Test : BlazBlue : Cross Tag Battle


BlazBlue : Cross Tag Battle
  • 1
  • 3
  • 11
  • 28
Note des joueurs :
4.7/5 - 3 notes
Note des platineurs :
4.7/5 - 3 notes

BlazBlue : Cross Tag Battle

ps4


43 trophées au total
15 trophées cachés

23 joueurs possèdent ce jeu

Platiné par : 8 joueurs (35 %)
100% par : 8 joueurs (35 %)
Note du jeu
16/20
Discuter du test

Test du jeu
BlazBlue : Cross Tag Battle

  • Test rédigé par DarkSephiroth le 22-06-2018 - Modifié le 22-06-2018


Introduction


Les quatre héros du jeu entrent en action.
BlazBlue Cross Tag Battle que l'on abrégera en BBCT est un jeu de combat en 2 contre 2 développé et édité par Arc System Works, créateur notamment des séries Blazblue et Guity Gear, réputées comme étant des jeux de combat de très haute qualité mais aussi excessivement exigeants.

Le jeu est sorti chez nous le 22 juin 2018, il s'agit d'un Crossover réunissant les univers de Blazblue, Persona 4, Under Night in-Birth et RWB (un animé très populaire au Japon). Des personnages issus de ces mondes se retrouvent bloqués dans une dimension inconnue et doivent récupérer des pierres en combattant leurs adversaires pour pouvoir retourner chez eux, tout en étant surveillé par une mystérieuse entité ayant semble-t-il un contrôle absolu des règles de cet étrange tournoi.

Certains personnages, notamment ceux de Under Night in-Birth sont redessinés pour s'intégrer au jeu dont la base principale est reprise de la série Blazblue.

Contenu du jeu


Les attaques combinées sont vraiment puissantes et classes.
BBCTB est un jeu assez complet qui comprend de nombreux modes de jeu.

Le mode entrainement classique, permettant de découvrir la liste de coups des personnages, d'affronter un adversaire contrôlé par l' IA dans différentes situations (garde, saut, attaque, défense, changement de personnage, attaques à 2…). Un mode tactics permet de comprendre toutes les subtilités du jeu et elles sont nombreuses, au travers d'un tutoriel extrêmement bien pensé et complet à l' image du dernier Guilty Gear du même éditeur. Il est vraiment rare que le tutoriel d'un jeu de combat soit aussi clair tout en étant précis et fun à jouer, tous les personnages sont présentés au travers de leurs coups, des missions permettant même de mettre en pratique les techniques les plus avancées.

Le mode histoire suit la tradition des autres jeux d'Arc System Works, à savoir une histoire racontée à la manière d'un Visual Novel et entrecoupée de combats. Celle-ci décrit les épisodes de chaque séries présentes dans le jeu, ce qui occupera le joueur un long moment. L' histoire est tout de même moins complexe et poussée que dans le dernier Blazblue, elle est plus un prétexte qu'un élément déterminant dans le jeu. Elle reste néanmoins agréable à suivre et assez fun avec de nombreux moments drôles.

On retrouve également des modes plus classiques comme le VS contre l'IA ou un second joueur avec deux manettes, le Survival où l'on enchaîne les combats en récupérant peu de vie entre chaque match.

Le dernier mode et certainement le plus important, le online est aussi très complet, avec des matchs en lobby, c'est à dire des salles regroupant des joueurs de différentes régions du monde et s'étalant du casual à l'expert. Cela permet ainsi à tous de s'amuser et de jouer contre des adversaires de niveau similaire (un carré de couleur au dessus de la tête de son avatar permet de connaitre son niveau estimé ainsi que celui de son potentiel adversaire). Ces matchs peuvent être simples ou pour les plus costauds, classés. Enfin la Room permet de créer son propre espace de combat pour affronter ses ami(e)s ou des joueurs que l'on vient de croiser.

Un magasin permet de faire ses emplettes pour customiser son avatar et sa carte de joueur online.

Tous ces modes sont accessibles via un Hub malheureusement un peu vide et statique. Il est aussi un peu regrettable qu'il n' y ait pas un mode arcade qui permet souvent de s'échauffer avant de passer le pas vers le online.

 

Note : 4/5

Aspect technique du jeu


L' Astral Finish en plus de pouvoir changer une situation désespérée est une attaque souvent magnifique.
Graphiquement le jeu est d'un bon niveau, les personnages sont magnifiques, bien animés et les différents coups ainsi que les attaques spéciales sont très bien mis en scène (quel plaisir de lancer un Astral Finish et de voir son personnage préféré se déchaîner dans une magnifique attaque finale, permettant aussi d'éliminer son adversaire par la même occasion). Les décors par contre bien que jolis semblent vides, manquent de vie et d'animations en arrière plan.

La bande son est vraiment agréable et parlera aux habitués des différentes séries puisque les musiques sont reprises de chaque jeux, autant dire que se battre sur les différents thèmes de Persona 4 pour ceux qui connaissent est un vrai plaisir. Elles ne dérogent pas non plus du travail habituel d'Arc System Works, elles sont à la fois rocks, épiques, entraînantes et parfois émouvantes.

Lorsque l'on mélange des univers et que l'on veut à la fois faire plaisir aux casuals gamers et aux pros du jeu de combat, le gameplay est souvent complexe à mettre en place. Arc System semble avoir trouvé la bonne formule avec Dragon Ball Fighter Z et améliore ici encore le concept. Les petits combos peuvent s’enchaîner en appuyant plusieurs fois sur la même touche, on peut effectuer facilement quelques attaques spéciales et donc lorsque l'on n'est pas un pro s'amuser sans passer de heures à s’entraîner. Par contre les techniques et coups spéciaux avancés sont à la fois nombreux et complexes à maîtriser, ce qui fera plaisir aux habitués des jeux de combat. Ainsi et c'est un vrai tour de force, tous les types de joueurs peuvent essayer BBCT sans crainte d'être perdus ou de ne pas retrouver ce qui faisait le sel de Blazblue ou Guilty Gear.

 

Note : 4/5

Plaisir à jouer et à rejouer


Le mode histoire sous forme de textes est entrecoupé par des combats à la manière des autres productions d' Arc System Works.
Le jeu est agréable à découvrir, à prendre en main, on sent que le studio a vraiment voulu faire plaisir à tout le monde. La courbe de progression est bien plus aisée et importante pour les nouveaux venus que dans les autres productions d'Arc System Works. Le débutant s'amusera dès le début et si'l le décide, il pourra vraiment s'améliorer et devenir redoutable. Il restera toujours des joueurs au dessus du lot, des extraterrestres qui sortent des coups venus d'un autre monde et que l'on ne peut même pas toucher, mais il sera facile de rester avec des adversaires de son niveau pour ne pas se sentir frustré. De plus et contrairement à DB Fighter Z à ses débuts, la facilité de jouer avec des amis, des personnes que l'on vient de croiser dans un Lobby et avec qui on veut progresser est un plus indéniable.

Il est complet et possède une bonne durée de vie en solo, son mode histoire vous occupera un bon moment et le mode tactics vous permettra de progresser tout en douceur. Si vous avez une deuxième manette et une personne près de vous autant vous dire que vous ne verrez pas passer la journée. Quand au online, la diversité des joueurs rencontrés promet de longues heures de combat.

La phrase "facile à jouer mais difficile à maîtriser" s'applique parfaitement à BBCT, il est fun immédiatement mais demande des heures d'apprentissage pour sortir toutes les techniques possibles et imaginables (Gard, Reject Gard, Distortion Skill, Performed Resonance, Astral Finish...), ces mots barbares vous seront bientôt familiers si vous décidez de vous invertir dans le jeu. Evidemment plus vous progresserez et plus vous aurez envie de vous battre contre des adversaires de plus en plus forts et techniques.

Attention tout n'est pas rose non plus. Un des plus gros défauts du jeu est qu'il est entièrement sous-titré en anglais. Autant dire que si vous ne connaissez pas la langue vous pouvez mettre de côté le mode histoire. Heureusement le mode tactics est agrémenté du visuel des touches que l'on doit presser pour sortir les différents coups et l'on peut voir des exemples animés des combos ou attaques spéciales à effectuer. Néanmoins pour un jeu plus ouvert que ne l'est Blazblue par exemple, il est dommage de le cantonner à l'anglais. Il est à noter que vous pourrez choisir les voix japonaises ou anglaises, ce qui est toujours un plus appréciable.

Ensuite le jeu aura une durée de vie plus ou moins longue selon votre investissement, si vous ne faites que du solo, la durée de vie sera réduite, il ne faut pas se le cacher, le jeu est assez complet mais axé online, le fun se trouve dans le fait d'affronter des adversaires humains du monde entier.

Le jeu pourra diviser aussi les pros des jeux de combats et surtout les habitués des BlazBlue. Le gameplay est tout de même simplifié pour plaire au plus grand nombre, les mécaniques appréciées des fans ont été modifiées et certains joueurs auront du mal à s'y retrouver, à se réhabituer à ses changements. Il faudra passer à nouveau de nombreuses heures à s’entraîner, ce qui pourra frustrer ou gêner ceux qui pensaient retrouver leurs marques dès le début.

Enfin et c'est pour moi le plus gros défaut, 20 personnages au démarrage ce qui n' est pas mal du tout, 2 qui seront gratuits en DLC mais... 18 personnages payants. Si la politique des DLC, des seasons pass, des personnages supplémentaires est devenue monnaie courante, il est dommage que cela se généralise à ce point. Il est vrai que chaque personnage est unique, fait avec soin, que le jeu se devait de sortir pour les différentes compétitions E-Sport de cette année, que le studio a promis que le jeu ne serait pas plus cher avec les 18 personnages payants qu'un jeu actuel (ceci restant à démontrer), mais un rooster sacrifié pour devenir payant est une méthode qui prête à questionnement pour les joueurs aussi bien débutants qui pourront se sentir lésés face à d'autres jeux de baston plus complets sur ce point mais aussi les professionnels avec une arrivée permanente de nouveaux personnages à connaitre et à pouvoir contrer. Il ne faut pas oublier non plus que les anciens jeux de combat permettaient de débloquer des personnages, des couleurs, des costumes et tout cela gratuitement. Il est dommage qu'un jeu fait avec tant de bonnes volonté soit gâché par de tels procédés qui frustrent le joueur.

 

Note : 3/5

Plaisir à faire les trophées, le Platine / 100%


18 personnages en DLC payants, un des points négatifs du jeu.
Les trophées de BBCTB sont à l'image du jeu, très bien pensés et généreux. Ainsi il faudra vraiment s'atteler à tous les modes de jeu, de l'entrainement au tactics (il faudra maîtriser les techniques d'un personnage au complet), en passant par le versus, le survival et le online. Ils nous feront découvrir toutes les subtilités du gamplay (gagner des matchs, sortir des coups spéciaux, des techniques particulières, briser la garde de l'adversaire, etc...).

Ils permettront de faire découvrir le mode histoire au travers de tous les scénarios mais aussi les subtilités du mode online (chat, emote, customisation d'avatar et de cartes de combat...).

Le platine est tout de même exigeant, certes il est plus aisé que BlazBlue, Guilty Gear et sera sûrement moins frustrant que DB Figther Z, mais il reste complexe, certains trophées comme celui de la maîtrise de tous les coups d'un personnage, faire 10 000 points de dégâts en un combo, être de niveau argent en online classé, ne seront pas à la porté de tous et surtout pas sans un bon entrainement.

Ce platine est sans aucun doute complet et fun mais vous demandera de vous investir si vous voulez l'obtenir.

 

Note : 5/5

Contenu du jeu
Aspect technique du jeu
Plaisir à jouer et à rejouer
Plaisir à faire les trophées
16/20

BlazBlue Cross Tag Battle est une réussite, il réussi à marier tous ces univers, à en faire un jeu intéressant et profond et a le potentiel d'attirer aussi bien les pro gamers, que les débutants sans frustrer aucune des deux communautés. On sent que Arc System Works a vraiment voulu offrir un jeu généreux à son public, il est dommage que certains points soient négligés comme le choix unique des textes en anglais, quelques modes de jeu manquants et cette politique de personnages en DLC payants qui quoiqu'on en dise prête à questionnement. Mais si l'on fait abstraction de ses quelques défauts, c'est un jeu fun qui occupera de longues heures, avec un platine de bonne qualité, exigeant mais pas insurmontable.

Je recommande ce jeu :
À tous, Aux spécialistes du genre, Aux curieux