jeu
19/20
Discuter du test

Test du jeu
Dark Souls III

  • Test rédigé par Aelon le 09-04-2016 - Modifié le 07-12-2016



Introduction


Le troisième opus de la série Dark Souls arrive enfin sur PlayStation 4 !
Le 12 avril, From Software vous propose de plonger dans l'univers de Dark Souls pour la troisième fois. Dans le cas où ce nom n'évoquerait rien pour vous (ce dont je doute fort), il s'agit d'une série de jeux où l'échec et la mort auront la part belle mais où la joie de réussir est immense : échouer pour mieux réussir. Après le succès retentissant de Bloodborne, la PlayStation 4 accueille Dark Souls 3 pour le plus grand plaisir des joueurs de la série.

Dans le royaume de Lothric, les pèlerins apprennent l'effroyable vérité qu'ils pensaient être une légende, un mythe : le feu se meurt et l'âge des Seigneurs sans trône approche. En conséquence, la cloche se fait entendre, réveillant d'entre les morts les anciens Seigneurs des cendres pour le sauver. Mais l'appel du feu attire d'autres êtres. Des créatures de cendre cherchant les braises pour exister : les Morteflammes, dont vous faites partie. Relevez-vous, et battez-vous.

Contenu du jeu


Le Sanctuaire de Lige-Feu vous permettra de faire une pause dans votre exploration tout en regroupant tout ce dont vous aurez besoin
Lothric, le royaume éternel

Votre Morteflamme aura fort à faire avant d'espérer atteindre la flamme. Comme toujours avec les jeux de la saga Souls, l'univers de Dark Souls 3 est cohérent et interconnecté, à savoir que vous pouvez aller du premier feu de repos jusqu'à la fin sans avoir à vous téléporter ou avoir besoin de passer par un écran de chargement (sauf pour une zone secrète qui reste un cas particulier). Vous évoluerez donc dans le royaume de Lothric, une région en ruine où les morts-vivants errent sans but. Les environnements sont très variés et offrent sans cesse des dépaysements, vous faisant progresser dans des châteaux, forêts, cathédrales, cavernes, etc. Mais le problème, c'est que vous n'êtes absolument pas le bienvenu à Lothric, étant donné qu'à peu près tout le monde veut votre peau. Entre les ennemis qui surgissent parfois d'un coin de pièce ou de l'ombre, des trous assez difficiles à voir dans le sol, le moindre faux pas entraînera immédiatement la mort : un grand classique de Dark Souls en somme.

Une préparation nécessaire pour mieux vaincre

Afin d'espérer vous frayer un chemin jusqu'à votre objectif, Dark Souls 3 dispose d'un arsenal tout bonnement gargantuesque. Vous aurez énormément de choix parmi toutes les armes du jeu : armes blanches allant de la petite dague jusqu'à l'ultra espadon et boucliers pour les guerriers au corps-à-corps, bâtons et talismans/cloches sacrées pour les mages. La magie est en effet bien de retour dans Dark Souls 3 même si son utilisation a une nouvelle fois été revue (lancer un sort consomme désormais de l'endurance).
Le nombre d'armures disponibles est également impressionnant et ravira tous les types de joueur grâce à l'apparence très stylisée qu'apporte chaque set d'armure (voire même les mélanges entre sets).
Enfin, vous pourrez obtenir de nombreux anneaux qui apportent des bonus parfois indispensables, sous réserve de les trouver...

Choisissez votre camp

Toujours aussi axé multijoueur, Dark Souls 3 permet toujours de laisser des messages au sol pour aider (ou duper si vous êtes cruel) les autres joueurs et voir comment sont morts d'autres joueurs grâce aux tâches de sang. Les serments vous offriront la possibilité d'enrichir votre expérience en multijoueur puisqu'ils apportent des objectifs supplémentaires à remplir, tels qu'aider un autre joueur attaqué ou vous pousser à envahir d'autres mondes pour progresser dans votre serment. La grande nouveauté de Dark Souls 3, c'est que vous pouvez passer d'un serment à l'autre en un clin d'oeil grâce à des reliques à équiper afin de définir votre serment actuel. Il vous faudra en revanche toujours trouver et aller à l'autel de votre serment pour progresser dans ce dernier.

 

Note : 5/5

Aspect technique du jeu


Magnifique, le jeu regorge d'environnements variés qui vous laisseront un temps dans la contemplation
Note : la version jouée était la version 1.03. En cas de mise à jour, cette dernière sera modifiée en conséquence.

Un pur bijou...

Dark Souls 3 est magnifique. Les graphismes du jeu sont très proches de ceux de Bloodborne qui était déjà très beau, avec un niveau de détail très poussé et des jeux de lumière très présents et tous saisissants. Le jeu comprend en effet énormément de contraste et de variation de lumière puisque vous pouvez passer du sombre au lumineux subitement, et le travail sur les lumières est maîtrisé à la perfection. Tout a été calculé pour être assez lumineux ou assez sombre pour vous perturber, vous piéger, vous éblouir.

Le level design est toujours aussi réussi. Il est toujours aussi torturé et minutieusement pensé. Chaque découverte d'une nouvelle zone vous fera vous arrêter quelques instants pour contempler le travail réalisé par From Software, et votre progression dans un niveau comprendra petit à petit des raccourcis plus ou moins cachés à débloquer pour permettre d'éviter de recommencer depuis le début.

Si vous pensiez que je ne tarissais pas d'éloge vis-à-vis des graphismes, c'est pourtant la bande son qui m'a le plus épaté. Les compositions de Dark Souls 3 sont excellentes et accompagnent toutes parfaitement la situation dans laquelle elles sont jouées. Bien qu'étant absentes lors de votre exploration d'un niveau, fort heureusement, puisque cela augmente la pression et la sensation de danger tout en laissant la part belle aux bruitages du jeu très réussis, les musiques sont jouées lors des boss et dans votre refuge. Permettant de relever le caractère noble, déchu, cruel ou sadique d'un boss, chaque musique vous laissera un souvenir impérissable. La musique du boss de fin touchera forcément les joueurs ayant déjà fait Dark Souls 1, mais je n'en dirai pas plus.

Le jeu peut parfois souffrir de quelques ralentissements, mais ils restent suffisamment anecdotiques pour ne pas gâcher l'aspect technique.

... Accompagné d'un gameplay parfait

Dark Souls 3 marque la quintessence du gameplay des jeux Souls. Avec des ajouts venant de Bloodborne, le gameplay est également parfait. Les commandes n'ont pas changé d'un poil par rapport aux précédents Dark Souls, à savoir attaquer, défendre au bouclier, utiliser à une ou deux mains votre arme, esquiver, etc. Il s'agit d'un gameplay qui permet aux habitués de (re)prendre leurs marques au plus vite et aux nouveaux joueurs de vite le maîtriser.
Il est bien plus nerveux que celui des deux autres Dark Souls, en augmentant la vitesse et l'agressivité des combats. Vous pouvez toujours vous cacher temporairement derrière un bouclier, mais les ennemis, très nombreux, disposent de certains mouvements capables de briser complètement votre garde.
Le "backstab" sera votre meilleur ami dans le jeu : il s'agit d'une attaque très puissante qui se déclenche lorsque vous parvenez à attaquer dans le dos un ennemi. A vous donc d'évaluer la situation et de tirer le plus possible profit de l'environnement afin de remporter la victoire, car les ennemis sont aussi nombreux qu'agressifs.

La grande nouveauté de Dark Souls 3 réside dans les pouvoirs spéciaux et la possibilité de charger une attaque lourde. Pour les pouvoirs spéciaux, chaque arme possède un coup spécial qui puise dans votre barre de mana (même les guerriers donc). Il peut s'agir d'une attaque dévastatrice ou d'un bonus temporaire. Enfin, comme dans Bloodborne, vous pourrez désormais charger votre attaque lourde. Cela permet non seulement d'asséner des dégâts nettement plus élevés qu'en appuyant simplement sur la touche d'attaque lourde, mais cela permet aussi d'anticiper les mouvements de certains ennemis pour frapper au meilleur moment.

Ainsi, le gameplay de Dark Souls 3 est parfait : combats rapides, nerveux avec un panel d'actions très étendu.

Je terminerai par les ennemis et leur IA. Très fourbes, les ennemis du jeu n'hésiteront pas à vous charger jusqu'à ce que mort s'ensuive. Ils sont toujours nombreux et d'archétypes variés pour mieux vous tuer, mais ont les mêmes attaques, permettant au final de connaître et anticiper chaque coup. Il en va de même pour les boss qui possèdent des attaques en nombre limité pour progressivement les connaître et parvenir à esquiver leur coup pour vaincre au lieu de mourir.

 

Note : 5/5

Plaisir à jouer et à rejouer


Déjà imposants et dangereux, les boss disposent tous d'une mise en scène impeccable qui vous met d'autant plus dans l'ambiance
La mort n'est qu'une étape...

Le jeu est assez long puisqu'il faudra compter une quinzaine à vingtaine d'heures de jeu pour le finir. Ce temps peut grandement varier en fonction de votre niveau et si vous jouez en coopération ou seul. Dans tous les cas, une exploration minutieuse de chaque niveau sera de rigueur. Elle permet d'étudier attentivement le terrain pour ne pas être pris à revers en cas d'attaque mais aussi de découvrir des objets très intéressants qui vous permettront d'évoluer et vous adapter en permanence.

La mort n'est pas synonyme de Game Over dans Dark Souls 3, bien au contraire. Vous réapparaîtrez au dernier point de contrôle, tout comme les ennemis que vous aviez tué (qui ne disparaissent plus au bout de leur dixième mort comme dans Dark Souls 2). Chaque mort vous fera mémoriser le danger qui vous a tué pour mieux l'éviter la prochaine fois, et ainsi, de fil en aiguille, parvenir jusqu'au boss qui vous tuera également de nombreuses fois jusqu'à ce que vous réussissiez à le mettre à terre.

Je tiens cependant à préciser que, comme ses prédécesseurs, Dark Souls 3 n'est pas destiné à tous. D'une difficulté équivalente à celle de ses deux prédécesseurs, il est au moins aussi difficile que Bloodborne. Il s'agit d'un jeu qui entraîne des émotions fortes comme la rage, la frustration ou la déception à force de vous mettre autant à l'épreuve. Pour ceux qui tenteront l'aventure pour la première fois ou les habitués de la série, vous y retournerez inlassablement mort après mort, coup de colère après coup de colère, jusqu'à finalement réussir là où vous butiez et ressentir cette inégalable sensation de joie et de victoire. Car c'est bien ça Dark Souls : de la frustration qui côtoie de près la joie.

Avec une excellente communauté qui plus est, Dark Souls 3 propose une très bonne expérience multijoueur. Même en solo, on ne se sent jamais vraiment seul, guidé par les messages d'autres joueurs tentant au mieux de vous aider ou vous protéger d'un danger imminent, ou assisté par d'autres joueurs en coopération afin de terrasser un boss sur lequel vous étiez bloqué.

Il est important de noter une chose : Dark Souls 3 proposera une expérience de jeu plus aboutie pour les joueurs ayant déjà fait Dark Souls 1 (voire 2). En effet, le jeu est parsemé de détails que seuls ces joueurs reconnaîtront, ce qui apportera une plus-value au titre. Bien évidemment, les néophytes trouveront entière satisfaction dans l'expérience qui leur sera proposée, bien qu'ils passeront à côté de nombreux petits éléments.

Concernant l'histoire et ses secrets, le jeu reste toujours aussi flou. Si la trame principale est assez simple à suivre, c'est-à-dire vaincre les Seigneurs de Cendre ayant répondu à l'appel du feu, le jeu reste enveloppé de mystères dont les réponses se trouvent dans les descriptions d'objets, sorts, armes, etc. Il s'agit d'un univers extrêmement riche pour qui décide de prendre la peine de s'y intéresser.

... Et votre première partie est un simple commencement

Dark Souls 3 dispose d'une rejouabilité sans faille. La première partie, ou New Game, vous permettra de découvrir Lothric et tous ses recoins, mais ce sont bien les parties suivantes (New Game + et au-delà) qui vous mettront à l'épreuve. Ennemis plus forts, nouveaux archétypes d'ennemis, boss plus agressifs et avec de nouvelles attaques, anneaux plus puissants... Tout y est pour vous offrir des nouvelles parties différentes des précédentes.

Le jeu dispose par ailleurs de 3 fins distinctes dont 2 nécessitent des conditions particulières pour être obtenues. Cela permet de rajouter un intérêt supplémentaire, si tant est que cela soit nécessaire au vu de l'excellente rejouabilité, en vous poussant à toutes les obtenir et à réaliser toutes les conditions.

Qu'on se le dise, les joueurs de Dark Souls 3 s'apprêtent à y passer de très nombreuses heures de jeu.

 

Note : 5/5

Plaisir à faire les trophées, le Platine / 100%


La liste de trophées de Dark Souls 3 vous forcera à explorer quasiment tout ce que le jeu propose
Il ne peut en rester qu'un...

Très complète, la liste de trophées de Dark Souls 3 vous demandera de tuer tous les boss du jeu pour la première fois. Il s'agit ainsi d'une récompense supplémentaire qui s'ajoute à la douce sensation de victoire et de joie que vous procurera la vision du boss qui tombe à terre. Ces trophées demandent de vaincre tous les boss de l'aventure, y compris les boss optionnels : un excellent moyen de pousser à l'exploration afin de tout avoir vu.

D'autres trophées nécessitent de découvrir les zones secrètes du jeu et de découvrir chaque serment. Si les zones secrètes ne sont qu'une étape avant d'obtenir les trophées liés aux boss de celles-ci, la découverte des serments constitueront quant à eux une étape avant l'obtention des trophées de collecte.

L'exploration poussée à l'extrême

L'exploration est en effet véritablement mise à l'honneur dans les trophées de Dark Souls 3 puisqu'il vous faudra voir les 3 fins du jeu, obtenir tous les sortilèges, pyromancies, miracles, anneaux et gestes, améliorer au maximum la fiole d'Estus et atteindre leur nombre maximal. Tous ces objectifs nécessitent d'explorer chaque recoin du jeu car les anneaux sont parfois très bien cachés tandis que les sorts doivent être trouvés ou achetés auprès de marchands qu'il faudra au préalable avoir trouvé et auxquels il faudra avoir apporté des objets clés que vous devrez également avoir trouvé afin de leur permettre de vendre davantage de sorts.

Bien que cela contribue à augmenter l'intérêt de l'exploration, renforce la durée de vie et pousse à tout voir, cette liste de trophée finit malheureusement par en demander trop.

La note de cette section souffre en effet de l'excès demandé par Dark Souls 3. Certes, la plupart des objets du jeu sont trouvables à force d'exploration, mais certains sont quasiment introuvables sans guide. Pire encore, la fin la plus sympathique demande de remplir des conditions tellement cachées et secrètes qu'il est quasiment impossible de l'obtenir honnêtement. De la même façon, certains sorts ou objets sont dissimulés derrière des murs secrets qu'il faut frapper afin de les faire disparaître. Là encore, à moins de cogner chaque mur du jeu, impossible de deviner où sont certains murs secrets (il y en a quelques-uns d'assez évidents tout de même). Et c'est donc là que se trouve le principal défaut de Dark Souls 3 : le niveau d'exigence de sa liste de trophées. "Le diable se cache dans les détails".

 

Note : 4/5

Contenu du jeu
Aspect technique du jeu
Plaisir à jouer et à rejouer
Plaisir à faire les trophées
19/20

Magistral, sombre, soigné, cruel... Les mots ne manquent pas pour qualifier Dark Souls 3 qui frise la quasi-perfection.
Incontestablement le plus réussi de la série, il propose une expérience de jeu marquante et renouvelée à chaque nouvelle partie. Sans être en reste, le platine vous poussera à voir tout ce que le jeu propose, au risque d'en demander parfois trop...

Je recommande ce jeu :
Aux acharnés, Aux habitués des 100%, Aux fans de la série