Test : Bleach : Soul Resurrection


Bleach : Soul Resurrection
  • 1
  • 2
  • 8
  • 40
Note des joueurs :
4.2/5 - 90 notes
Note des platineurs :
4.5/5 - 8 notes

Bleach : Soul Resurrection

ps3


51 trophées au total
26 trophées cachés

2458 joueurs possèdent ce jeu

Platiné par : 271 joueurs (11 %)
100% par : 271 joueurs (11 %)
Note du jeu
9/20
Discuter du test

Test du jeu
Bleach : Soul Resurrection

  • Test rédigé par DarkCid le 29-09-2014 - Modifié le 07-12-2016


Introduction


Petits petits ! Venez vous faire trancher !
Premier et seul titre de la série sur PS3, Bleach : Soul Resurrection est un jeu de combat à la Dynasty Warriors, bien que se n'en soit pas une des nombreuses déclinaisons. Nous avons donc à faire à un beat'em all assez classique dans l'univers de la série Bleach de Tite Kubo, plus particulièrement pendant l'arc scénaristique des Arrancars (le plus populaire). Le jeu couvre l'arrivée d'Ichigo (le héros principal de la saga) dans le Hueco Mundo, monde habité par les Hollows, sortes de fantômes dévoreurs d'âmes, jusqu'à son combat final contre Aizen et en oubliant fort heureusement les nombreux hors-séries dont l'animé dispose. Malheureusement, le jeu oublie également pas mal d'autres éléments pour se hisser au rang de bon jeu...

Contenu du jeu


Ça va faire mal !
Le jeu se décompose en 3 modes : l'histoire, les missions et les Soul Attacks. Le premier mode, très classique, nous place dans la peau de plusieurs héros de la saga comme Ichigo, Ishida, Rukia ou Byakuya. Et déjà gros point noir dans ce mode qui sera vite oublié : le casting. 19 personnages en tout et pour tout, sachant que dans le lot, Ichigo apparaît deux fois avec sa forme de Hollow. Et la moitié sont des méchants. Autant vous dire que la liste des oubliés est longue. Alors certes, on ne demandait pas forcément à avoir des personnages comme Chad ou Inoue, cette dernière étant particulièrement inutile au combat, mais avoir Rukia (qui soyons honnête ne sert pas à grand chose dans l'histoire à part à se faire sauver ou se faire avoir au premier round) mais pas Renji par exemple, le choix est tout de même des plus discutable. Sans compter que le casting prend en revanche la peine d'inclure un personnage du 4ème film. Qui n'aurait pas préféré avoir à sa place Yamamoto Shigekuni, commandant en chef des Shinigamis ou Sajin Komamura, le Shinigami à tête de loup qui pourtant est modélisé dans le jeu ?
Bref, passé cette première déception, on arrive à la suivante : quelle histoire ? en effet celle-ci se résume en 14 épisodes, chacun commençant non pas par des cinématique mais par un texte défilant, le tout en zappant, et bien, quasiment tout finalement. Autant dire que si on ne connait pas déjà l'histoire, il est quasi impossible de comprendre ce qu'il se passe.
Concernant les autres modes de jeu, et bien ils ne varient guère de l'histoire. En fait c'est le même principe, quelques zones remplies d'ennemis avant d'atteindre un boss. Deux différences : quelques contraintes et la possibilité de choisir son personnage. Au total, 28 missions et 9 Soul Attacks qu'il est bien difficile de différencier les uns des autres. Pas fameux...

 

Note : 2/5

Aspect technique du jeu


On reconnaît bien les personnages, c'est déjà ça
Niveaux graphismes, on ne va évidemment pas parler de baffe graphique. Toutefois, les personnages sont relativement bien modélisés, on adhère ou pas au style mais ça c'est une autre histoire. Mais en revanche, concernant les décors c'est le drame, ou plutôt le désert. Les environnements sont affreusement vides. Comme dans le manga me direz-vous ? Certes, mais les couloirs étant agrandis pour les besoins des batailles, l'impression de vide n'en est que plus grande.
Niveau bande son, c'est un peu mieux. On apprécie forcément les voix japonaises de la série, chose courante de nos jours, mais cela n'a pas toujours été le cas alors réjouissons nous à chaque fois, c'est important. Les musiques collent assez bien au jeu, mais on aurait aimer en reconnaître plus venant de la série tout de même.

 

Note : 3/5

Plaisir à jouer et à rejouer


Il va pleuvoir
Niveau gameplay, chaque personnage ayant sa propre façon de se battre, il est agréable de passer d'un personnage à l'autre sans avoir l'impression de simplement changer de skin. La prise en main est aisée et les sensations sont là, balancer un Getsuga Tensho avec Ichigo (son kaméhaméha à lui) fait toujours plaisir ou encore tirer dans tous les sens avec Stark est jouissif. Tous les personnages ne sa valent malheureusement pas, certains étant très difficiles à manier comparé à d'autres. Mais dès qu'on a un bon personnages, trancher du Hollow ou du Shinigami devient très plaisant. Mais nous avons ici un jeu typé Dynasty Warriors, avec ce que cela implique de redondance. Le nombre de batailles à gagner est colossale pour venir à bout du jeu et votre pire ennemi sera sans doute votre patience.

 

Note : 3/5

Plaisir à faire les trophées, le Platine / 100%


Ça va prendre du temps de tout faire...
On ne va pas y aller par 4 chemins. L'obtention du (Platine) est atroce. Pas par sa difficulté, mais par sa longueur. Comme précédemment dit, il y a 19 personnages. Et pour chacun d'eux, vous devrez non seulement finir les 28 missions, mais également les emmener au niveau maximum, à savoir 175. Oui vous avez bien lu, 175. Et souvent au début en tout cas, vous ne gagnerez que 2-3 niveaux par bataille... Sans compter que la progression de niveau est longue pour votre premier personnage, car il ne peut pas gagner de niveau tant que tous les autres personnages n'ont pas eux-même atteint le niveau 10 environ.
Je vous ai dit qu'il fallait faire les missions avec tous les personnages, mais ai-je mentionner qu'il fallait aussi les faire dans tous les modes difficulté au moins une fois, et les finir avec le meilleur score également ?
Et tout ceci ne représente qu'un tiers des trophées. Fort heureusement, la difficulté globale est quand même assez faible étant donné qu'un bon personnage viendra à bout de toutes les missions, quelque soit la difficulté. Petite exception pour la dernière qui en difficulté maximale est tout de même un mauvais moment à passer, cette mission étant une sorte de boss rush où les boss finissent vite par vous affronter à plusieurs, 4 à la fois dans les derniers rounds. Ô joie !

 

Note : 1/5

Contenu du jeu
Aspect technique du jeu
Plaisir à jouer et à rejouer
Plaisir à faire les trophées
9/20

Comme vous vous en doutez, le bilan n'est pas bien glorieux. Il n'y a en effet pas grand chose à garder dans ce jeu. Le plaisir de pouvoir jouer ces personnages préférés cède vite face à l'ennui. La chasse aux trophées vous demandant dans les 200 heures, il faut vraiment s'accrocher pour en venir à bout. Je ne recommanderais pas ce jeu aux fans, mais plutôt de trouver un ami ayant fini le jeu afin que vous puissiez l'essayer chez lui.

Je recommande ce jeu :
À personne